www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Oxygene Eds: Attention, Non-Alarme


JMC
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je tiens à informer la communauté vélivole d’un problème avec les régulateurs EDS de Mountain High pouvant avoir de graves conséquences. Le constructeur a reconnu les faits et modifié le manuel.

LES FAITS :

Incident survenu en novembre 2011 en Patagonie :

Suite à une fuite dans un raccord entre la bouteille et l’EDS (O-ring défectueux), la pression de la bouteille principale est tombée à 0, puis celle de la bouteille de secours. Les pilotes n’ont entendu aucune alarme de débit nul et se sont aperçus du problème suite à la diminution de leur capacités psycho-physiques. Se trouvant en grand local du terrain, ils ont pu plonger et rentrer à basse altitude.

 

Les tests au sol effectués par la suite avec un EDS 02D1 neuf (jamais utilisé) ont montré le même défaut : en cas de basse pression dans le système, l’alarme de FLOW FAULT (Défaut de débit) NE FONCTIONNE PLUS.

 

LES ACTIONS:

J’ai immédiatement interpellé le représentant français (Finesse Max) qui a transmis à Mountain High, et s’est refusé à toute divulgation du problème sur les forum, dans l’attente d’une décision de la part du fabricant.

 

J’ai alors relancé M.H. qui m’informe finalement que le manuel a été révisé et qu’il est disponible sur leur site. Comme je ne le trouve pas, je le mets provisoirement en téléchargement sur mon site .

 

Le texte n’étant pas d’une lecture cristalline, il faut retenir que :

 

- l’alarme de défaut de débit NE FONCTIONNE PAS SI LA PRESSION DANS LA BOUTEILLE EST INFÉRIEURE A 500 psi (3,5 bars).

- L’alarme de défaut de débit N’EST PAS UNE ALARME DE BASSE PRESSION.

- Si le pilote estime de voler longtemps au dessus de 5.400m, il devrait disposer d’un manomètre supplémentaire en vue permanente pendant le vol (donc pas seulement sur la bouteille).

- Il est recommandé d’avoir sur soi un système de secours indépendant, par ex. le MH Co-Pilot (c’est une petite cartouche qui tient dans la combinaison et assure env. 10 min d’autonomie. Nous l’avons).

- Le système d’oxygène DOIT ETRE TESTE AU SOL avant le vol (c’est notre procédure normale, mais le problème est apparu en fin de vol, ce n’est donc pas suffisant).

 

Je rajouterai (conversations privées avec M.H.)

 

- S’il n’est pas possible (et ce n’est de toutes façons pas recommandé) d’avoir un manomètre haute pression (0-200 bars) sur le tableau de bord, il est très simple de monter un manomètre basse pression (0-3 bars) bien en vue du pilote ou du co-pilote. Je l’ai installé, aucun problème, coût dérisoire. Je ne suis personnellement pas favorable à un manomètre avec contact électrique sur une ligne d’oxygène pur, c’est trop dangereux. Il faudrait rechercher du matériel spécifique certifié, si quelqu’un a cette possibilité, merci de faire avancer le schmilblick.

- Je rappelle que pour que l’EDS offre la saturation nominale (celle naturelle à 1.500m), il faut que la pression statique soit d’env. 2 bars et que celle dynamique (lorsque l’électrovanne est ouverte) soit d’au moins 1 bar. Attention aux pertes en ligne dans les biplaces en tandem avec la bouteille à l’arrière!

- J’ai suggéré à M.H. d’étudier l’addition d’une alarme BASSE PRESSION dans son EDS. Pour l’instant, ils excluent de modifier les appareils existants. A l’étude dans un futur non précisé.

- Des essais en cours ont montré que le détendeur monté sur la bouteille pouvait présenter des dysfonctionnements en dessous de 40 bars. A approfondir, mais il faut savoir que le problème peut se présenter.

- Le test au sol DOIT être une procédure pré-vol obligatoire et consiste en une ouverture de la bouteille, lecture du manomètre, puis fermeture de la bouteille et attente au moins une minute : la pression ne doit pas varier. Puis essayer chaque EDS pendant une minute, même résultat.

 

Bons vols!

JM

 

++++++++++++++++

 

Texte original révision du 5 avril 2012

 

O2 DELIVERY or NON-DELIVERY: Normally one flash of the LED Green Light (~1/4 second minimum) will flash for each pulse of oxygen with a valid inhalation event with properly connected oxygen lines.

 

NOTE: The O2D1 FLOW-FAULT (see FLOW-FAULT below) indicator will not function as an out-of-oxygen warning if the pressure in the oxygen cylinder is 500 psi or less. There may be pressure in the oxygen line but not enough to activate the Pulse-Demand unit, consequently...no FLOW-FAULT warning. Prior to flying, using the cylinder chart, the pilot should estimate his flight altitude and time to determine the amount of oxygen that he or she will need. It is better to have more than your estimated need. If a pilot consistently flies above 18,000 feet, the aircraft should have a supplementary gauge, visible during flight by the pilot, to determine the cylinder oxygen pressure. You should also carry an EOS (Emergency Oxygen System) such as the MH Co-Pilot as a back-up safety feature in case the other system stops working. It is the absolute responsibility of the pilot to determine that there is an adequate amount of oxygen pressure in the oxygen cylinder prior to his flight, as well as an emergency back-up in case of a system failure. The oxygen system must be checked and tested ON THE GROUND before the flight.

 

FLOW-FAULT EVENT: The LED Red Light will flash on and off along with a Hi-Lo audio chime for ~ 2 seconds with every event. NOTE: The FLOW-FAULT is not intended as a low or out-of-oxygen warning. It is only intended to warn the pilot that there is no oxygen flowing to the EDS O2D1 unit. This typically means that the cylinder valve was not opened, or the supply line has been pinched closed, or is plugged up, or has come off, or the valve in the O2D1 has failed to open

++++++++++++++++

Link to comment
Share on other sites

Salut

Je vais enfoncer quelques portes ouverte, mais un accident est si vite arrivé...

 

Attention à ton mano 0-3 bars. Suivant le schéma "de câblage", si il se prend 200bars lors d'une ouverture trop rapide du robinet de la bouteille il peut monter en butée haute, claquer sa capsule et tu ne le verra plus redescendre en pression lorsque ta bouteille se videra (sans compter la fuite due à la capsule cassée).

Par contre si il y a un manodétendeur en sortie de bouteille pour ne laisser que moins de 3 à 4 bars dans le circuit, circuit de distribution sur lequel est ton petit mano, alors ok tout va bien.

 

Bons vols

Etienne

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

Salut

Je vais enfoncer quelques portes ouverte, mais un accident est si vite arrivé...

 

Attention à ton mano 0-3 bars. Suivant le schéma "de câblage", si il se prend 200bars lors d'une ouverture trop rapide du robinet de la bouteille il peut monter en butée haute, claquer sa capsule et tu ne le verra plus redescendre en pression lorsque ta bouteille se videra (sans compter la fuite due à la capsule cassée).

Par contre si il y a un manodétendeur en sortie de bouteille pour ne laisser que moins de 3 à 4 bars dans le circuit, circuit de distribution sur lequel est ton petit mano, alors ok tout va bien.

 

Bons vols

Etienne

 

Cool,

Le manomètre 0-3 bars doit évidemment être monté sur le circuit basse pression, après le détendeur 200/2 bars monté sur la bouteille, quelque part sur (ou près de) l’un des tableaux de bord (je l’ai monté en place AR sur le côté, directement sur la ligne BP).

 

L’installation EDS M.H. ne prévoit normalement pas de ligne haute pression (200 bars).

JM

Link to comment
Share on other sites

 

.............

 

J’ai alors relancé M.H. qui m’informe finalement que le manuel a été révisé et qu’il est disponible sur leur site. Comme je ne le trouve pas, je le mets provisoirement en téléchargement sur mon site .

 

Le manuel révisé est maintenant disponible en ligne sur le site de Mountain High voir page 6.

 

Toutefois le paragraphe FLOW-FAULT EVENT n'est pas totalement correct ni cohérent avec celui qui le précède.

 

L'affirmation:

" NOTE: The FLOW-FAULT is not intended as a low or out-of-oxygen warning" est correcte.

 

Celle qui suit l'est moins:

 

It is only intended to warn the pilot that there is no oxygen flowing to the EDS O2D1 unit. This typically means that the cylinder valve was not opened, or the supply line has been pinched closed, or is plugged up, or has come off, or the valve in the O2D1 has failed to open.

 

C'est inexact: si la vanne de la bouteille n'est pas ouverte, si la ligne est pincée, ou bouchée, ou s'est débranchée, l'alarme peut ne pas fonctionner si la pression tombe en-dessous de environ 3,5 bars.

 

Il faut donc bien se mettre dans la tête la première phrase: il n'y a pas d'alarme pour basse pression ou manque d'oxygène.

 

Qu'on se le dise!

 

Bons vols,

jmc

Link to comment
Share on other sites

Hi

 

Adding a flexible High Pressure Hose in the desired length to move the Gauge from the Regulator into the Cockpit (SH Gliders)

will help you keep your bottle pressure under surveillance.

 

http://www.tinyurl.ie/8ql

 

Bruno

 

Plutôt que cette rallonge de haute pression, je crois que je préfèrerais une caméra bluetooth devant le manomètre et un dispositif quelconque (PDA ou autre) permettant au(x) pilote(s) de visualiser son image, ce qui ne modifierait en rien l'installation existante.

Link to comment
Share on other sites

Hi

 

Adding a flexible High Pressure Hose in the desired length to move the Gauge from the Regulator into the Cockpit (SH Gliders)

will help you keep your bottle pressure under surveillance.

 

http://www.tinyurl.ie/8ql

 

Bruno

 

Plutôt que cette rallonge de haute pression, je crois que je préfèrerais une caméra bluetooth devant le manomètre et un dispositif quelconque (PDA ou autre) permettant au(x) pilote(s) de visualiser son image, ce qui ne modifierait en rien l'installation existante.

C’est vrai, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

 

Trêve de plaisanteries, un des points forts du système MH est qu’il n’y a pas de ligne HP (200 bars), par définition très dangereuse et source de fuites. Sans parler du risque d’incendie explosif sur les motorisés (déjà plusieurs morts).

 

Si vous avez un doute sur la perte de charge entre la bouteille et les EDS, alors MH fournit un détendeur primaire 4 bars à monter sur la bouteille, puis un deuxième détendeur de 4 à 1,5 bar à monter entre les deux pilotes, de façon à ce que les longueurs du petit tuyau plastique alimentant les deux EDS soient identiques (très important !). On peut monter un petit mano 0-6 bars sur cette ligne 4 bars, qui met en garde en cas de bouteille vide.

 

Je suis arrivé à cette installation après plus de 2.000 heures en onde dans toutes les conditions et un certain nombre d’incidents (tous avec EDS).

 

Pour répondre au post sur le pulsoxymètre, c’est à mon avis un outil obligatoire mais malgré les investissements et recherches effectuées avec le Dr. Heini Schaffner, nous n’avons pas encore trouvé de pulsoxymètre lisible au soleil et possédant une alarme sonore suffisamment puissante pour être discernée parmi les nombreuses alarmes à bord. Voir mes articles dans la revue Vol à Voile et dans la section DOCUMENTS sur www.topfly.aero .

 

Il faut toutefois relativiser cet aspect pour le vol dans les Alpes, les endroits où l’on peut voler à 6.000m sont très limités. Il est surtout important d’apprendre à connaître son corps et son cerveau afin d’identifier rapidement une hypoxie soudaine, car il est alors trop tard pour enfiler le pulsoxymètre sur le doigt et tenter de lire l’écran : vous n’y arriverez pas, nous l’avons vécu. Le pilote était conscient du problème mais son bras n’a jamais pu bouger pour engager les actions correctives. Etait-ce une défaillance au niveau neurologique ou moteur, le Dr. Schaffner ne le sait pas. Seul un retour à une altitude plus basse a permis le retour à une activité psycho-motrice normale.

 

En ce qui concerne mon groupe, l’oxygène est obligatoirement en marche avant le décollage, une pré saturation étant vivement conseillée. Pour les longs vols en thermique, nous partons avec les canules sur le nez et mettons systématiquement les EDS en marche dès le franchissement de 3.000 m.

 

Bons vols,

jm

Link to comment
Share on other sites

  • 7 years later...

Bonjour,

 

Un petit soucis survenu par un ami avec un distributeur d'oxygène MH EDS Modèle O2D2 .

Sur ce distributeur il y a un sélecteur de mode avec deux touches qui permettent de basculer sur les modes N, D10, F15 ou R/M. Son passager voulant passer de R/M à N a appuyé en forçant sur la mauvaise touche et maintenant tout est bloqué, plus moyen de sélectionner un mode !

Savez-vous si on peut démonter l'appareil et avoir accès au mécanisme des touches pour remettre les choses en ordre ?

Merci d'avance de vos conseils.

Le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui.
https://www.youtube.com/user/cherpasc?app=desktop
Cordialement
Pascal

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

J'ai eu le même problème il y a 2 ans. J'ai essayé de réparer moi même sans y parvenir car c'est un mécanisme très délicat avec de très de petit ressorts et une roue crantée où il y a les pistes électriques.

 

J'ai du racheter le nouveau modèle O2D1 qui a un sélecteur moins fragile, 850€ quand même pour le modèle mono.

 

Il me semble donc qu'il vaut mieux le renvoyer chez Moutain Hight pour réparation, directement, ou peut être par l'intermédiaire du revendeur Français.

 

Bon vols.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...