Aller au contenu


Photo

[rex] Turbulence De Sillage


  • Veuillez vous connecter pour répondre
18 réponses à ce sujet

#1 Fred

Fred

    Think positive, flaps negative !

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 3 283 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:74
  • Intérêt(s):Ski, Informatique, Montagne, ...... et planeur !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 21 octobre 2009 - 06:35












A titre perso : Je n'imaginais pas le phénomène aussi "important" ....
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve
 

#2 fredhoy

fredhoy

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 80 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 21 octobre 2009 - 10:33












A titre perso : Je n'imaginais pas le phénomène aussi "important" ....


Pour les vélivoles, attention aussi à la turbulence de sillage des éoliennes, ce nouvel indicateur de thermiques qui envahie nos paysages.

#3 vincent jouvet

vincent jouvet

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 409 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grenoble
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 21 octobre 2009 - 10:43

salut

le plus marrant, c'est qu'un planeur laisse une turbulence de sillage que l'on percoit bien en .... parapente.... lorsque tu traverse cette turbulence (rex perso)

comme quoi même nos fines machines laissent des traces invisibles dans le ciel
2 options ? prends la mauvaise, comme ça si tu te trompes...

vincent.jvt01"xxx"free.fr

#4 jambeau

jambeau

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 245 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Fayence
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 21 octobre 2009 - 11:19

A titre perso : Je n'imaginais pas le phénomène aussi "important" ....


Très intéressant ! ! !
C'est bien d'avor sensibilsé les pilotes sur ce phénomène naturel quel que soit le gabarit du générateur de sillage;
En avion on nous apprend les précautions d'usage en particulier de laisser un certain temps s'écouler avant de décoller selon le type et le gabarit de l'avion qui précède et la direction du vent.

En vol tenir compte des sillages que l'on traverse (comme en mer pour les bateaux). Je me suis ainsi trouvé en avion brutalement sur la tranche loin derrière un quadrimoteur dont je traversais le sillage à plusieurs km.
Plusieurs accidents ont été relatés aux US pour de petits monomoteurs qui sont passés sur le dos au décollage trop tôt derrière des liners. Ces derniers générent en plus de très fortes turbulences au moment où ils font sur la piste la rotation pour la montée.

Raison de plus pour ne pas déranger nos amis parapentistes qui ressentent les turbulences de nos planeurs d'autant plus que nos machines sont plus lourdes avec nos grandes plumes.
JBO


2CJK9c.jpg  planeur.aero = voir des photos et vidéos de vol en planeur sur les Alpes

Celui qui aura pratiqué la montagne et qui aura trouvé avec l'expérience, l'aisance et la sécurité, ne pourra jamais se libérer de la fascination de cette façon de voler
(auteur inconnu)


#5 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 3 455 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 21 octobre 2009 - 11:48

Vive les Winglets!! :blink:


A priori les winglets ne suppriment pas le tourbillon marginal mais limitent la traînée induite.

#6 Stéphane

Stéphane

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 362 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Gand (Belgique)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 21 octobre 2009 - 13:46

Un copain a failli se tuer ainsi il y a une quinzaine d'années. Il était en finale sur la piste en herbe, presque à l'arrondi, quand un Hercules C-130 militaire a fait un passage "tout sorti" au-dessus de la piste en dur contiguë. Le planeur (un biplace Ka-4 Rhönlerche II ) a été soulevé, est passé quasiment sur la tranche et sa course a été déviée de 45 degrés environ vers la dure. Le copain a pu rétablir le planeur et à atterrir "droit devant", c'est à dire vers les hangars de l'autre côté de la piste en dur. Il a été arrêté au roulage par un bloc en béton ceinturant un hangar...

D'autre part, j'ai encore quelque part une vidéo où je filmais un Avrojet (petit quadriréacteur) à l'approche, et on entend littéralement passer le vortex en sifflant.

Non, il ne faut pas faire joujou avec ça!

P.S.: Pour les ignorants, voici un Rhönlerche:

Posted Image
Stéphane Vander Veken

#7 jeannot1

jeannot1

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 771 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Valence-Vercors
  • Intérêt(s):circuiter sur les Alpes de long, en large, et en travers (en hauteur aussi). faire des VI et encore voler...et puis entretenir...
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 22 octobre 2009 - 11:58

En 1977 (1978?), j'ai rencontré à Challes une nana qui -l'année d'avant- s'était planté après avoir été prise dans les tourbillons marginaux d'un DC8. Elle était partie en vrille et s'était planté entre deux planeurs sur le bord de la piste. En région Parisienne si ma mémoire est bonne. Elle s'en était bien sortie puisqu'elle volait avec nous. je ne me souviens pas du type de bécane, mais cela devait certainement être un bois & toile.
Peut-être qu'Eric H. aurait plus de mémoire que moi ?

A+
Bons vols, Bonnes pompes,
A bientôt sur les ondes,
Puissance et truculence,
jeannot de Valence...

#8 bebert

bebert

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 83 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:villefranche
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 22 octobre 2009 - 18:35

1956 Aerodrome Tunis EL AOUINA,un Auster decollant quelques minutes aprés un quadrimoteur ARMAGNAC est parti sur le dos,tous les occupants tués
impressionnant

#9 HBD G

HBD G

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 190 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Vinon
  • Instructeur:ITV

Posté 22 octobre 2009 - 21:53

1956 Aerodrome Tunis EL AOUINA,un Auster decollant quelques minutes aprés un quadrimoteur ARMAGNAC est parti sur le dos,tous les occupants tués
impressionnant


Les vélivoles sont dans l'ensemble moins sensibilisés aux problèmes des turbulences de sillage que les pilotes d'avion car ils cohabitent moins souvent avec les gros porteurs .
Par contre nous avons très souvent des hélicoptères qui coupent nos trajectoires que ce soit au décollage ou à l'atterrissage.
Merci à l'instigateur de ce post.

#10 jeannot1

jeannot1

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 771 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Valence-Vercors
  • Intérêt(s):circuiter sur les Alpes de long, en large, et en travers (en hauteur aussi). faire des VI et encore voler...et puis entretenir...
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 23 octobre 2009 - 06:50

Par contre nous avons très souvent des hélicoptères qui coupent nos trajectoires que ce soit au décollage ou à l'atterrissage.

Bonjour,
J'ai là aussi, 3 REX à raconter.
- Je suis en Pégase au décollage. Le remorqueur (CPL) me prévient que l'on va se faire brasser, un ventilateur décollant en // de nous. Les vortex étant proportionnels à la masse de l'appareil, et celui-ci étant un écureuil, on se fait gentillement secoué, mais quand même, heureusement que j'étais prévenu. Cela surprend !
- Je suis en finale en Alliance avec un Vi. Un Super Cougar de l'armée Suisse se pose en // de nous sur notre gauche. Azimut <100m. Me rappellant le message du CPL, je préviens ma passagère que l'on va se faire brasser. C'est très violent et totalement surprenant. Heureusement que l'on avait encore un peu de gaz sous le ventre. J'ose même pas penser si on avait été à l'arrondi...
- Nous sommes alligné en K13 avec un copain. En // de nous, décolle un falcon 900 (avec un ministre à bord si'ou'plait). A la vue de la rotation du triréacteur, le remorqueur (toujours le même CPL décidément) demande la clearance à la tour. Celle-ci l'accorde avec les réserves d'usages, lui rappellant que les vortex de l'appareil risquent d'être fort. Je préviens mon collègue (débutant), que l'on va se faire bran...en bout de piste...A 100m de haut, 1 minute plus tard, une grande main nous a pris et nous a secouer violemment comme un vulgaire panier à salade !
Faut pas jouer avec çà...
Bons entretiens...
Bons vols, Bonnes pompes,
A bientôt sur les ondes,
Puissance et truculence,
jeannot de Valence...

#11 M. Scherrer

M. Scherrer

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 308 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Toulouse
  • Intérêt(s):Aerodynamique
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 23 octobre 2009 - 06:58

A titre perso : Je n'imaginais pas le phénomène aussi "important" ....


A l'ordre 1, la turbulence de sillage est liée à la masse et l'allongement de l'aéronef, plus qq détails sur la charge de la voilure.
A ce sujet, voir l'émission "c'est pas sorcier" sur le Vav, ils expliquent l'effet d'allongement avec les mains, avec simplicité tout en restant exact, ca m'avait laissé pantois.

Comme déja dit ce qui est dangereux c'est un petit engin dans un gros sillage, cet aspect conditionne les ecartements dans les rails d'approche des aéroports selon la classe d'avion. D'ailleurs ce sujet avait fait l'objet d'un fort lobbying de nos amis d'outre atlantique aupres de la FAA, pour que l'a380 soit fortement pénalisé dans les circuits d'approche. D'ou pas mal de manip ces dernières année, pour completer pour cet avion plus gros les etudes NASA dont sont issues les videos ci dessus.

Vue masse & allongement, les planeurs font donc partie des petits pourvoyeur de trainée de sillage... Ce d'autant plus qu'ils ont des winglets.
J'ai le souvenir d'avoir en mono traversé plusieru fois le sillage du twin qui me devancait dans une pompe. C'etait le soir dans la pompe de 19h30, toute d'huile, ce qui rendait évident l'origine de la petite turbulence ressentie.

Matthieu

#12 Bre901

Bre901

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 551 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 23 octobre 2009 - 09:21

J'ai le souvenir d'avoir en mono traversé plusieru fois le sillage du twin qui me devancait dans une pompe. C'etait le soir dans la pompe de 19h30, toute d'huile, ce qui rendait évident l'origine de la petite turbulence ressentie.

à mes débuts à Grenoble, en K13 dans une pompe très tardive (restitution) toute d'huile aussi, je m'étais étonne de petites turbulences rencontrées de ci de là et l'instructeur m'avait répondu que c'était notre propre sillage.

J'avais posté sur ce forum (à moins que ce soit sur le vieux de la FFVV - de toute façon je ne retrouve pas, même avec google :unsure: ) mon observation de la traversée d'un lenticulaire mince (sous le vent du Jura) par le sillage d'un gros porteur (bande bleue) qui avait duré un bon quart d'heure sjmsb, c'est dire la durée de vie de ces bestioles en conditions peu dissipatives

Modifié par Bre901, 23 octobre 2009 - 09:26.

A partir de ce jour j´n´ai plus baissé les yeux
J´ai consacré mon temps à contempler les cieux / A regarder passer les nues
A guetter les stratus, à lorgner les nimbus / A faire les yeux doux aux moindres cumulus
Georges Brassens (L'orage)

 


#13 Stéphane

Stéphane

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 362 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Gand (Belgique)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 23 octobre 2009 - 20:25

Si je me souviens bien, on donne deux conseils à suivre sur un terrain où il y a des gros mélangés aux petits:

- au décollage, décoller avant le point où la gros a fait sa rotation, et s'arranger pour rester toujours plus haut que sa trajectoire;

- à l'atterrissage, rester plus haut que la trajectoire du gros qui vous précède, et atterrir au-delà du point où lui-même a atterri.
Stéphane Vander Veken

#14 Invité_A60_*

Invité_A60_*
  • Invités

Posté 24 octobre 2009 - 08:10

...
- au décollage, décoller avant le point où la gros a fait sa rotation, et s'arranger pour rester toujours plus haut que sa trajectoire;
...



Hello

Impossible à faire compte tenu des perfos de montée de nos engins légers.
On est sur de couper la pente (trajectoire) de montée du précédent.... :unsure:
Seule solution => attendre 2 à 3 min en fonction de la catégorie.

Amitiés
JM

#15 Thom

Thom

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 423 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Treignac, Egletons
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 24 octobre 2009 - 12:19

Salut,

cela m'est aussi arriver une fois avec un "awaks" en approche sur Limoges. Je m'étais fais avoir sur une bonne dégueulante donc base directe et là surprise un awaks établi en longue finale. J'ai accéléré sur la finale et effectué un posé dans la foulé avec pratiquement un vol en patrouille "pa-trouille" avec l'awaks. C'est gros comme oiseau. Bon tout c'est trés bien passé, mais tout le monde eu trés peur les controleurs, les pilotes de l'awaks, le starteur VAV et moi. On a tous pensé aux turbulences. Depuis je fais super gaffe a ne plus me retrouvé dans cette situation quitte a abréger mon vol.

A+
Thomas

#16 afro

afro

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 920 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 24 octobre 2009 - 20:08

J'ai le souvenir d'avoir en mono traversé plusieru fois le sillage du twin qui me devancait dans une pompe. C'etait le soir dans la pompe de 19h30, toute d'huile, ce qui rendait évident l'origine de la petite turbulence ressentie.


Aujourd'hui, une météo hyper calme à Lyon, pas un brin de vent, les fumées qui s'écrasent au sol. Petit tour en 25 avec SVE histoire de.
Je vole // à la piste où un Marianne décolle au treuil. Je le suis à 500-700 m en arrière, à peu près à la même hauteur et je croise sa trajectoire. Le 25 traverse un air agîté pendant 1 à 2 secondes.
SVE me dit : t'as senti la turbulence du TD ?

Ben si un Marianne arrive à faire bouger un 25, j'imagine un gros bidule avec des réacteurs commak...

Afro

#17 Denis G

Denis G

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 450 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Saint Lys
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 avril 2010 - 14:10

De façon impromptue, j'ai trouvé ça :
http://www.onera.fr/...illons-sillage/

#18 Régis

Régis

    "If you think safety is expensive, try an accident”

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 973 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Vinon sur Verdon
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 avril 2010 - 15:33

http://www.youtube.c...feature=related

http://www.youtube.c...feature=related

Sorry, j'ai pas trouvé avec un Marianne :P

Modifié par Régis, 13 avril 2010 - 15:33.


#19 Vinch

Vinch

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 656 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:ITV

Posté 18 avril 2010 - 17:15

A défaut de Marianne, y a la variante en SR-71 (qui fait à peu de chose près la même envergure, même un peu moins):


Donc si jamais vous êtes en finale derrière un SR-71 en passage avec votre Pégase, gaffe!

Modifié par Vinch, 18 avril 2010 - 17:18.

- vinch -
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
s'élancer vers les champs lumineux et sereins;
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
-Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

(Charles Baudelaire, Elévation)






Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL