Aller au contenu


Photo

Fermeture De L'aérodrome D'aspres ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
111 réponses à ce sujet

#1 Administrateur

Administrateur

    Administrateur

  • Administrateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 3 124 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:le web !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 15 septembre 2007 - 11:18

Info via la pilotlist :

------ Message transféré
De : Lavrand ACV < lavrand@acv05.fr>
Date : Fri, 14 Sep 2007 00:32:21 +0200
À : Aviasport/GG <g.gavard@aviasport.fr >
Objet : Suppression de l'aérodrome d'Aspres

Nous venons d'apprendre jeudi soir une nouvelle qui remet en question tous nos développements et tous nos projets. Le Conseil Général des Hautes Alpes (CG05) a décidé brutalement de fermer l'aérodrome d'Aspres sur Buëch, afin d'y installer un champ de fours solaires (voir communiqué ci-joint).

ACV Aéro Service devait signer lundi prochain l'Autorisation d'Occupation Temporaire avec le CG05 pour pouvoir construire un hangar indispensable à ses activités économiques. Cela faisait 2 ans et demi que nous discutions avec le CG05 au sujet de ce hangar, et nous allions aboutir dans deux jours.

Ma future société ELECTRAVIA devait également y installer son atelier. Le site était idéal pour développer une "aviation verte" et des productions en éco-conception. Cette création se trouve stoppée, car il est indispensable de savoir avant toute chose à quel endroit la production pourrait être réalisée. Les Hautes Alpes étaient idéales en terme d'image écologique, de météo favorable, d'accueil de la clientèle et aussi pour réaliser les essais en vol (absence de toute zone aéronautique). Trouver un autre terrain susceptible de réunir les mêmes avantages ne sera pas immédiat, et peut-être pas en région PACA, ce qui implique un déménagement d'ACV Aéro Service et de son équipe. Et on sait quelles difficultés rencontre une TPE qui doit déménager.

Notre association APAME (Association pour le Développement des Aéronefs à Motorisation Electrique) venait de faire voler le premier ULM électrique au monde, et s'apprêtait à faire voler le premier avion électrique d'ici deux mois, passant devant les équipes des américains qui travaillent sur le même sujet. C'est une avancée technologique exceptionnelle, mais sans aérodrome, nous ne pourrons pas être les premiers. Le seul autre terrain, Tallard, est à 50 km de chez nous, et n'est pas adapté aux essais en vol ( 80.000 mouvements à l'année, pas d'endroits où atterrir en cas de panne au décollage, pas de possibilités de faire des vols au-dessus du terrain car parachutistes).

Sans tomber dans le catastrophisme, tout notre travail acharné depuis plus de trois ans est réduit à néant.

Jusqu'à ce jour, le CG05 soutenait activement nos actions, et avait une démarche semblait-il engagée dans la filière aéronautique du département à travers le pôle d'excellence rurale EXCELL'AIR. Ce revirement extrêmement brutal et inexplicable atteint toute la communauté de l'aviation légère haut alpine de plein fouet, y compris les planeurs et le vol libre, car les fours solaires vont induire une zone interdite au survol près de la montagne des Apôtres, haut lieu des vols sans moteur.

Bien sûr nous allons nous battre, même si la partie semble d'ors et déjà perdue. J'ai déjà vécu la fermeture de l'aérodrome de Fréjus en 1995, et je sais que nous ne sommes rien comparé à des forces politiques et financières. Nous avons très peu de temps pour essayer de réagir avant la réunion du CG05 de lundi prochain qui va entériner cette décision désastreuse.


Merci de relayer cette information. Nous nous battons sans espoir, mais tout de même avec la plus grande détermination.


Anne Lavrand
ACV Aéro Service
www.acv05.fr <http://www.acv05.fr>
Tel : 04 92 57 99 40


Si les locaux ont plus d'infos ?

#2 CPT

CPT

    Météo

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 018 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:83560 St Julien
  • Intérêt(s):Les nuages
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 16 septembre 2007 - 18:29

Une si belle plateforme pour faire des petits fours,
ce serait un grand désastre ;)

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :
https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/
aero-logmqv4.jpghttps://briefpaca.monsite-orange.fr/

https://promet.monsite-orange.fr/


#3 JérômeF

JérômeF

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 154 messages
  • Genre:Homme
  • Instructeur:Non

Posté 16 septembre 2007 - 18:45

Une si belle plateforme pour faire des petits fours,
ce serait un grand désastre ;)


Surtout quand on sait quelle foutaise technique et économique sont ces prétendues énergies "nouvelles", (solaire et éolien en particulier) quiservent surtout à donner bonne conscience aux bobos tout en produisant pour un prix démesuré de l'électricité au moment où on en a le moins besoin....
C'est la vertu naturelle de l'aile de mener vers le haut ce qui est pesant, en le faisant monter aux régions élevées qu'habite la race des Dieux, et, entre les choses qui se rapportent au corps, l'aile est, en un sens, ce qui, au plus haut degré, participe au Divin.(Platon)

#4 Administrateur

Administrateur

    Administrateur

  • Administrateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 3 124 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:le web !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 16 septembre 2007 - 19:46

---------- Forwarded message ----------
From: Sauvons Aspres
Date: 16 sept. 2007 10:52
Subject: Aérodrome d'Aspres sur Buëch
To: pilotlist@pilotlist.org, pilote.ulm@gmail.com, liste@pilote-ulm.com


Bonjour à tous.

Après discussions avec notre Conseil Général, il apparaît que le projet de
centrale solaire qui doit s'installer sur l'aérodrome d'Aspres sur Buëch
n'est pas encore complètement figé. Nous serons fixés dans un mois. C'est un
projet qui représente 80 Millions d'Euros.

La manière de procéder de nos institutionnels locaux montre cependant que
l'aérodrome est en sursis, alors que nous étions persuadés qu'il était une
des pierres angulaires de la filière aéronautique des Hautes Alpes, à
travers le pôle d'excellence rurale EXCELL'AIR et les nombreuses actions de
valorisation menées sur les trois terrains d'aviation depuis plus de quatre
ans.

L'aérodrome d'Aspres est un grand plateau de 80 ha appartenant au Conseil
Général, où la DGAC n'a plus son mot à dire (merci la décentralisation),
évidemment pas rentable et dédié pour l'heure aux activités de quelques
nantis. Il faut aussi être intelligent et se placer du point de vue de nos
élus : accueillir un projet industriel aussi exceptionnel est une chance
pour notre petit département. Rien à dire à cela, sauf qu'ils auraient pu
aller faire ça ailleurs...

L'aérodrome d'Aspres sur Buëch a vécu. Si cette fameuse centrale solaire ne
s'installe pas sur l'aérodrome, ce sera autre chose, comme un golf, un champ
d'éoliennes, un hippodrome, un circuit de kart, etc. L'idée est désormais là
: ce grand terrain plat ne nécessite aucune expropriation, et on peut
supprimer l'activité aéronautique sans problème.

Nous pouvons nous battre, mais nous avons déjà perdu. Exactement comme à
Fréjus où j'ai vécu de l'intérieur la fermeture de l'aérodrome, condamné par
François Léotard à devenir l'espace vert du complexe immobilier de Port
Fréjus.

Comme à Fréjus, on nous promet la construction d'un nouvel aérodrome à
proximité, pour remplacer celui qu'on supprime. On nous promet aussi de
trouver des solutions pour tous les acteurs de la plateforme.

Pour l'heure nous allons suspendre les actions fortes, en attendant de
savoir si ce projet de centrale solaire s'installe pour de bon, et nous en
reparlerons dans un mois. Nous attendons avec impatience les propositions de
notre Conseil Général.

Je ne pourrais pas répondre à tous les messages perso, car vous imaginez
bien que nous avons un certain nombre de problèmes urgents à régler. Nous
étions en pleine phase d'expansion, avec quatre gros projets qui dépendaient
étroitement de notre installation imminente sur l'aérodrome d'Aspres. Toute
une démarche d'activités économiques liées à l'aviation légère est remise
en question, et nous allons devoir trouver rapidement des solutions pour
parer au plus pressé.

Merci vivement à tous pour votre soutien. Ce genre de messages est désormais
tristement banal.

Anne



#5 Sam_TT

Sam_TT

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 418 messages
  • Genre:Homme
  • Intérêt(s):Voler, faire voler des belles machines, et les photographier !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 septembre 2007 - 20:36

Le dauphiné de samedi dimanche :

Image IPB

Image IPB

Pour infos, ce ne sont pas les mêmes politiciens qui vont raser 2 hangars et expulser une association de l'aérodrome de Tallard, mais les méthodes sont semblables...

Brûlez vos cartes d'électeurs...

Sam

Modifié par Sam_TT, 18 septembre 2007 - 18:32.

Tu pars à fond et t'accélères.
 

www.901-07.com

 

CPL(A) IR ME MCC en recherche d'emploi


#6 MikeLima

MikeLima

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 487 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 16 septembre 2007 - 20:55

Bonsoir,
Ce serait un désastre de perdre une plate-forme comme
Aspres. Pour ceux qui ne connaissent pas, allez-y, les lieux
et les infrastructures sont magnifiques. ;)
A priori, c'est une entreprise
privée qui communique sur cette affaire.
Cela ferait presque oublié qu'il y a un club de vol à voile sur la
plate-forme. :)
J'ai rendu visite aux vélivoles d'Aspres cet été, j'aimerais les
voir réagir à cette décision sur ce forum....
avant d'avancer un commentaire. :rolleyes:

#7 delta217

delta217

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 481 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sisteron
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 17 septembre 2007 - 20:34

La plate-forme d'Aspres est tout à fait exceptionelle. Le site en porte-avion est magnifique, et la nuit, on se croit un peu sur la Lune, les lumières alentour étant sous l'horizon. La plate forme a ceci d'exceptionnel qu'elle est très agréable pour ceux qui ne volent pas : vaste camping ombragé jouxtant le terrain, beauté du site, piscine (quasi déserte ces temps derniers). J'y suis allé très régulièrement depuis 8 ans.

Vélivolement parlant, elle est fumante par temps de brise, et tout à fait éxécrable par vent Nord.... La seule activité permise alors est la tournée des champs vachables, où l'on constate que les collègues des autres plate-formes volent, eux !!!

Je pense que çà va être très dur de lutter contre un projet qui semble économiquement majeur et, semble-t-il, soutenu par les élus locaux. En outre, l'AAA ne me semble pas dans un état de santé mirobolant (alors que dans le même temps, la plate-forme commerciale de Serres marche à plein). Je sais aussi, pour avoir eu il y a quelques années des contacts à très haut niveau avec le conseil général, que ce dernier est sensible à la carte touristique et au rôle du vol à voile dans cette dernière.

Cette affaire difficile au premier abord pourrait peut-être se retourner à notre profit : demandez à reloger tout le monde sur une plate-forme pratiquable par tout temps, avec une longueur compatible avec le treuil.

#8 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 863 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 17 septembre 2007 - 20:38

Salut
il est illégal de fermer une activité sportive sans la reloger ailleur à des conditions identiques ou meilleures.
Je n'ai pas les références des textes sous la main mais quelqu'un de plus calé en lois que moi saura surrement faire.
C'est une carte à jouer! Je doute que sauver l'aérodrome sois possible si la volonté politique l'impose, mais sauver l'activité qui y était est jouable.
Courrage!!
Etienne
mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#9 Sam_TT

Sam_TT

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 418 messages
  • Genre:Homme
  • Intérêt(s):Voler, faire voler des belles machines, et les photographier !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 18 septembre 2007 - 19:39

Le Dauphiné de Samedi :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Il y a d'autres documents mais encore trop frais pour diffusion et sinon ça fait dur à tout avaler d'un coup.
En les attendant allez faire un tour sur http://www.solareuromed.com/ mais je vous préviens, c'est bien (------tut-----)... (il faut lire le communiqué de presse).

Pour répondre aux questions :

A priori, c'est une entreprise privée qui communique sur cette affaire.
Cela ferait presque oublier qu'il y a un club de vol à voile sur la plate-forme.


Oui, la communication passe actuellement majoritairement par la Société ACV aéro service qui pour quelques jours encore est mon employeur. Nous sommes écoeurés de se sentir si seuls...
Politique du club de Vol à Voile depuis qques années : freiner l'arrivée d'entreprises privées, facile en tant que gestionnaire de la plate forme. Et réussite puisqu'aucun emplacement de hangar n'a été attribué à ACV depuis son installation. La place ne manque pas, mais c'est très difficile de parquer un SkyRanger qques jours et nous avons entendus des menaces de mettre dehors un Fournier RF47 terminé en CNRA alors que la mise au point était en cours, je rappelle que ce n'était pas pour mettre autre chose à la place.
Donc situation lisible pour le Conseil Général : nombre de salariés sur l'aérodrome = 0, pas de quoi contrer des projets mirobolants (jusqu'à 200 emplois annoncés pendant 2 ans, suivant les sources...). Faut que je continue le raisonnement ou c'est OK ?
L'Association Aéronautique d'Aspres a de plus écouté sagement les discours et sont persuadés de la construction d'un nouvel aérodrome à coté !!!!!!!! C'est à hurler !

On peut également se demander si il existe des fédérations ?
FFVV : Je perd le peu de voix qu'il me reste quand j'entend de nouveau parler du nouvel aérodrome, j'ai mon ITP qui périme en mars 2008, j'y ai donné beaucoup d'énergie en 2007 mais franchement a quoi bon ???

FFPLUM : ne peuvent rien pour l'aérodrome d'Aspres. Quand c'est pour s'amuser à casser du vélivole à Fayence ils sont bien là mais là c'est trop dur pour eux...

FFA : pas de club avion affilié sur l'aérodrome, je ne connais pas leur réaction mais c'est possible que ce soit les plus battants...

Cette affaire difficile au premier abord pourrait peut-être se retourner à notre profit : demandez à reloger tout le monde sur une plate-forme pratiquable par tout temps, avec une longueur compatible avec le treuil.


Voir le communiqué de presse de Solar Euromed -> le pôle aéronautique, c'est Gap-Tallard. La lumière sera sur le Chevalet.
Vous pouvez aller voir l'onglet "La Société", pas convaincant pour un projet à 80 millions d'Euros, ça vaut le coup d'oeil également.

Etienne, si je te dis qu'il n'y aura pas d'enquête d'utilité publique, et si par miracle les lois seraient respectées, ce serait un sursis de 2 ans 1/2 pour l'aérodrome, donc pas un sursis permettant des projets pour une entreprise existante qui se résigne à licencier pour survivre.

A+

Avis personnels de Sam...

Tu pars à fond et t'accélères.
 

www.901-07.com

 

CPL(A) IR ME MCC en recherche d'emploi


#10 SG38

SG38

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 89 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:SE
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:ITV

Posté 18 septembre 2007 - 20:52

Une si belle plateforme pour faire des petits fours,
ce serait un grand désastre :blink:


Surtout quand on sait quelle foutaise technique et économique sont ces prétendues énergies "nouvelles", (solaire et éolien en particulier) quiservent surtout à donner bonne conscience aux bobos tout en produisant pour un prix démesuré de l'électricité au moment où on en a le moins besoin....


Mais qui generera une taxe professionnelle au profit de la Commune probablement beaucoup plus importante que les activités existantes ou prévues. C'est effectivement le pot de terre contre le pot de fer...
Jean Lemaire
www.assurances-lemaire.fr

#11 FrançoisMezza

FrançoisMezza

    En Ecole Biplace

  • Membres
  • Pip
  • 29 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 18 septembre 2007 - 21:16

Salut,

J'ai une petite interrogation à la lecture ce ce topic. Maintenant l'aérodrome risque bien d'être fermé, mais avant que c'est il passé?

Je veux dire, ça leur a pas pété de construire des fours solaires à cet endroit préçis, ils ont du envisager plusieurs sites.... utilisés ou non. Est-ce que les utilisateurs de l'aérodrome ont eu leur mot à dire à ce moment là?

#12 MikeLima

MikeLima

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 487 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 18 septembre 2007 - 22:04

Salut,
J'atendais une réponse des vélivoles d'Aspres...
Je ne connais les détails de l'affaire dont tu parles Sam
mais j'ai été étonné de l"accueil des vélivoles d'Aspres
(gestionnaire de la plateforme) que j'ai rencontré cet été:

Nous ne cherchons pas de nouvels adhérents...
Pas envie de grossir...
Les planeurs sont dans le hangar au fond à gauche...


J"ai mis cela sur un coup de fatigue de fin de saison.

Dans la foulée, j'ai vu en vente le Phoebus et le JP 15/34 (privé)
présent sur la plateforme.
Maintenant arrive cette affaire...

Néanmoins, je reste impressionné par l'agencement de ce terrain où chacun
trouve sa place. Les activités sont au centre avec le public autour,
zone de pique-nique, de circulation, restaurant, piscine, etc...
On ne trouve pas l'équivalent dans les clubs du Sud-Est.

Loin de vouloir polémiquer sur les tenants et les aboutissants de
cette affaire, je prends peur quand je vois un club de VàV
disparaître (dans le sud ou le nord) ou une restriction de zone...
Cette été j'ai emmené mon fils de 11 ans en baptème, j'aimerais
qu'il profite de que l'on a utilisé.

#13 Dark Vador

Dark Vador

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 372 messages
  • Localisation:STRASBOURG
  • Intérêt(s):Vol a Voile, Litterature, Voile
  • Instructeur:Non

Posté 19 septembre 2007 - 09:28

Si par malheur cela devait se concretiser, la question de creer un autre aerodrome se pose-t-elle vraiment : il y a le terrain de Serres juste a cote... et qui offre a peu pres les memes avantages qu'Aspres/Buech.
C'est pour les deltistes et parapentistes que ca risque d'etre plus dur, si toute la zone devient imposable.
Mais ceci dit, la disparition d'un aerodrome + la creation d'un site industriel 'inhabituel' sans enquete d'utilite publique, ca me parait inconcevable.
Et a la limite ca serait a l'avantage des utilisateurs actuels de la plateforme : puisque de toute facon il semble que l'enquete decidera que oui, on ferme, si ca ne se passe pas selon les formes legales les dedommagements aux utilisateurs seront quasi automatiques, apres passage par la case tribunal administratif.
ASW-20 Never Die, They Just Fly Higher

#14 Yurek

Yurek

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 380 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Strasbourg
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 19 septembre 2007 - 12:13

Je ne connais les détails de l'affaire dont tu parles Sam mais j'ai été étonné de l"accueil des vélivoles d'Aspres
(gestionnaire de la plateforme) que j'ai rencontré cet été: Nous ne cherchons pas de nouvels adhérents... Pas envie de grossir... Les planeurs sont dans le hangar au fond à gauche...

Je crois bien que c'est ça, le fond du problème, et pas seulement à Aspres : en face d'un projet, vrai ou simulacre (on ne peut pas exclure un simple calcul foncier derrière un projet qui semble, en effet, assez amateur...), qu'il soit réalisé ou pas, il n'y a pas grand chose...
Ne nous étonnons pas, si on ferme des plateformes qui logent une dizaine d'utilisateurs, incapables même de donner une opinion sur la question qui les concerne en premier lieu, sans parler d'une action... :angry: :angry:
Sans vouloir fâcher personne, je ne peux m'empêcher quelques comparaisons : le maire de Chartres a déclaré vouloir fermer la plateforme de Champhol, il a même inscrit cet objectif dans son programme électoral. Mais l'action du club de vol à voile (CVVC) l'a convaincu de modifier ces projets. Même le maire de Colmar, toujours hostile à l'aviation - et même si le danger n'est pas complètement écarté - a dû renoncer à la fermeture, du moins pour l'instant. Quelque soit l'enjeu, les élus locaux ne peuvent pas rester totalement indifférents à une action d'envergure, encore faut-il qu'il y ait une action... <_<

On comprend bien ton amertume, Sam_TT, mais par rapport à la FFPLUM tu es injuste : ce ne sont pas les ULM-istes qui ont essayé de virer les vélivoles de Fayence, c'est bien l'inverse. <_<
Ce qui me permet de répéter - une fois de plus - cette vérité simple : nous, les aviateurs de tout bord, nous sommes trop peu nombreux et de surcroit divisés, pour avoir notre mot à dire !
Une rave-party quelconque rassemble plus de drogués qu'il n'y a des pilotes dans tout l'Hexagone...
Et si l'on regarde du côté de la communication.... :sick:

Modifié par Yurek, 19 septembre 2007 - 12:16.

Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him more money.
Honni soit qui mal y pense ! sms_04.gif


#15 Tango-India

Tango-India

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 565 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Alpes (Gap)
  • Intérêt(s):Vol a Voile, Construction amateur CNRA, Le reste ne regarde que moi
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 19 septembre 2007 - 14:05

Si par malheur cela devait se concretiser, la question de creer un autre aerodrome se pose-t-elle vraiment : il y a le terrain de Serres juste a cote... et qui offre a peu pres les memes avantages qu'Aspres/Buech.


Il ne faudrait quand meme pas oublier que Serres est un terrain privé et qu'il faudrait peut etre aussi leur demander leur avis !!


<_< <_<


Donnons des ailes à nos rèves !


#16 Jean Féret

Jean Féret

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 306 messages
  • Instructeur:Non

Posté 20 septembre 2007 - 08:08

Bonjour,

Voici le communiqué de presse du constructeur de la centrale:
http://www.solareuro...i...7&Itemid=20

C'est un projet qui dispose manifestement d'appuis solides, tant financiers que politiques.

Par contre, il y a suffisament de pentes orientées plein sud avec un plateau de 20 à 30 hectares à leur pied dans les Hautes Alpes pour que des alternatives puissent être proposées.
Si, malheureusement, le site doit aussi créer du potentiel fiscal et apporter quelques électeurs à une municipalité qui en cherche, alors la comparaison avec les activités aéronautiques est délicate.

Bons vols
Jean Féret

#17 Dark Vador

Dark Vador

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 372 messages
  • Localisation:STRASBOURG
  • Intérêt(s):Vol a Voile, Litterature, Voile
  • Instructeur:Non

Posté 20 septembre 2007 - 08:35

Si par malheur cela devait se concretiser, la question de creer un autre aerodrome se pose-t-elle vraiment : il y a le terrain de Serres juste a cote... et qui offre a peu pres les memes avantages qu'Aspres/Buech.


Il ne faudrait quand meme pas oublier que Serres est un terrain privé et qu'il faudrait peut etre aussi leur demander leur avis !!

:angry: :angry:


Euuuh... je n'imaginais pas une seule seconde les mecs d'Aspres arriver et poser leurs hangars a Serres sans rien demander a personne... <_< <_<
Ceci dit, je vois mal un terrain prive refuser une legere augmentation d'activite (d'apres ce que j'ai compris, le VaV a Aspres c'est pas 500 mouvements par jour...) ni la creation de facto d'un pole d'activite aeronautique (il y a deja une entreprise de maintenance aero a Serres, il me semble) : une gestion privee est, en general, assez sensible a la reduction des couts fixes...
En tout cas il serait etonnant qu'il n'y ait pas place a la discussion...
ASW-20 Never Die, They Just Fly Higher

#18 Tango-India

Tango-India

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 565 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Alpes (Gap)
  • Intérêt(s):Vol a Voile, Construction amateur CNRA, Le reste ne regarde que moi
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 20 septembre 2007 - 10:27

Bonjour,

Voici le communiqué de presse du constructeur de la centrale:
http://www.solareuro...i...7&Itemid=20

C'est un projet qui dispose manifestement d'appuis solides, tant financiers que politiques.

Par contre, il y a suffisament de pentes orientées plein sud avec un plateau de 20 à 30 hectares à leur pied dans les Hautes Alpes pour que des alternatives puissent être proposées.
Si, malheureusement, le site doit aussi créer du potentiel fiscal et apporter quelques électeurs à une municipalité qui en cherche, alors la comparaison avec les activités aéronautiques est délicate.

Bons vols


La lecture de leur communiqué de presse et surtout la visite de leur site appelle quelques commentaires :

Comment une société qui ment comme elle respire : 500 000 Euros de capital sur le site euromed , 40 000 déposés au registre du commerce : voir
Solar Euromed ,
qui a été crée le 30 mai 2007 et n'a que 10 salariés peut elle etre crédible pour lancer de tels projets : 80 millions d'euros soit 2000 fois le capital ?
Une production d'électricité égale au barrage de Serre Ponçon ? j'en doute ?
80 millions d'euros, de construction, 30 emplois pour l'exploitation plus dix emplois de recherche , je n'ose pas calculer le prix de reviens du KW !!
Sans compter les toiles d"araignées de pylones et de cables qu'il faudra intégrer dans nos Flarms, ni l'eau chaude rejetée dans le Buech qui aura des conséquences écologiques certaines.
Le maire écrit : "qu'il n'est pas en mesure d'apporter toutes les garanties d'une solution satisfaisante pour le maintien des activités sur le site ou à proximité....."

Ces menteurs doivent etre vraiement tres persuasifs pour avoir réussi à faire croire au maire d'Aspres et au conseil général des Hautes Alpes à de telles sornettes .

Par contre, il y a suffisament de pentes orientées plein sud avec un plateau de 20 à 30 hectares à leur pied dans les Hautes Alpes pour que des alternatives puissent être proposées.


La pente plein sud n'e sert à rien car les panneaux doivent etre installés à plat sur 80 hectares (1 million d'euro l'hectare)
Quelle alternative peut etre proposée à une collectivité qui a reçu l'aérodrome en cadeau de l'état et qui cherche a en tirer un substentiel bénéfice ...... (on me donne un cadeau je le revends un bon prix , tout bénef <_< <_< )

Si ça se confirme on perdra encore une plateforme vieille de 75 ans.....

TiTi déboussolé

Modifié par Tango-India, 20 septembre 2007 - 10:37.


Donnons des ailes à nos rèves !


#19 Fred

Fred

    Think positive, flaps negative !

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 3 283 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:74
  • Intérêt(s):Ski, Informatique, Montagne, ...... et planeur !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 20 septembre 2007 - 11:14

Un projet bien bidon (lire les infos sur les rendements, budget, ...) orienté "ecolo" .... une belle explusion des emmerdeurs d'aviateurs .... et dans 3 ans un beau lotissement !

J'ouvre les paris ?
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve
 

#20 Jean Féret

Jean Féret

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 306 messages
  • Instructeur:Non

Posté 20 septembre 2007 - 11:59

La pente plein sud n'e sert à rien car les panneaux doivent etre installés à plat sur 80 hectares (1 million d'euro l'hectare)
Quelle alternative peut etre proposée à une collectivité qui a reçu l'aérodrome en cadeau de l'état et qui cherche a en tirer un substentiel bénéfice ...... (on me donne un cadeau je le revends un bon prix , tout bénef <_< <_< )


Re bonjour,

C'est un projet de centrale thermodynamique, pas photovoltaïque.
Les fours chauffent un fluide et ce fluide sert ensuite de source chaude pour une classique turbine sur laquelle on monte un alternateur.
D'où l'implication d'Alsthom et de General Electric, au moins à travers un de ses anciens dirigeants comme on le voit sur le site Internet.
Même si le site Internet ne dit rien sur l'architecture de leurs centrales, je crois qu'il s'agit de concentrer le rayonnement solaire sur un four au dessus de la surface exploitée et d'y faire fonctionner la turbine et l'alternateur.
Au sommet d'une tour, c'est difficile, car c'est gros et lourd.
Par contre, au sommet d'une pente comme les Apôtres, pas de problème.


Pour les 40.000 euros de capital "seulement", ils ont peut-être démarré avec 460.000 de dettes à côté des 40.000 euros de capital. Peut-être qu'un fondateur a apporté quelque chose en nature, comme un brevet ...
Il faut lire les statuts avant d'affirmer que la somme de 500.000 euros ne serait pas la vérité.
Jean Féret





Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL