Aller au contenu


Photo

Avez-vous Lu Le Dernier Rec Infos ??


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 Administrateur

Administrateur

    Administrateur

  • Administrateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 3 054 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:le web !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 18 juillet 2007 - 18:42

L'auteur de ce récit est le Chef -pilote d'un club de vol à voile :

Un pilote me signale qu'à la visite prévol, il constate un faible jeu sur la fixation de l'empennage horizontal. En examinant le planeur, je constate que :

  • la vis à l'avant du stabilisateur est absente. Elle est retrouvée dans la pochette de rangement des axes et des outils de montage, dans la cabine,
  • le plan fixe est bien en place, bloqué par les pions et maintenu sur la dérive par du ruban adhésif,
  • e trou destiné à la vis sur l'extrados de l'empennage est recouvert du même ruban adhésif, masquant l'absence de la vis.
Le pilote qui a découvert l'anomalie est débutant en vol à voile mais expérimenté dans d'autres activités aéronautiques. C'est au départ de son quatrième vol sur ce monoplace qu'il s'est aperçu de l'anomalie. Le jeu était difficile à détecter, quasiment imperceptible. Des briefings dédiés à la visite pré-vol avaient été réalisés quelques semaines avant, au profit des pilotes débutants.
Le planeur avait été remonté quatre semaines plus tôt, par un pilote l'ayant utilisé lors d'un championnat dans une autre région. Ce pilote totalise plusieurs milliers d'heures de vol et pratique le vol à voile depuis une trentaine d'années. Après le championnat, il avait ramené le planeur par la route pour le remonter et le mettre à la disposition du club pour le week-end. Il était attendu par sa famille et avait réalisé l'opération en une trentaine de minutes. Je l'avait aidé à tenir les ailes. Il avait ensuite continué seul. Ce pilote, comme moi et quatre autres personnes dans le club, était autorisé à signer l'APRS (Approbation Pour Remise en Service). après le remontage. Il l'avait signé lui-même. Depuis, six vols avaient été effectués.
Cet évènement nous a conduit à prendre les mesures suivantes :
  • interdiction de masquer cette vis par du ruban adhésif
  • obligation de faire contrôler un planeur remonté, quel qu'en soit le type et avant la pose du ruban adhésif inférieur, par une deuxième personne habilitée.


REC info constitue un des derniers segments du retour d'expérience. Cette publication, rédigée à partir de renseignements désidentifiés, contient des descriptions d'événements utiles pour les leçons de sécurité qui pourront en être retirées.
Lisez le n°4 /2007 de REC info : http://www.bea-fr.org/rec/

A qui s'adresse le REC ?
Tous les usagers de l'aviation générale sont invités à transmettre des comptes rendus d'événements au REC.

Le but du REC est d'identifier des faiblesses ou des défaillances du système de la sécurité aérienne pour permettre l'amélioration de ce système.

Le Recueil d'Evénements Confidentiel a été créé en concertation avec la FFVV, la FFPLUM, la FNA, l'ANPI, l'AOPA, le SNIPAG, le GFH-SNEH, France Voltige, ainsi que divers regroupements de pilotes professionnels de l'aviation générale.


Plus d'information :
Site web : http://www.bea-fr.org/rec/le_rec.htm
Email : rec@bea-fr.org

Adresse postale : BEA – REC
Bâtiment 153, Aéroport
93352, Le Bourget.

Téléphone : 0 810 000 334

#2 ybuqc

ybuqc

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 100 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 18 juillet 2007 - 19:24

Voici un retour d'expérience lors de ma formation.
Je suis actuellement élève-pilote sur planeur. Les planeurs sur lesquelles j'apprends sont des Larks IS28-B2. Ces planeurs ont la particularité d'avoir un train semi-rentrant.
Lors d'un de mes vols, j'arrive en vent arrière. Je fais les vérifications habituelles (je ne les nomme pas, ce ne sont pas les mêmes qu'en France), dont celle du train. Je le sors et le verrouille et j'annonce "train sorti, verrouillé, visuel". (le visuel est pour confirmer que j'ai bien regardé mon action). Je continue mes vérifications. Une fois celles-ci terminées, mon instructeur me dit que j'ai fait une erreur. Je repasse tout en revue pour constater que je viens de rentrer le train!!!
Les conséquences n'auraient pas été trop graves sur ce type de planeur, mais cela amène deux points importants:
- depuis le début de ma formation, je faisais une vérification visuelle "mécanique". C'était plus une habitude qu'une véritable vérification.
- l'instructeur s'est apercu tout de suite après le largage que je n'avais pas rentré le train mais ne m'a rien dit. Je pense avec du recul que c'est une TRES bonne décision de sa part. L'impact que cela a eu sur moi, a été beaucoup plus important. Je me suis vraiment rendu compte que ma vérification n'était pas bonne. Alors que s'il me l'avait dit juste après le largage, je continuerais peut-être encore à faire une mauvaise vérification.
Tout cela pour dire que faire des vérifications c'est bien, les faire correctement, c'est encore mieux :unsure:

#3 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 750 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 18 juillet 2007 - 20:43

L'auteur de ce récit est le Chef -pilote d'un club de vol à voile :

Un pilote me signale qu'à la visite prévol, il constate un faible jeu sur la fixation de l'empennage horizontal. En examinant le planeur, je constate que :

  • la vis à l'avant du stabilisateur est absente. Elle est retrouvée dans la pochette de rangement des axes et des outils de montage, dans la cabine,
  • le plan fixe est bien en place, bloqué par les pions et maintenu sur la dérive par du ruban adhésif,
  • e trou destiné à la vis sur l'extrados de l'empennage est recouvert du même ruban adhésif, masquant l'absence de la vis.


Salut
ça fait froid dans le dos cette histoire!!!
Et ça va dans le sens des planeurs avec fixation type schempp-hirth : le pion de fixation sur ressort empèche la mise en place de la profondeur. Si celle-ci est en place on est sur que la profondeur est correctement fixée.
Bons vols et surtout bonne prévole!!!!!
Etienne
mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#4 BKR

BKR

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 358 messages
  • Localisation:Challes les Eaux
  • Instructeur:ITV

Posté 19 juillet 2007 - 07:11

Je repasse tout en revue pour constater que je viens de rentrer le train!!!


Un grand classique (malheureusement...). Et qui fait dire qu'il n'y a que deux catégories de pilotes: ceux qui se sont posés train rentré, et ceux qui vont le faire... :wacko: :blink: :blush: :unsure:
Tourne à l'eau claire...

#5 Stéphane

Stéphane

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 347 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Gand (Belgique)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 19 juillet 2007 - 14:37

pour constater que je viens de rentrer le train

Classique, en effet... d'autant plus que sur certains planeurs, il faut tirer pour sortir le train, et sur d'autres (la plupart, il me semble), pousser! Quant aux étiquettes avec les symboles rentré/sorti, elles sont souvent illisibles...
Stéphane Vander Veken

#6 Robert Ehrlich

Robert Ehrlich

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 158 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 23 juillet 2007 - 12:43

...
interdiction de masquer cette vis par du ruban adhésif
...

Plutôt que laisser le trou à l'air libre, ce qui a d'autres inconvénients, il serait plus logique de le couvrir de ruban adhésif transparent.

#7 THEO

THEO

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 149 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 24 juillet 2007 - 06:54

J'ai un inspecteur GSAC qui ne tolèrerait pas un logo de train ou d'autre chose, qui serait illisible.

Par ailleurs, nous sommes de ceux qui utilisent un adhésif transparent sur le trou de l'axe de fixation du plan de profondeur de nos Pégases. Très modestement, nous aussi, nous en conseillons la généralisation.

#8 Monsieur bobote

Monsieur bobote

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 311 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:PAU
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:ITV

Posté 24 juillet 2007 - 14:02

La seule panne qui tue en planeur dixit alan chiken, instructeur réputé au sud est du pecos
personellement j'execute systématiquement un touché rectal
suivit d'un branlage de queue pour vérifier la presence de la vis
mais aussi de ses filets et écroux
y'en a qui ont du se déféquer dessus rétrospectivement !
Horizon pas net reste à la buvette (marin Breton)

#9 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 750 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 24 juillet 2007 - 17:40

Salut
Tout en finesse :blink: mais c'est ça... :)
Bons vols et bonnes prévoles!
Etienne
mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#10 Huberch

Huberch

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 52 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:veigy-Foncenex
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 13 août 2007 - 12:42

J'ai un inspecteur GSAC qui ne tolèrerait pas un logo de train ou d'autre chose, qui serait illisible.

Par ailleurs, nous sommes de ceux qui utilisent un adhésif transparent sur le trou de l'axe de fixation du plan de profondeur de nos Pégases. Très modestement, nous aussi, nous en conseillons la généralisation.



Je pense faire de même! Quel scotch utilises-tu afin qu'il tienne au UV et ne devienne pas brun rapidement et se décolle ?

#11 Gilles Navas

Gilles Navas

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 362 messages
  • Genre:Homme
  • Intérêt(s):Rechercher
    Voler
    Nager
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:ITV

Posté 16 août 2007 - 23:39

Et ça va dans le sens des planeurs avec fixation type schempp-hirth : le pion de fixation sur ressort empèche la mise en place de la profondeur. Si celle-ci est en place on est sur que la profondeur est correctement fixée.

Certes,..., mais même ce dispositif nécessite un minimum d'attention, pour éventuellement détecter un jeu ou un fonctionnement anormal.

Par ailleurs tout dispositif bien pensé n'est pas infaillible !!!
Référence à l'accident d'un ami: Ernst-Gernot Peter. Ayant "oublié" où était sa vis de 6 nécessaire au verrouillage il décolla finalement profondeur non fixée en bord d'attaque. A l'arrêt du moteur du ventus CM, il perdit la profondeur. La vis était dans sa poche.

Lors d'un de mes vols, j'arrive en vent arrière. Je fais les vérifications habituelles (je ne les nomme pas, ce ne sont pas les mêmes qu'en France), dont celle du train. Je le sors et le verrouille et j'annonce "train sorti, verrouillé, visuel".


Nota sur un planeur la rentrée ou la sortie du train se vérifie aussi au changement acoustique du bruit aérodynamique.
Ce n'est pas parce que nous nous doterons d'un "Anti-Con", ou réglement qu'on se met totalement à l'abri d'un problème.
1L

#12 THEO

THEO

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 149 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 29 août 2007 - 20:55

J'ai un inspecteur GSAC qui ne tolèrerait pas un logo de train ou d'autre chose, qui serait illisible.

Par ailleurs, nous sommes de ceux qui utilisent un adhésif transparent sur le trou de l'axe de fixation du plan de profondeur de nos Pégases. Très modestement, nous aussi, nous en conseillons la généralisation.



Je pense faire de même! Quel scotch utilises-tu afin qu'il tienne au UV et ne devienne pas brun rapidement et se décolle ?



Nous utilisons depuis pas mal d'années maintenant un TESA transparent 4 cm de large tout ce qu'il y a de classique venant du Mr bricolage du coin et qui tient des années sans bouger, pour fixer nos fils rouges sur la verrière et pour recouvrir les axes de profondeur de Pégase et les axes d'extrados d'Alliance ( tous ces axes sont d'ailleurs peints en rouge, pour faire bonne mesure. Pour la profondeur du Marianne, c'est moins évident car c'est trop haut pour vérifier de visu.

Surtout pas le genre scotch de bureau. B)

Un copain belge en stage chez nous cet été a immédiatement adopté l'idée sur son ASW.19

Mais cela ne m'empêche d'abonder dans le sens de ceux qui disent que cela ne remplace pas le bon sens ni la minutie.

C'est juste un plus, mais comme disait quelqu'un : à force d'additionner les plus ... :lol:





Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL