Aller au contenu


Photo

Coût D'un Planeur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 afro

afro

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 889 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 06 juillet 2007 - 15:17

Tiens, j'ai 4 sous; et si j'achetais un planeur ? Je me dis que ça doit être cher, ces trucs (je suis un candide-né). Donc je m'en vais d'abord regarder les occases sur les sites ouèbeu kivonbien.
Bouh ! Mais c'est TRES cher ces trucs !?! Tous ces vendeurs me volent (sic !). Hé l'autre, il veut me filer son os de 30 ans pour 20 briques, mais ça va pas la tête !!!

Je suis sûr que c'est vachement moins cher chez les constructeurs; voyons voir le prix d'un standard 15 m (évolutif en 18 m tant qu'à faire). Prenons 2 exemples au hasard.
Un Lak 19 : 53 000 €TTC. L'importateur Swing Air Import indique tous ses tarifs sur son site internet,
Un ASW28 : 68 000 €TTC. Les prix ne sont pas affichés mais l'importateur ne fait aucune difficulté pour les envoyer, merci à Finesse Max.

Ceci est un prix de base auquel il faut rajouter : le transport, les housses d'ailes, la batterie, le trolley de queue, les gueuzes, les instruments avec un Flarm et une remorque, disons 20 000 €TTC de plus alalouch.
Après ce minimum, on va s'acquitter pour les plus zézés de winglets, d'une mise en piste, d' un calculateur, d'un oxygène, d'une canopé teintée et de l'option 18 m pour ces 2 planeurs.
Heureusement, le fil de laine est offert.

Question : si je ne suis pas né suisse, hollandais ou allemand, je fais quoi ? Monsieur Loto, au secours ! Ha oui, reste la passion, ça aveugle.

Soyons sérieux, le privé, il se débrouille. Donc si je veux un planeur, c'est mon blême. Ce qui ne m'empêche pas de penser que les coûts sont exhorbitants.

Par contre les clubs, ça... dur dur.

Mon club (CVVL) a acheté son dernier standard (ASW24) en 1991. Depuis, on achète d'occase en demandant aux adhérents une participation financière pour aider à l'achat. Heu, les plus gentils sont remboursés... arf arf.
En clair, la majorité des clubs (français) n'achèteront plus que des planeurs standards d'occasion. Car pour le prix d'un standard neuf, un club préfère investir dans un biplace libre d'occasion.

Et je ne parle pas d'un achat d'un 15 m course ou d'un libre monoplace... ça. Un 15 course ? Yes, why not. Voyons ce bel LS3...

Je ne veux pas jeter la pierre aux constructeurs et/ou aux importateurs; mais je me demande comment on va continuer avec ces coûts qui sortent de mon cadre de référence, et pas que du mien.

Alors avec mes 4 sous, je me demande si je ne vais pas me payer une grosse bagnole, des voyages en 747 ou autre 320 voire des stages alapel à St Auban... ou alors un ASH25 d'occase que l'on s'achète à 4. Ca fait 20 000 € par tête de pipe doublé d'une entente commak.

C Cool

Et bons vols si la météo le veut bien.

Afro

#2 Thom

Thom

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 406 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Treignac, Egletons
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 06 juillet 2007 - 16:09

Salut ben on est tous dans le même cas. Perso j'irais plutot chosir un ASH26E ou un Antarès... :flowers:

Bon vols
Thomas

#3 Stéphane

Stéphane

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 327 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Gand (Belgique)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 06 juillet 2007 - 16:16

les gueuzes

Attention! A consommer exclusivement après les vols! :flowers:
Stéphane Vander Veken

#4 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 706 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 06 juillet 2007 - 18:35

Salut
cher?
Alors qu'on trouve des asw20 à des prix qui se pètent la gueule à vue de nez?? Ils sont même moins cher que des pégases aussi bien équipés!
Bon ok, ils ont leur age, mais si tu as 1000 ou 2000 (p'tèt plus...) heures de temps devant toi tu devrais pouvoir louer l'utilisation d'un jeux de moule pour te faire un standard à pas beaucoup plus. Bon, là encore j'avoue faut le temps et le savoir faire :flowers:

la passion est aveugle, tu l'a très bien dit
Bons vols
Etienne
mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#5 YVES

YVES

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 409 messages
  • Genre:Homme
  • Instructeur:Non

Posté 06 juillet 2007 - 19:34

Avoir un planeur privé, c'est souvent un rêve. Parfois, lorsqu'un vélivole plane beaucoup, dans certaines associations, cela devient une nécessité.
Reste que c'est la qualité du pilote qui s'exprime en l'air. Afro, va voir sur la NetCoupe les vols d'un LS1D (Vincent H.) et d'un Libelle (Flo B.), regarde le coup de ces machines, ce n'est pas le "fric" qui fait la performance.
A contrario, je connais un club qui posséde un Duo Discus, payé cher en Allemagne, superéquipé, avec LX 7000, pour être toujours bien certain de rester en local finesse 20 de son terrain et surtout ne pas circuiter...
Donc, il faut relativiser l'équation Cout du planeur/Performance.
Mais, c'est vrai qu'en 10 ans le marché du planeur a profondément évolué. Aujourd'hui ce sont des privés qui sont devenus les principaux clients des fabricants de planeurs. Tant mieux pour eux s'il peuvent se payer de superbécanes ; souvent lorsqu'ils revendent une machine pour en acheter une plus belle, c'est un planeur qui a été choyé et bichonné : une bonne occasion pour un club, où il aura une longue vie encore (voir les potentiels machines).
Et puis lorsque l'on est dirigeant dans un club, il est logique de s'interroger : faut-il dépenser une somme importante pour acheter neuf un LS8 et ensuite le réserver à une petite élite ? Un treuil électrique ne serait-il pas plus démocratique et économique à l'usage ?...
Reste enfin un point essentiel, que se soit en Libelle ou dans le planeur dernier cri, le plaisir de voler, encore et encore.

#6 Yurek

Yurek

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 376 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Strasbourg
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 06 juillet 2007 - 19:35

Je ne veux pas jeter la pierre aux constructeurs et/ou aux importateurs; mais je me demande comment on va continuer avec ces coûts qui sortent de mon cadre de référence, et pas que du mien.
Alors avec mes 4 sous, je me demande si je ne vais pas me payer une grosse bagnole, des voyages en 747 ou autre 320 voire des stages alapel à St Auban... ou alors un ASH25 d'occase que l'on s'achète à 4. Ca fait 20 000 € par tête de pipe doublé d'une entente commak.
C Cool Et bons vols si la météo le veut bien.
Afro

Ne serais-tu pas, par hasard, légèrement blasé, Afro... ? :unsure:

Si le problème n'était que dans le prix, les LAK-19 et SZD-55 se vendraient comme des petits pains... Or, ce n'est pas le cas, et de loin !
Les voitures de luxe et les bijoux ne se sont jamais si bien vendus... Tu te demandes toi-même, "si tu ne vas pas t'acheter une grosse bagnole"... Et dans le monde des planeurs c'est la même chose : ce sont les plus chers qui se vendent le mieux. Pour les Ventus il y a toujours deux ans d'attente, pas pour les LAK...

A une époque lointaine, le vol à voile et l'aviation de loisir en général impressionnaient, étaient à la mode, étaient "cool", comme tu dis. Aujourd'hui, le vol à voile est un des sports les moins connus, il ne fait certainement plus frimé, et ses contraintes sont de moins en moins bien supportées.
Résultat : le nombre des pratiquants se comporte comme la banquise, il fond...

Et ceci n'a rien à voir avec les prix des planeurs, ni avec les autres coûts de notre passe-temps favori. Car on supporte bien des coûts plus élevés pour d'autres sports et pour d'autres passions... :(

Bons vols,

Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him more money.
Honni soit qui mal y pense ! sms_04.gif


#7 pegasus

pegasus

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 60 messages

Posté 06 juillet 2007 - 22:08

Tres bien dit et tres bien vu Yurek .

Tu aurais pu ajouter pour etre plus complet que la tendence est au motorise, principalement pour s' affranchir des clubs , et cela est encore plus inquietant pour le futur de nos clubs a long terme.

Il y aura toujours un marche pour le haut ,voire le tres haut de gamme, mais aujourd' hui ,comme tu le dis , porte principalement par les prives, surtout pour les nonoplaces.

Afro , pour se faire plaisir dans un planeur a toi pas besoin de debourser des sommes fantastiques, meme si tu veux quelque chose au dessus de 40 de finesse.
Un monoplace moderne , d' un prive de 1ere main de 10 ans avec moins de 1000 heures sera generalement dans un etat souvent proche du neuf et tu risques en plus d' avoir l' instrumentation, la remorque et la mise en piste qui va avec pour pas beaucoup plus.
Maintenant pour avoir ce genre d' ocase il faut des gens qui achetent du neuf . Faut surtout pas cracher sur ceux la.

Maintenant un ASW28 neuf a 70.000 Euros, c'est pas cher pour ce que tu as, au final mais je dirais c' est plus pour un club que pour un prive.
de plus pour 70.000 euros tu as une grosse BMW , il s' en vend bien plus que d' ASW28, et 10 ans apres to ASW vaudra encore 50.000 euros alors que la BM en vaudra 10 ou 15 . :unsure:

#8 Tango-India

Tango-India

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 548 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Alpes (Gap)
  • Intérêt(s):Vol a Voile, Construction amateur CNRA, Le reste ne regarde que moi
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 07 juillet 2007 - 08:40

Je me suis payé pour le prix d'une berline bas de gamme d'occasion (15 000 Euros) une machine de 42 de finesse avec sa remorque fermée ! et ses instruments , pour faire 200h par ans ca me satisfait pleinement.
Afro cherche un tout petit peu , suivant le montant de tes "4 sous" tu peux tout trouver : du Ka6E (j'en ai croisé un récemment au pont d'Aiguines) à l'ASH , ce qui compte c'est te faire plaisir en vol , la super bécane de champion du monde ? pour voler en grand local, n'est pas forcément une nécessité : j'ai volé 10 ans et 1600h et 120 000 km avec un JP15/36 acheté d'occase pour 25 000 Francs du dernier millénaire !!! Je l'ai remplacé contraint et forcé : la réparation de sa derniere vache coutait le prix du DG 202 !

Cherche bien et vole pour le plaisir (pas pour la frime !) Voler pas cher c'est possible !

TiTi qui va aller sortir le Tango-India :unsure:

Modifié par Tango-India, 07 juillet 2007 - 08:43.


Donnons des ailes à nos rèves !


#9 Régis

Régis

    "If you think safety is expensive, try an accident”

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 889 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Vinon sur Verdon
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 07 juillet 2007 - 09:03

Un hollandais Vinonnais a acheté l'an dernier un Cirrus standard en Belgique pour seulement 5.000 € (gelcoat pourri)
Il l'a entierement repeint cet hiver en PU. Ce Cirrus est aujourd'hui magnifique (bravo Jantoon), il vole bien (le pilote aussi) et souvent pour des grands vols au-dessus des Alpes. Comme dit TiTi, Voler pour pas cher est encore possible

#10 afro

afro

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 889 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 09 juillet 2007 - 12:22

Vous avez raison, on peut encore (et heureusement) voler pour pas trop cher. Un Pégase à 15 000 € fera aussi bien l'affaire pour le vélivole qu'un LS8 à 80 000 €. Seul le compétiteur fera la différence entre les 2 machines.
Un collègue vient de participer à une compétition Libelle, à l'instar de la semaine spécial K13 à St Crépin. On peut encore s'amuser à peu de frais comme le rappelle Régis (à samedi au fait...).

Ceci dit, il faut surveiller l'évolution du prix des planeurs (et donc de l'heure de vol) si on (surtout les jeunes) veut encore voler sans trop se saigner où éviter un entourrage trop friqué. En fait, je ne me souciais pas vraiment du coût d'un planeur, je savais seulement que c'était cher. C'est uniquement en m'intérsessant à un possible achat que la chose m'a sauté aux yeux.

Donc, mon propos tenait surtout à rappeler que les planeurs coûtent (trop) chers. Ce constat rajoute une pierre à la crise vélivole qui dure, dure. « Une petite pensée à l'entretien des machines du club ».

Par ailleurs, pourquoi Vol à Voile Magazine n'indiquerait pas le coût des planeurs et des options lors de leurs essais. Et pourquoi ne pas faire un argus planeur ?
Il y a quelques années, VàV avait sortir des tableaux du coût horaire en fonction d'un planeur type (mono et bi). Ce serait intéressant de voir l'évolution de ces coûts, notamment après la bascule à l'€.

Heureusement que la durée de vie d'un planeur est relativement longue...

Afro

ps : mais nan, je vais pas acheter une grosse bagnole, c'était une image.

#11 pegasus

pegasus

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 60 messages

Posté 09 juillet 2007 - 15:40

afro, pour le cout horaire , cela depend avant tout du nombre d' heures que tu vas faire avec, pas du tout pareil entre 50h/an et 300h/an , car les couts fixes pour un planeur , hors assurances, c.a.d. entretien GV, verif instrumentation, etc,, sont a peu pres identiques quelque soit la machine utilisee.
Pour l' assurance, cela depend si tu veux le tout risque et si oui avec quelle franchise, et egalement tu veux preter ta machine a tout le monde, ou si tu sera le seul a la piloter. etc... Donc difficile de faire une relle comparaison.


Heureusement que la durée de vie d'un planeur est relativement longue...

Oui, surtout en motorise. Par exemple un DG 400 de 25 ans en bon etat vaut encore 50.000 euros, quasiment le prix qu' il valait neuf a l' epoque.

#12 cédric

cédric

    En Ecole Biplace

  • Membres
  • Pip
  • 40 messages

Posté 17 juillet 2007 - 11:00

un planeur c'est trop cher?
mouai admettons mais bon quand tu te dis que ce sont des outils hautement technologique quasi à la pointe de l'aerodynamique, fait quasi à la main tout est relatif...
maintenant il est sur que ca me parait trop cher pour ce que j'en ferais mais bon à cote de ca le materiel que j'ai acheté pour lieux de travail me coute plus cher et ma voiture en est pas loin..
la question est plutot es tu pret à payer celà pour te faire plaisir? il y a meme des mecs qui ont investi dans le developpement de l'ETA pour leur bon plaisir
j'avais fortement pensé à l'achat d'un PiWi ou d'un peg un temps avant de mettre le vol à voile en suspend. Pour ce que j'en fait le rapport prix/plaisir etait top, maintenant un mec qui vise le championnat du monde a surement tout interet à avoir sa machine, optimisée sur laquelle il vole à l'année





Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL