Aller au contenu


Photo

Recherche Bl Désespérement


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 PETIT JP

PETIT JP

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 813 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:cherence
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 20 janvier 2020 - 16:33


Bonjour

 

Quand on veut faire des calculs de centrage, on est, avec certains fabricants, confronté au fait qu’ils ne fournissent pas les bras
de levier.Ces bras de levier sont nécessaires pour calculer les moments qui permettent après de calculer le centrage.

Je vois 3 solutions pour les trouver :

- on les mesure

- expérimentalement, par pesées successives

-par calcul, d’après les données constructeur

Naturellement, on peut vérifier la résultat des 2° et 3° méthode avec la 1°

Pour les calculs, vous avez un lien à la fin pour récupérer un tableur où vous aurez des exemples

1° solution

- pour la gueuse avant, le résultat devrait être assez précis

- pour le ou les pilotes, le résultat ou les rrésultats sont approximatifs

- pour les ballasts, si pas de flèche de l’aile, la distance bord d’attaque longeron augmentée de quelques centimètres devrait
donner une bonne idée

- pour une batterie arrière ou ballast arrière, le planeur en configuration pesée ( respect de la référence horizontale ) avec
un fil à plomb donnera un résultat assez précis par rapport au patin.

Attention, sur la fiche de pesée, on a le bras de levier roue - patin et non référence - patin

Pour aller dans le sens de la sécurité, on diminuera un peu les bras de levier devant la référence et on fera le contraire pour les bras de
levier derrière la référence

Pourquoi ? : un BL pilote plus petit demandera un pilote plus lourd pour avoir un moment équivalent pour arriver au centrage arrière autorisé

2° solution

on fera, par exemple, une pesée avec un pilote, des gueuses avant et une batterie arrière. On récupère les données. On enlève les
gueuses avant et on récupère les nouvelles valeurs ; on connaît le poids des gueuses, on calcule la variation des moments
donc on pourra calculer le bras de levier des gueuses avant. Et on recommence en enlevant la batterie arrière…

3° solution

A) Si les constructeurs ne donnent pas les bras de levier, ils fournissent par contre des tableaux ou une abaque. Pour un planeur
vide de X kilo, dans une plage de centrage à vide de telles valeurs, ils donnent le pilote mini et maxi. De là, on peut en tirer le
moment du planeur vide dans le cas le plus défavorable ( le centrage arrière du planeur vide). Ce même planeur avec le pilote mini, sera
donc au centrage arrière maxi donc on peut calculer le moment du planeur équipé. La variation de moment divisée par le poids du
pilote donnera le bras de levier constructeur.

Pour un LS4, avec la documentation de 2011, j’ai pris 5 valeurs pour un pilote de 60kg, 70kg, 80kg et 90kg et j’ai fait une moyenne sur les
5 résultats.

1°J’ai contrôlé que la diminution du BL pilote avec le poids, ne diminuait pas le moment du pilote

2° J’ai reporté le résultat pour notre LS4b, et le pilote mini qui devait être 60kg avec 590mm était à 58kg. Conclusion, il y a un peu de marge.

En diminuant le BL à 560mm, le pilote mini passe à 60kg et c’est la valeur que j’utilise.

Remarque : pour un LS1, les données constructeur et importateur sont différentes ! La documentation importateur, qui n’a pas
évolué, avec le même BL pilote, arrivait à un centrage arrière autorisé de 375mm.

Il est passé à 350mm en treuillage ( C N de 1973) puis à 350mm dans tous les cas : Vous pouvez barrer ces informations sur le
manuel de vol de l’importateur et expliquer la raison.

B) Dans le fichier joint, vous trouverez aussi un calcul du BL de la gueuse avant. En effet, si le constructeur signale que 5kg de pilote
manquants sont compensés par une gueuse de Xkg, le moment manquant du pilote devra être compensé par le moment de la gueuse dans le cas le plus défavorable ; au centrage arrière où les 2 moments doivent s’annuler ; a contrôler facilement avec une
mesure. Dans toutes les feuilles, vos données sont en rouge et les résultats sont en jaune

Avec ce couteau Suisse des calculs pour la pesée centrage, vous pourrez :

1° Exemple de calcul du centrage a vide : il y a les 3 façons de faire le calcul

La référence est sur la roue ou sur le patin ou utilise la référence constructeur. Naturellement, les 3 méthodes arrivent à des résultats identiques.

2° Exemple d’un calcul de centrage pour un planeur quelconque ; a adapter à votre planeur

3° recherche du BL pilote pour un LS4 à partit d’un tableau ; cette feuille peut servir pour un autre planeur

4° contrôle du BL pilote pour le LS1

5° Exemple de calcul avec pesée multiples ; cette feuille peut servir pour un autre planeur

6° Exemple de calcul du bras de levier des gueuses avant ; cette feuille peut servir pour un autre planeur

7° Exemple de calcul de p1 et p2 en connaissant le Xo et le poids du planeur ; ce calcul peur servir

- si une pesée a été faite, par exemple, avec les gueuses avant ! par calcul, on trouvera facilement le nouveau poids et son centrage mais quelle valeur pour remplir p1 et p2 de la fiche de pesée ? Ce calcul, contrairement aux autres, est à 2 inconnues.

- avec une balance limitée à 120kg, sera t’elle suffisante pour peser le planeur sur la roulette AV et sur le patin connaissant le
poids à vide et le Xo ?

Problème résolu dans cette feuille.

Beaucoup de pilote planeur sont peu à l’aise avec les calculs de pesée or,

1° avec le nouveau brevet, ces calculs font partie de ce que un pilote doit savoir faire

2° j’espère, avec ces exemples, que vous avez compris la logique des
calculs et de vous avoir donner l’envie de dominer ce sujet important pour votre sécurité

 

salutations vélivoles

remarques….   Jeanpierre.petit75 aaaaaaaaaattttttttttt gmail.com

 

https://drive.google...Q6Bh2Vzm-QpHzVT





 


Modifié par PETIT JP, 20 janvier 2020 - 16:37.


#2 M. Scherrer

M. Scherrer

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 308 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Toulouse
  • Intérêt(s):Aerodynamique
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 20 janvier 2020 - 19:16

Bonjour

Les BGA data sheets citent quasiment systématiquement les bras de levier pilotes, mais ca ne dit pas toujours la source.

https://members.glid...ary/datasheets/

 

Après quel est l'objectif de cette quete de BL ?

De mon point de vue, pour la sécurité le manuel de vol en pesée à vide + gamme de masse est/se doit d’être suffisant : c'est le job du fabriquant de fournir les infos adhoc pour la certif, prenant en compte les cas dimensionnant adéquat ainsi que des marges.

C'est seulement quand on commence à vouloir tchaopiner les CG pour de la perfo ou une autre raison que des données plus précises sont nécessaire, et arrivé là je pense que le mieux c'est encore de se peser équipé dans le planeur...

 

Vélivolement

Matthieu



#3 Robert Ehrlich

Robert Ehrlich

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 173 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 08 février 2020 - 20:22

La connaissance des BL permet d'éviter des situations absurdes, comme mettre une gueuse à l'avant d'un Duo pour compenser un pilote avant léger et mettre de l'eau dans la queue en même temps pour compenser le poids du pilote arrière. Sans rire, c'est ce que dit le manuel de vol si on le lit à la lettre. Cas fréquent en K21 : le pilote avant est léger, mais il y a un instructeur derrière, les gueuses sont restées à l'autre bout de la piste. Il y a une version du manuel de vol du K21 qui dit que le poids du pilote arrière équivaut à son absence avec 30% de ce poids en gueuses sous les fesses du pilote avant. Ce rapport est tous simplement celui des bras de levier des deux pilotes, comptés par rapport à la limite arrière de centrage et non par rapport à a référence. Dans ce dernier cas, puisque la référence est le bord d'attaque et que c'est aussi quasiment la position du CG du pilote arrière - la ligne joignant les deux bords d'attaque lui traverserait le nez ou les oreilles selon sa corpulence et son dossier - il n'y aurait aucune compensation possible. Un manuel du K21 dit ça, mais ça marche pour tous les planeurs.


Modifié par Robert Ehrlich, 08 février 2020 - 20:23.


#4 ccd2fb

ccd2fb

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 497 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 09 février 2020 - 09:45

Bonjour Robert

Je te site"La connaissance des BL permet d'éviter des situations absurdes, comme mettre une gueuse à l'avant d'un Duo pour compenser un pilote avant léger et mettre de l'eau dans la queue en même temps pour compenser le poids du pilote arrière. Sans rire, c'est ce que dit le manuel de vol si on le lit à la lettre."

J'ai encore posé la question à Schempp-Hirth concernant cette règle ( M vol page 6.2.1) et il n'est pas envisagé de corriger le manuel de vol du Duo. Cette règle n'existe plus dans les manuels de vol du Duo XL ainsi que l'Arcus (page 6.2.1)  . Mais il y a une condition pour ces planeurs: si la masse du pilote arrière compense la masse inférieure du pilote avant tu ne peux pas mettre d'eau dans la queue pour compenser la masse du pilote arrière (page 6.2.6 ). Il faut faire un choix

Le seul problème  : En cas d'accident , si cette règle n'est pas respectée,  l'assurance saura trouver la faille.

Bien sûr , le pilote CdB  est libre de respecter les manuels ou pas. C'est son problème.

Cordialement.

J-P D


Modifié par ccd2fb, 09 février 2020 - 09:46.






Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL