Aller au contenu


Photo

Didier Givois


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 JNV2004

JNV2004

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 499 messages
  • Localisation:Challes-les-Eaux
  • Instructeur:ITV

Posté 21 septembre 2019 - 10:54


Un livre est paru en 1979, « Le ciel n’a pas voulu » de Saint-Loup, pseudonyme de Marc Augier. On trouve de nos jours de nombreux ouvrages racontant des presque-catastrophes aériennes, mais c’est le plus ancien dont je me rappelle dans cette catégorie. Au chapitre 13, entre différents miraculés, comme Michel Berlin accrochant le sol de l’aile de son Stampe en faisant un tonneau lent ou Vesna Vulovic, une hôtesse de l’air Yougoslave, tombant de 10600m sans parachute, il racontait notamment une mésaventure arrivée le 7 août 1976 à un des premiers libéristes français, Didier Givois. Ce jour-là, utilisant une aile delta Edelweiss bricolée par un ami au-dessus de la station de Super Bagnères, dans
les Pyrénées, cela faisait trois heures qu’il était en vol quand, très confiant dans l’appareil, il s’enhardit à quelques figures un peu plus sportives, des plongées, des ressources, des décrochages et des virages serrés. Il tenta un nouveau piqué, ni plus ni moins prononcé que les précédents, quand l’aile s’engageant en «
tumbling », c’est-à-dire une espèce de passage dos par l’avant. Dans la structure, un bruit annonça une casse, et l’aile vint l’envelopper comme un parapluie se retournant sous l’effet d’une bourrasque. Les bords d’attaque, en gros tube d’aluminium, venaient de se rompre. Quatre cent mètres au-dessus des pentes, l’enveloppe toilée, incontrôlable au triangle, tombait en vrille. Impuissant,
Didier Givois voyait la forêt tournoyer sous lui, et il sentit sa dernière heure arriver. Quinze secondes plus tard, l’aile en torche s’abattit sur un grand sapin et glissa de branche en branche, freiné
suffisamment au passage pour terminer sa course, enduite de résine et d’aiguilles de pin, à encore cinq mètres de hauteur. Par chance, des jeunes randonneuses purent prévenir les secours, qui lui apportèrent simplement une corde pour finir de descendre jusqu’au sol.

Le ciel n’avait pas voulu.

70622164_2487562967977350_61135077696906

 

Des années plus tard, Didier Givois s’est fait un nom. Il est guide de haute montagne et moniteur de ski, essentiellement rattaché à La Plagne. Il est aussi photographe professionnel, et il est presque impossible que vous achetiez une carte postale dans la station savoyarde sans que la photo du recto ne soit signée de son nom. Il écrit aussi des ouvrages de la même veine « Les clés des 3 Vallées », « Les clés de Paradiski », etc.

 

Et il est toujours fanatique des choses de l’air. En plus du vol libre, il vient piloter des planeurs à Challes-les-Eaux, et c’est là que nous nous rencontrons, au début des années 90. En 1992, je déniche dans une braderie un exemplaire du livre de Saint-Loup et, surpris que j’aie ainsi retrouvé cette vieille trace de lui, il
accepte gentiment de me dédicacer son aventure. Cette dédicace sonne étrangement aujourd'hui.
71316588_2487562061310774_36404816337667


Au cours des années suivantes, il s’équipe d’une aile rigide motorisée Swift, qu’il vient régulièrement monter sur l’aérodrome de Challes, avant de faire avec de très beaux vols dans les Alpes.
70671729_2487560997977547_50069932406881


Pour des magazines aéronautiques, il réalise aussi 
de multiples essais en vol qu’il analyse et fait paraître, textes et photos bien sûr. Dans le dernier numéro de la revue Vol à voile, les huit pages consacrées au planeur ultra-léger motorisé Cavoc PUL sont de sa main. En 2009, enfin, Didier nous régale avec un ouvrage intitulé « Les ailes du silence », qui reçoit un Coup de Cœur de l’Aérobibliothèque: 
http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article2660.html

71085674_2487560151310965_88552459102637
Didier 
était un homme charmant, toujours souriant. Étaitcar ce 19 septembre, au cours d‘une randonnée au Grand Pic de la Lauzière, en Maurienne, 2829 mètres, il a dévissé, peut être suite à une chute de pierres, et il a fait une chute de 100 mètresLe médecin du SMUR, parvenu avec les sauveteurs du PGHM à bord de l’hélicoptère de la gendarmerie, n’a pu que constater le décès. 

Le ciel n’a pas voulu, mais la montagne si…


Bon vol, Didier !

Note :
ses obsèques se dérouleront mardi 24 septembre en début d’après-midi à St Alban-Leysse, puis une amicale réunion en son souvenir se tiendra vers 16h sur l’aérodrome de Challes-les-Eaux, au « Hangar Télécom ».

Jean-Noël Violette
(je ne parviens plus à réactiver mon compte "JNV" depuis chez moi, alors j'utilise ce vieux compte)




 

 




 

 


<span style='font-size:12pt;line-height:100%'>I support http://www.csvva.org</span>Image IPB

#2 brice

brice

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 52 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sedan
  • Intérêt(s):deltaplane-velo-course a pied
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 23 septembre 2019 - 08:00

Bon vol Didier et respect, tu étais un grand
Brice





Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL