Aller au contenu


Photo

Utilisation Des Volets


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 Nicolas Bernhard

Nicolas Bernhard

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 13 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grasse
  • Intérêt(s):Planeur - parapente
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 28 novembre 2018 - 20:49

Bonjour à tous,

 

Petite question sur l'utilisation des volets, lorsque vous sortez du thermique à 100 km/h et que vous voulez prendre votre vitesse de transition à 180km/h, vous commencez par mettre les volets en négatif et vous accompagnez au manche ou vous faites le contraire, vous poussez sur le manche et vous accompagnez progressivement à la commande des volets au fur et à mesure que le planeur accélère ?

 

Est-ce pénalisant sur le plan de la performance d'accélérer trop franchement ?


Modifié par Nicolas Bernhard, 28 novembre 2018 - 20:57.


#2 Thierry

Thierry

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 635 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grenoble
  • Intérêt(s):PLANEUR,PLANEUR,PLANEUR, et pour changer la montagne
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 novembre 2018 - 21:04

Tu affiche l'assiette au manche et ensuite les volets, pendant le dernier tour de spirale


Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....

#3 Godzilla

Godzilla

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 947 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 29 novembre 2018 - 08:48

C'est la question de l'adéquation de la position des volets en fonction de la vitesse, quand on fait évoluer la vitesse. Changer la position des volets change l'incidence. L'idée est de ne pas sur-modifier l'incidence par un changement de volets et un fort changement d'assiette.

 

Un "bon" du vol à voile m'avait expliqué ça :

 

- pour passer en négatif, tu anticipes : passer de thermique à lisse puis à négatif le plus tôt possible: tu gagnes en traînée et c'est une diminution d'incidence qui a le même effet q'un changement d'assiette. Ton changement d'assiette à piquer va diminuer ton facteur de charge : ça devrait pas décrocher à ce moment, le surcroît de portance apporté par les volets en positif n'est pas utile.La phase d'accélération est toujours consommatrice d'énergie. Autant limiter la traînée.

 

- pour passer en positif, c'est l'inverse: en général, tu as déjà commencé un changement d'assiette à cabrer tout en gardant ta position de volets (négatif).La sortie des volets va générer de la trainée supplémentaire et avoir le même effet qu'un changement d'assiette. As tu besoin d'autant ?

L'idée est de retarder la sortie des volets au max, après que le facteur de charge lié au changement d'assiette se soit estompé, pour ne pas rajouter la trainée au facteur de charge. Tout ça n'est pas très favorable au vol de ton planeur. En plus, le plus souvent, tu conserves une bonne efficacité aux ailerons, ce qui va t'aider à mettre le planeur en spirale.

 

La limite de l'exercice c'est quand tu rentres rapidement dans une ascendance avec un grand planeur très lourd. Là, il faut bien arriver à le ralentir, sinon on passe son temps à traverser les pompes. Il faut passer en positif en même temps qu'on commence la mise en virage, tout en respectant scrupuleusement les vitesses de passage des volets: les efforts sont importants. Y en a même qui mettent un petit coup d'AF (pas convaincu quand même)

 

 

à vitesse stabilisée, il est important de se tenir aux vitesses optimales décrites dans le manuel de vol: les sensations sont trompeuses et seules les valeurs mesurées sont valables. On peut tout à fait avoir l'impression que le planeur se "libère" en passant un cran négatif, mais c'est souvent faux, le rendement n'est pas forcément optimisé. J'ai commis cette erreur pendant des années sur le Janus, en passant trop tôt le premier cran négatif.

 

Avec l'habitude de ton planeur, tu passeras les volets à la sensation de la commande : tu "sentiras" à l'effort que tu es sur la bonne position.

 

 

Pour répondre à ta question sur la stratégie de sortie d'ascendance, l'idéal est d'avoir déja pris sa vitesse de transition dans la pompe. 


Modifié par Godzilla, 29 novembre 2018 - 09:44.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.


#4 Nicolas Bernhard

Nicolas Bernhard

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 13 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grasse
  • Intérêt(s):Planeur - parapente
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 29 novembre 2018 - 19:36

Merci Thierry et Godzilla pour ces infos ! je vais essayer d'en faire bon usage !!!



#5 Denis F

Denis F

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 382 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Nantes
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 02 décembre 2018 - 19:08

C'est la question de l'adéquation de la position des volets en fonction de la vitesse, quand on fait évoluer la vitesse. Changer la position des volets change l'incidence. L'idée est de ne pas sur-modifier l'incidence par un changement de volets et un fort changement d'assiette.

C'est un abus de langage. L'incidence n'est en rien modifiée par la position des volets, la portance oui. Braquer les volets équivaut donc dans une certaine mesure à modifier l'incidence.

En règle générale pour garder la traînée minimale pour la portance désirée il faut agir à la fois sur le manche et sur les volets. Et si on a besoin d'efficacité maximale aux ailerons mettre les volets au neutre.

#6 janive

janive

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 13 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Fayence
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 02 décembre 2018 - 22:24

Les volets servent à optimiser le profil et donc la performance de l'aile en fonction de l'incidence.

Bien se rappeler que l'incidence dépend de la vitesse ET du facteur de charge.

Si l'on pousse sur le manche, on diminue l'incidence et il faut réduire la courbure. L'inverse est vrai.

Sur certaines machines, les volets sont optimisés pour que la variation de courbure s'accompagne naturellement d'une variation d'assiette et donc d'incidence à vitesse constante. Dans ce cas, il suffit de piloter les volets avec peu d'action à la profondeur pour faire varier la vitesse. Mais ce n'est pas toujours vrai.

 

En se mettant en spirale, on réduit la vitesse et on augmente le facteur de charge, donc on augmente la courbure.

En quittant la spirale, on augmente la vitesse et on réduit le facteur de charge, donc on réduit la courbure.

La chronologie dépend de la façon dont varie l'assiette en fonction des volets et bien sûr des actions à la profondeur. Il faut donc imaginer les variations d'incidence (quitte à se faire aider par un fil de laine sur le coté de la verrière, mais ce n'est pas très facile).







Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL