Aller au contenu


Photo

Position Des Aérofreins


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 Bellina

Bellina

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 7 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:paca salon de provence
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 13 juin 2017 - 10:01

Bonjour,

 

Je cherche des explications sur la position des aérofreins, j'ai appris qu'une bonne position est à  à 1/3 de la corde, mais je ne comprends pas pourquoi?

je crois que c'est pour ne pas avoir d' aspiration des commandes, mais je n'en suis pas sûr. comment calculer cette position.

 

Est ce qu'une âme charitable pourrait m'aider svp.

 

Merci d'avance

 

Bonne journée

Bel



#2 rimaroc

rimaroc

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 972 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Rouen Boos
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 13 juin 2017 - 10:18

je dirais en bon normand que chaque position doit avoir des avantages et des inconvenants...

Les choses qui vont changer:

portance / trainée / contrainte mécanique / simplicité de conception / agrément d'utilisation...


Modifié par rimaroc, 13 juin 2017 - 10:18.

Image IPB

#3 Bellina

Bellina

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 7 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:paca salon de provence
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 13 juin 2017 - 11:44

Bonjour rimaroc,

 

Merci pour ta réponse.pour cette position connais tu les avantages ou les inconvénients que cela peut engendrer?

Si jamais sais tu où je peux trouver des informations sur cela (étude,documents, etc..)

 

Je te remercie;

A+ 



#4 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 534 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 juin 2017 - 11:46

Salut,

Cas des aérofreins "classiqe" de type "schempp hirth" : 

Sauf exception, les AF entraînant d'importants efforts mécaniques, il est plus simple de les mettre accrochés au longeron.

Le longerons gagne en efficacité en état le plus épais possible, donc à l'endroit du profil le plus épais : généralement au 1/3 de la corde.

=> CQFD.

 

Après il existe des AF de bord de fuite (mosquito, calif...) : là la logique c'est de faire travailler le profil en traction vers l'arrière : d'où le bord de fuite. Inconvénient: ça casse moins la portance et donc c'est moins efficace. En plus le maniement pour le pilote est moins simple : sur le calif rentrer les AF c'est repasser en lisse et en volets négatifs : en courte finale c'est parfait pour effacer le champ.

 

Bref : les AF "schempp hirth" sont devenu la norme et leur placement résultat d'efforts mécaniques à absorber ainsi que d'une bonne efficacité aérodynamique.

 

Bons vols.


mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#5 Bre901

Bre901

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 361 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 13 juin 2017 - 13:08

On peut aussi rajouter à ce qu'a dit Etienne que les aérofreins de typeSchemp-Hirth sont d'autant plus efficaces que leur surface est importante, donc une raison supplémentaire de les placer au niveau de l'épaisseur maximale du profil, soit 1/3 de la corde.

Il y a eu une époque où ils sortaient à l'intrados et à l'extrados (Br 901, WA22, WA30, ASK13,etc), mais cela pose de gros problèmes d'étanchéité qui nuisent aux performances (et cela diminue aussi la garde au sol en particulier en cas d'implantation médiane de l'aile ).

Les premières générations de plastiques (Cirrus, Libelle Std, ASW15) avaient donc des aérofreins sortant seulement à l'extrados, mais à simple palette, ce qui a diminué leur efficacité. Depuis, les aérofreins à double ou triple palette ont permis de redonner une efficacité qui permet d'envisager l'utilisation des planeurs plus récents par des pilotes moins aguerris ...


Modifié par Bre901, 13 juin 2017 - 13:08.

A partir de ce jour j´n´ai plus baissé les yeux
J´ai consacré mon temps à contempler les cieux / A regarder passer les nues
A guetter les stratus, à lorgner les nimbus / A faire les yeux doux aux moindres cumulus
Georges Brassens (L'orage)

 


#6 Bellina

Bellina

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 7 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:paca salon de provence
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 13 juin 2017 - 15:02

Bonjour etienne et Bre901

 

Merci pour vos explications, en effet je n'avais pas pris en compte cet aspect là.

 

Bon vols 

A+



#7 JP Bayart

JP Bayart

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 377 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sisteron
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 juin 2017 - 21:51

Salut,

 

Après il existe des AF de bord de fuite (mosquito, calif...) : là la logique c'est de faire travailler le profil en traction vers l'arrière : d'où le bord de fuite. Inconvénient: ça casse moins la portance et donc c'est moins efficace. En plus le maniement pour le pilote est moins simple : sur le calif rentrer les AF c'est repasser en lisse et en volets négatifs : en courte finale c'est parfait pour effacer le champ.

 

Objection : la finalité des aérofreins n'est pas de détruire de la portance, mais seulement de créer de la traînée. Détruire de la portance implique d'augmenter la vitesse pour maintenir la sustentation, ce qui n'est évidemment pas favorable à l’atterrissage.

 

De ce point de vue, le parachute de queue était l'arme absolue, car il ne créait QUE de la traînée. Malheureusement, il était difficile à rentrer...

 

Après, les aérofreins de bord de fuite ont été essayés, comme une sorte de sorte de parachute rétractable. On notera au passage que quelques avions de ligne avaient des aérofreins sur l’extrémité de la poutre caudale (BAC 1-11 ?).  

 

Donc, retour à la case aérofreins, que l'on a reculé au fil des années sur la corde de l'aile, sans doute pour minimiser la destruction de portance, et sans doute aussi car les longerons reculaient aussi sur la corde avec les nouveaux profils. 


Modifié par JP Bayart, 13 juin 2017 - 21:53.


#8 THEO

THEO

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 926 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 14 juin 2017 - 07:28

Les premières générations de plastiques (Cirrus, Libelle Std, ASW15) avaient donc des aérofreins sortant seulement à l'extrados, mais à simple palette, ce qui a diminué leur efficacité. 

 

Pas tous les planeurs de cette génération. Pas encore.

D'ailleurs, les Libelle standard et ASW15 avaient des AF sortant à l'extrados et à l'intrados.


Modifié par THEO, 14 juin 2017 - 07:28.


#9 Bre901

Bre901

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 361 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 14 juin 2017 - 09:50

Les premières générations de plastiques (Cirrus, Libelle Std, ASW15) avaient donc des aérofreins sortant seulement à l'extrados, mais à simple palette, ce qui a diminué leur efficacité. 

 

Pas tous les planeurs de cette génération. Pas encore.

D'ailleurs, les Libelle standard et ASW15 avaient des AF sortant à l'extrados et à l'intrados.

Au temps pour moi. Mes souvenirs de ces machines sont anciens et je n'ai pas réussi à trouver de photos de Std Libelle le montrant clairement (pour l'ASW15 on les trouve effectivement), de toutes façons ça n'est pas vraiment le sujet du débat ... 
Des 3 que j'ai mentionnés l'ASW15 avait, de mémoire, les AF les plus efficaces


Modifié par Bre901, 14 juin 2017 - 09:51.

A partir de ce jour j´n´ai plus baissé les yeux
J´ai consacré mon temps à contempler les cieux / A regarder passer les nues
A guetter les stratus, à lorgner les nimbus / A faire les yeux doux aux moindres cumulus
Georges Brassens (L'orage)

 


#10 MANU

MANU

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 604 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Bruxelles (St Hubert)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 14 juin 2017 - 10:41

J'ai trouvé des photos ici:  http://toflylibelle.blogspot.be/2010/  presque à la fin de la page....

 

De mémoire, pour avoir volé sur les deux versions, les aérofreins sortant des deux faces de l'aile n'apportaient rien de plus en efficacité.

 

Pour les Cirrus, un kit de double palettes est disponible et pour 500€ on a des AF presque efficaces :speeeeed: .  http://www.standardc...g/Airbrakes.php


Modifié par MANU, 14 juin 2017 - 10:41.

Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre . ... Et les avions aussi .
JC VanDamme Poète belge

#11 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 534 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 14 juin 2017 - 11:40

Bonjour,

Que les AF aient pour effet primaire d'augmenter la trainée : oui.

Mais comme les autres gouvernes, il y a les effets secondaires: à savoir la diminution de la portance qui est compensée par une faible augmentation de l'incidence ce qui rend la perte de portance difficile à percevoir.

La preuve: fait un essai de vitesse de décrochage avec et sans aérofrein. Si la portance et donc l'incidence compensée n'était pas changée, la vitesse de décrochage ne changerai pas.

Avec aérofrein l'incidence de l'aile augmente légèrement et donc fait arriver le décrochage plus vite puisqu'il intervient à incidence fixe (liée au profil et forme de l'aile).

Sur certains planeurs moderne il est possible que ces 2 vitesses de décrochage soient très proches, mais il existe bien une influence des AF sur la portance.

 

Bons vols.


mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#12 JP Bayart

JP Bayart

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 377 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sisteron
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 14 juin 2017 - 17:45

Salut,

 

Je voulais juste dire que la perte de portance n'était pas du tout un effet recherché, mais un effet (induit et) tout à fait néfaste de la sortie des aérofreins. D'ailleurs, la détermination de la VOA se fait bien en configuration "atterrissage", donc "tout sorti".

 

Certains manuels de vol (mon LS1 par exemple) préconisent de ne pas se poser avec 100% d’aérofreins. Et Schemp-Hirth a bien noté la difficulté pour poser le fameux Duo, au point de le proposer maintenant avec des volets "landing" actionné en fin d'aérofreins...  pour augmenter la portance.

 

Donc, il ne faut pas dire que détruire la portance est "efficace", puisque qu'on en voudrait au contraire un maximum pour poser lentement (et donc court). Les planeurs à volet et position "landing" le démontrent amplement. Mieux vaut avoir à vacher un Janus qu'un Duo lisse !   



#13 Vinch

Vinch

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 610 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Munich
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 15 juin 2017 - 06:50


 


On notera au passage que quelques avions de ligne avaient des aérofreins sur l’extrémité de la poutre caudale (BAC 1-11 ?).  

 

L'Alphajet en est aussi un zoli example :) :

alphajet-paf-arret-avec-aerofreins-deplo


- vinch -
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
s'élancer vers les champs lumineux et sereins;
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
-Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

(Charles Baudelaire, Elévation)


#14 Stéphane

Stéphane

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 203 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Gand (Belgique)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 juin 2017 - 09:23

Salut,

 

Je voulais juste dire que la perte de portance n'était pas du tout un effet recherché, mais un effet (induit et) tout à fait néfaste de la sortie des aérofreins. D'ailleurs, la détermination de la VOA se fait bien en configuration "atterrissage", donc "tout sorti".

 

Certains manuels de vol (mon LS1 par exemple) préconisent de ne pas se poser avec 100% d’aérofreins. Et Schemp-Hirth a bien noté la difficulté pour poser le fameux Duo, au point de le proposer maintenant avec des volets "landing" actionné en fin d'aérofreins...  pour augmenter la portance.

 

Donc, il ne faut pas dire que détruire la portance est "efficace", puisque qu'on en voudrait au contraire un maximum pour poser lentement (et donc court). Les planeurs à volet et position "landing" le démontrent amplement. Mieux vaut avoir à vacher un Janus qu'un Duo lisse !   

 

Ce n'est pas tout à fait vrai non plus: sur les Ka-2 / Ka-7 / Ka-8 / ASK-13 et j'en oublie, la fente reliant les AF d'intrados et d'extrados avait clairement pour but de diminuer aussi la portance afin de diminuer encore la finesse sol en approche.  Il faut dire qu'avec la faible charge alaire et la faible masse, la vitesse d'approche n'était pas un facteur déterminant.


Stéphane Vander Veken

#15 Denis F

Denis F

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 329 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Nantes
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 juin 2017 - 17:28

Salut,

 

Je voulais juste dire que la perte de portance n'était pas du tout un effet recherché, mais un effet (induit et) tout à fait néfaste de la sortie des aérofreins. D'ailleurs, la détermination de la VOA se fait bien en configuration "atterrissage", donc "tout sorti".

 

Certains manuels de vol (mon LS1 par exemple) préconisent de ne pas se poser avec 100% d’aérofreins. Et Schemp-Hirth a bien noté la difficulté pour poser le fameux Duo, au point de le proposer maintenant avec des volets "landing" actionné en fin d'aérofreins...  pour augmenter la portance.

 

Donc, il ne faut pas dire que détruire la portance est "efficace", puisque qu'on en voudrait au contraire un maximum pour poser lentement (et donc court). Les planeurs à volet et position "landing" le démontrent amplement. Mieux vaut avoir à vacher un Janus qu'un Duo lisse !   

 

Ce n'est pas tout à fait vrai non plus: sur les Ka-2 / Ka-7 / Ka-8 / ASK-13 et j'en oublie, la fente reliant les AF d'intrados et d'extrados avait clairement pour but de diminuer aussi la portance afin de diminuer encore la finesse sol en approche.  Il faut dire qu'avec la faible charge alaire et la faible masse, la vitesse d'approche n'était pas un facteur déterminant.

 

"Détruire la portance" localement au niveau des AF augmente leur efficacité parce que ça perturbe encore plus la répartition de portance donc ça rajoute de la traînée induite. Ça augmente la vitesse de décrochage, mais sachant que si la vitesse est trop faible on peut rentrer les AF donc récupérer de la portance, on peut se permettre une marge plus faible. 



#16 Robert Ehrlich

Robert Ehrlich

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 090 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 juin 2017 - 21:45

Salut,
 
Je voulais juste dire que la perte de portance n'était pas du tout un effet recherché, mais un effet (induit et) tout à fait néfaste de la sortie des aérofreins. D'ailleurs, la détermination de la VOA se fait bien en configuration "atterrissage", donc "tout sorti".

L'effet n'a pas que des cotés néfastes. Rentrer les aérofreins est le moyen standard de rattraper certains loupés à l'atterrissage où le planeur se retrouve à très faible hauteur et vitesse faible, ce qui en l'absence de cette action entraîne un effondrement de la machine et une prise de contact dure avec le sol. On rentre les AF et le planeur revole.



#17 Monsieur bobote

Monsieur bobote

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 283 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:PAU
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:ITV

Posté 16 juin 2017 - 23:03

J'ai trouvé des photos ici:  http://toflylibelle.blogspot.be/2010/  presque à la fin de la page....

 

De mémoire, pour avoir volé sur les deux versions, les aérofreins sortant des deux faces de l'aile n'apportaient rien de plus en efficacité.

 

Pour les Cirrus, un kit de double palettes est disponible et pour 500€ on a des AF presque efficaces :speeeeed: .  http://www.standardc...g/Airbrakes.php

les AF de Cirrus CE75 sont plus que raisonnablement efficaces comparé au libelle par exemple mais à condition d'être très vigilant sur la vitesse d'approche, le problème c'est comme pas mal de planeurs anciens destinés initialement à des pilotes confirmés et à la compétition beaucoup de club ont tendance à lâcher machine sur la base de la valeur monétaire plutôt que la difficulté de la machine


Modifié par Monsieur bobote, 16 juin 2017 - 23:07.

Horizon pas net reste à la buvette (marin Breton)





Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL