Aller au contenu


Photo

Commandant De Bord


  • Veuillez vous connecter pour répondre
53 réponses à ce sujet

#21 CPT

CPT

    Météo

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 955 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:83560 St Julien
  • Intérêt(s):Les nuages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 26 avril 2015 - 19:59

Si un pilote vole avec un(e) instructeur(trice), comment la renseigner ?

 

Je peux renseigner l'instructrice, si elle se pose des questions aérologiques 

ou si elle empaille des types !   :mdr:


Modifié par CPT, 26 avril 2015 - 20:14.


La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :
https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/
aero-logmqv4.jpghttps://briefpaca.monsite-orange.fr/

https://promet.monsite-orange.fr/


#22 Thierry

Thierry

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 736 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grenoble
  • Intérêt(s):PLANEUR,PLANEUR,PLANEUR, et pour changer la montagne
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 27 avril 2015 - 15:03

 

Dans le cas d'un vol "en mutuel" avec "deux commandants de bord", on voit mal comment remplir ce dernier : il faudrait écrire deux lignes, et le remplissage des colonnes lieux de départ et d'arrivée ne serait pas triste (coordonnées GPS !!!).

Bonjour JPB, je crois que tu confonds la facturation, le partage du temps de vol et la fonction CdB.

- on peut partager la facturation du vol à 50/50 (ou ce que l'on veut), ça c'est interne au club (l'exploitant)

- on peut partager le temps de vol "aux commandes" et l'inscrire sur les carnets de vol respectifs des deux pilotes (arrangement entre pilotes)

- MAIS > il n'y a qu'un seul CdB à bord du planeur pour un vol donné, même si les deux pilotes sont habilités à l'être et la planche de vol du club doit l'établir clairement avant le vol.

 

Cas Concret : un accident de Duodiscus il y a longtemps à Vinon

- l'équipage est composé d'un pilote A "réputé" compétent pour le vol entrepris et d'un pilote B (instructeur bénévole au club)

- le vol est un vol en mutuelle, facturé à 50/50, l'instructeur n'a aucune fonction d'instructeur à bord car il n'a pas l'expérience pour voler dans le secteur choisi ce jour là et dans les conditions météo du jour.

- le briefing journalier (feuille d'attribution des machines) et la planche de vol mentionnent "A" = CdB et "B" passager (la qualification d'ITV n'est pas utilisée ce jour là à bord du Duo)

- après le crash, le pilote "A" déclare aux enquêteurs qu'il n'était pas CdB puisqu'il volait avec un instructeur (trop facile....)

- les enquêteurs ont bien établis clairement la responsabilité du CdB "A" après audition du Chef Pilote et saisie de la "répartition machine" et de "la planche de vol" qui mentionnaient clairement la répartition des responsabilités de l'équipage.

 

En tant que Chef-Pilote, lorsque deux pilotes "qualifiés" demandent à voler ensemble sur un Biplace, je désigne toujours très clairement qui est le Commandant de Bord, et le nom du CdB est souligné sur la feuille de répartiion machine afin que l'équipage soit bien inscrit de la même manière sur la planche de vol. Le système informatique du club reporte exactement la même chose sur les carnets de route.

Merci Régis, comme je le disais c bien la planche qui fait foi, et aussi la feuille d'affectation le matin.

Quand aux clubs qui fonctionnent sans planche, je me pose des questions sur leur fonctionnement



Merci de vos réponses (j'avais déjà celle de Michel). Sur nos planches nous avons une colonne "pilote" et une deuxième "passager ou instructeur". Si un pilote vole avec un(e) instructeur(trice), comment la renseigner ? Il me semble que la solution serait de marquer +1 dans la deuxième colonne, ce que nous appliquons quand un pilote vole avec un ami ; légalement les deux noms doivent-ils y figurer ?

Tu fais une première colonne avec le nom du cdb ou de l'instructeur et dans la deuxième, le nom du passager ou de l'élève, et dans le cas d'un vi +1 ou le nom du passager (comme tu veux)


Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....

#23 CB15

CB15

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 112 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Vauville
  • Intérêt(s):Tout ce qui vole et qui a des ailes y compris ma Cox !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 27 avril 2015 - 22:48

Pour en avoir discuté il n'y a pas si longtemps, sur base d'échanges avec notre correspondant DGAC et une lecture la plus attentive possible des textes règlementaires, j'en retiens la chose suivante:

 

La définition du Membre d'équipage de conduite : "Membre d'équipage titulaire d'une licence, chargé d'exercer des fonctions essentielles à la conduite d'un aéronef pendant une période de service de vol", permet de dire que deux pilotes détenteurs d'une licence (et en état d'en exercer les privilèges) sont bien « membres d'équipage » et non « passagers ». Ils peuvent donc être tous deux être commandant de bord (aujourd’hui il faut dire PIC) quelles que soient leur qualifications annexes (et ne sont d'ailleurs pas soumis à la règle des 3 deco/atteros/mois….)

 

Bonjour à tous,

 

J'avoue être un peu circonspect de cette analyse, pour moi nos planeurs (même biplaces) sont "mono-pilote" et donc lorsque le pilote "A" est CdB, le pilote "B" est passager. Donc si le pilote "B" est passager, le pilote "A" doit être à jour de ses 3 atterro dans les 90 jours (et non 1 mois) et bien sûr être titulaire de l'emport passager. Car si je suis ton raisonnement 2 pilotes brevetés depuis qq jours peuvent voler ensembles ?

 

Amicalement

 

Olivier


L'alcool est l'ennemi du pilote,
mais fuir devant l'ennemi c'est lâche...

#24 Michel

Michel

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 126 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Pic Saint Loup
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 avril 2015 - 07:16

Pour en avoir discuté il n'y a pas si longtemps, sur base d'échanges avec notre correspondant DGAC et une lecture la plus attentive possible des textes règlementaires, j'en retiens la chose suivante:

 

La définition du Membre d'équipage de conduite : "Membre d'équipage titulaire d'une licence, chargé d'exercer des fonctions essentielles à la conduite d'un aéronef pendant une période de service de vol", permet de dire que deux pilotes détenteurs d'une licence (et en état d'en exercer les privilèges) sont bien « membres d'équipage » et non « passagers ». Ils peuvent donc être tous deux être commandant de bord (aujourd’hui il faut dire PIC) quelles que soient leur qualifications annexes (et ne sont d'ailleurs pas soumis à la règle des 3 deco/atteros/mois….)

Car si je suis ton raisonnement 2 pilotes brevetés depuis qq jours peuvent voler ensembles ?

 

Et bien oui...ils sont "brevetés".

Un passager c'est quelqu'un "qui n'a aucune licence de pilote en cours de validité" ...


Modifié par Michel, 28 avril 2015 - 07:22.

http://www.cvvm.fr
Il n'y a que les vélivoles qui savent pourquoi les oiseaux chantent

#25 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 3 336 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 avril 2015 - 07:29

En avion comme en planeur, je peux t'assurer qu'en cas d'accident, un tribunal appliquera strictement les règles d'expérience récente !

 

Repris du texte cité par Michel :

 

- Expérience récente : (référence :Arrêté du 24 juillet 1991 relatif à
l'utilisation des aéronefs en aviation générale) : au chapitre 4.4.1 : Un
pilote ne peut exercer la fonction de commandant de bord ou de copilote
sur un aérodyne transportant des passagers s'il n'a effectué, dans les
trois mois qui précèdent, au moins trois décollages et trois
atterrissages sur un aérodyne de même classe ou type ou sur un
entraineur synthétique de vol qualifié à cet effet.



#26 Michel

Michel

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 126 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Pic Saint Loup
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 avril 2015 - 07:51

En avion comme en planeur, je peux t'assurer qu'en cas d'accident, un tribunal appliquera strictement les règles d'expérience récente !

 

Repris du texte cité par Michel :

 

- Expérience récente : (référence :Arrêté du 24 juillet 1991 relatif à
l'utilisation des aéronefs en aviation générale) : au chapitre 4.4.1 : Un
pilote ne peut exercer la fonction de commandant de bord ou de copilote
sur un aérodyne transportant des passagers s'il n'a effectué, dans les
trois mois qui précèdent, au moins trois décollages et trois
atterrissages sur un aérodyne de même classe ou type ou sur un
entraineur synthétique de vol qualifié à cet effet.

 

Oui mais ces règles précisent...."sur un aérodyne transportant des passagers ...." Tout est dans cette phrase ! Quand il y a 2 pilotes "Brevetés" à bord, il n'y a pas de passagers.

Je ne veux pas polémiquer plus car je ne suis pas juriste. Mais je suis sur de ce fait car je l'ai fait confirmer par la DGAC (Bureau des licences DAC Sud) lorsqu'un cas similaire s'est présenté au Pic il y a quelques mois de cela...(et j'étais alors tout aussi surpris que vous de cette distinction entre passagers/membres d'équipage que je ne connaissais pas).


Modifié par Michel, 28 avril 2015 - 07:53.

http://www.cvvm.fr
Il n'y a que les vélivoles qui savent pourquoi les oiseaux chantent

#27 Régis

Régis

    "If you think safety is expensive, try an accident”

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 959 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Vinon sur Verdon
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 avril 2015 - 08:02

et dans le cas d'un vi +1 ou le nom du passager (comme tu veux)

Je conseille vivement d'inscrire le nom du passager sur la planche ou de l'avoir dans un coin car en cas d'accident, il sera inévitablement demandé au club les noms des occupants, et si vous dites "je sais pas".....

Les VI et licences découvertes sont référencés au club, mais les pax perso, c'est rarement le cas


Modifié par Régis, 28 avril 2015 - 08:04.


#28 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 3 336 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 avril 2015 - 08:35

Michel, pas d'esprit de polémique de ma part. La discussion est intéressante !

 

En avion, le PPL donne automatiquement l'emport de passager(s).

Le VV non. Il faut la mention "emport de passager" après 50 h de cdb après le brevet (réduites à 25 pour les titulaires d'un PPL ou PPH).

Donc déjà deux "jeunes" brevetés ne peuvent pas partir ensemble. Ni l'un ni l'autre n'aura l'emport de pax !

 

Nos aéronefs ne comportent pas de "copilote". Nos carnets planeurs n'ont pas la rubrique, contrairement au carnet avion.

Les manuels de vol n'en parlent jamais non plus, contrairement à un avion où le copi est nécessaire (manex de l'exploitant).

Il me semble donc que toute personne n'exerçant pas la fonction de cdb ne peut être que passager. Ou instructeur bien sûr.



#29 Régis

Régis

    "If you think safety is expensive, try an accident”

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 959 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Vinon sur Verdon
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 avril 2015 - 09:34

Le VV non. Il faut la mention "emport de passager" après 50 h de cdb après le brevet (réduites à 25 pour les titulaires d'un PPL ou PPH).

Donc déjà deux "jeunes" brevetés ne peuvent pas partir ensemble. Ni l'un ni l'autre n'aura l'emport de pax !

+1 Evidemment !

j'espère que des clubs ne font pas voler ensemble des membres n'ayant ni l'un ni l'autre l'Emport Pax

(attention pour les VI sous contrat assureur FFVV : il faut aussi respecter les minimas exigés par l'assureur)


Modifié par Régis, 28 avril 2015 - 11:58.


#30 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 3 336 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 avril 2015 - 09:38

Je réagissais au post de Michel à 8:16.

Il ne suffit pas, en VV, d'avoir son brevet.



#31 Michel

Michel

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 126 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Pic Saint Loup
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 avril 2015 - 13:09

J'ai retrouvé un petit article sur le sujet avec les réponses de Yves Blonde (Pilote Inspecteur et contact FFVV pour la DGAC) : http://www.cfvp.org/emportpax.htm


Modifié par Michel, 28 avril 2015 - 13:12.

http://www.cvvm.fr
Il n'y a que les vélivoles qui savent pourquoi les oiseaux chantent

#32 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 3 336 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 05 novembre 2017 - 13:08

Je déterre le sujet suite à la diffusion du document qui vient de sortir  "Actions vitales n°3".

 

Page 11 du PDF, titre : "Mais qui est… commandant de bord ?"

"Quatre statuts possibles à bord
Avant d’aller plus avant, il est bon de rappeler
qu’un individu ne peut avoir qu’un de ces
quatre statuts en étant à bord d’un planeur
biplace :
– commandant de bord,
– instructeur,
– élève pilote,
– passager,
Le statut de copilote n'existe pas."


Et plus loin :
Mais quand deux pilotes d'expérience
similaire se retrouvent dans le cockpit d'un
biplace lors d'un circuit, les rôles sont moins
bien définis… Si un choix doit être pris en
cours de vol, qui le prendra ? Si les conditions
météorologiques se dégradent et imposent
l'atterrissage aux vaches, qui choisit le
champ et qui effectue cet atterrissage hors
aérodromes ?
C’est forcément le commandant de bord qui
devra prendre les décisions et en assumera
les conséquences. Evidemment, si tout se
déroule parfaitement bien, ces questions ne
se poseront pas durant le vol mais dans le
cas contraire, ce n'est pas dans l'urgence qu'il
faudra y répondre.
Dès règles à définir avant de décoller
C'est donc avant de décoller que des règles
doivent être clairement établies. Le plus
simple est de le notifier sur la planche avant
le décollage."

 

Il est clair selon ce texte qu'il ne peut y avoir qu'un seul cdt de bord qui doit donc avoir les qualifications et autorisations nécessaires au vol considéré. Dont l'emport de passager !

 

Edit : en lien avec cet autre sujet : http://www.volavoile...=11985&p=102282


Modifié par Bob, 05 novembre 2017 - 13:21.


#33 Eames

Eames

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 13 messages
  • Genre:Not Telling
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 18 novembre 2018 - 08:35

Concernant l'article paru dans Planeur info T59, mais qui est commandant de bord. savez-vous si c'est un règlement international et figure-t-il dans les règlements EASA. Merci de vos réponses



#34 THEO

THEO

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 251 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 18 novembre 2018 - 09:13

Sur YouTube, taper : 

Un passager peut-il faire atterrir un avion ? Présenté par Captain JOE

:flowers:         :peace:


Modifié par THEO, 18 novembre 2018 - 09:19.


#35 Eames

Eames

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 13 messages
  • Genre:Not Telling
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 18 novembre 2018 - 13:19

Merci très intéressant mais cela ne répond pas à ma question



#36 Stéphane

Stéphane

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 359 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Gand (Belgique)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 18 novembre 2018 - 22:19

Part FCL


FCL010 Definitions


"Co-pilot" means a pilot operating other than as pilot-in-command, on an aircraft for which more than one pilot is required, but excluding a pilot who is on board the aircraft for the sole purpose of receiving flight instruction for a licence or rating.


"Pilot-in-command" (PIC) means the pilot designated as being in command and charged with the safe conduct of the flight. 


"Pilot-in-command under supervision" (PICUS) means a co-pilot performing, under the supervision of the pilot-in-command, the duties and functions of a pilot-in-command.


"Student pilot-in-command" (SPIC) means a student pilot acting as pilot-in-command on a flight with an instructor where the latter will only observe the student pilot and shall not influence or control the flight of the aircraft.

 

Donc, on ne peut être copilote que sur un appareil nécessitant plus d'un seul pilote. Or tous les planeurs sont "monopilotables". 

 

D'autre part, les AMC donnent le modèle de carnet de vol et son mode d'emploi. 

 

 

AMC1 FCL.050 Recording of flight time
 
(B) Logging of time: (1) PIC flight time: (i) the holder of a licence may log as PIC time all of the flight time during which he or she is the PIC; (ii) the applicant for or the holder of a pilot licence may log as PIC time all solo flight time, flight time as SPIC and flight time under supervision provided that such SPIC time and flight time under supervision are countersigned by the instructor; (iii) the holder of an instructor certificate may log as PIC all flight time during which he or she acts as an instructor in an aircraft; (iv) the holder of an examiner’s certificate may log as PIC all flight time during which he or she occupies a pilot’s seat and acts as an examiner in an aircraft;
 
(h) When an aircraft carries two or more pilots as members of the operating crew, one of them shall, before the flight commences, be designated by the operator as the aircraft PIC, according to operational requirements, who may delegate the conduct of the flight to another suitably qualified pilot. All flying carried out as PIC is entered in the logbook as ‘PIC’. A pilot flying as ‘PICUS’ or ‘SPIC’ enters flying time as ‘PIC’ but all such entries are to be certified by the PIC or FI in the ‘Remarks’ column of the logbook.

 

Il faut donc bien désigner le CDB avant le décollage.


Stéphane Vander Veken

#37 Eames

Eames

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 13 messages
  • Genre:Not Telling
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 19 novembre 2018 - 08:12

Merci beaucoup pour votre réponse, je voudrais savoir si cela est un règlement de EASA et où je peux le trouver



#38 Eames

Eames

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 13 messages
  • Genre:Not Telling
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 19 novembre 2018 - 12:51

En fait j'ai mal formulé ma question y a t il un règlement qui définit le pilote qui n'est pas PIC comme passager, par contre j'ai trouvé le règlement EASA. Merci encore pour vos réponses



#39 Stéphane

Stéphane

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 359 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Gand (Belgique)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 19 novembre 2018 - 16:11

De tous les textes réglementaires, il ressort seulement qu'on fait la différence entre "passagers" et "équipage" (aircrew). Ils sont mentionnés ensemble d'une seule haleine dans un tas d'articles de la Part FCL. Mais je n'ai pas trouvé de définition du "passager" dans ces textes, qui ne leur sont pas applicables.

 

Font partie de l'équipage: élève pilote, PIC, PICUS, SPIC, FI qui instruit ou supervise, FE qui examine, FIE qui examine, et copilote s'il il en faut un (appareils multipilotes). Un SPL ou LAPL(S) qui n'est rien de tout ça est donc un passager, même s'il est FI/FE/FIE en accompagnement simple. 


Modifié par Stéphane, 19 novembre 2018 - 16:40.

Stéphane Vander Veken

#40 Eames

Eames

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 13 messages
  • Genre:Not Telling
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 20 novembre 2018 - 08:29

Merci pour l'info, donc si j'ai bien compris si il y a un litige, le pilote qui n'est pas PIC doit être considéré comme passager dans un planeur biplace, beaucoup de textes réglementaires mais pas toujours très précis.







Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL