Aller au contenu


Photo

Le Pere Noel Est Passe A La Fede

ENTRE REVE ET REALITE

  • Veuillez vous connecter pour répondre
15 réponses à ce sujet

#1 JMC

JMC

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 519 messages
  • Instructeur:ITP

Posté 10 juillet 2019 - 21:18

300 planeurs « donnés » aux clubs par la fédé à 50.000 € pièce, ça fait 15 briques ; à construire en 5 ans dans un atelier qui n’existe pas encore. Pour un proto UL qui dort depuis 20 ans dans le grenier de M. Brondel. On croit rêver…. Il serait peut-être bon d’en parler aux présidents des clubs en AG ?
Ou alors Messieurs Brondel et Napoléon avaient un peu forcé sur le pastis avec le journaliste ?

190709_DL_CAVOK.jpg



#2 didi

didi

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 134 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:saint cloud
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 11 juillet 2019 - 07:14

Aaaaahhh les grands experts aéronautique depuis le fin fond de leur canapés....

 

Sinon l'atelier existe, la capacité de prod est là, et le planeur vole mieux que prévu.

 

Merci pour le partage de l'article!



#3 THEO

THEO

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 160 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 11 juillet 2019 - 07:21

http--,,--//11.9.jpg

 

300 planeurs, cela représente à peu près deux par club;

 

Aucune association en France, de la plus importante à la plus modeste, ne peut cracher sur une aide pareille.

 

Mais on a du mal à imaginer comment le financement privé ou public de l'opération, peut être réalisé en ces temps où l'argent ne se distribue pas facilement. Comme on a du mal à imaginer par quel miracle technique on peut mettre en production à partir de zéro autant d'appareils dans un pays où le savoir faire en matière de construction en série de planeurs, est perdu depuis bientôt deux décennies. De plus, le prix de 50k€ par appareil n'est pas prouvé.

 

Et par ailleurs, cela signifierait la création d'une activité d'ultralégers dans les clubs, parce que jusqu'à preuve du contraire, on ne valide pas une licence PPL avec une activité planeur ultra léger.

 

Mais puisque j'aime bien considérer le verre à moitié plein, je dis "En avant les optimistes !"

 

A propos, où en est le projet d'Euroglider ?


Modifié par THEO, 11 juillet 2019 - 10:48.


#4 JMC

JMC

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 519 messages
  • Instructeur:ITP

Posté 11 juillet 2019 - 08:52

A...

 

Sinon l'atelier existe, la capacité de prod est là, et le planeur vole mieux que prévu.

Vite, «Monsieur qui sait tout», ne nous laissez pas dans l’ignorance, dites nous où est cachée cette usine dont la production serait supérieure à toutes celles européennes réunies !

Vite, publiez ces essais en vol comparatifs si élogieux !

Ne laissez pas des milliers de vélivoles dans l’ignorance !

Merci pour nous, ignorants, qui n'avons que nos journaux locaux !



#5 MikeLima

MikeLima

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 471 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 11 juillet 2019 - 09:19

JMC, au lieu de dénigrer systématiquement toutes les initiatives françaises intéressantes, lis l'article complètement sur la méthode de production... et essaie de comprendre! Pour ce qui est des essais, toi qui est un "cador", rapproche toi du CNVV...

 La bonne question, serait de savoir en quoi ce renouveau réglementaire te pose problème... Faut-il attendre une production étrangère (comme par le passé)?



#6 THEO

THEO

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 160 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 11 juillet 2019 - 10:30

Bah ! le monde vélivole est rempli de grands passionnés, souvent hyper compétents dans leur domaine, mais à la sensibilité à fleur de peau,

Et çà ne s'arrange pas en vieillissant, parait-il ...

 

On permettra cependant au pilotaillon Lambda de club que je suis de m'interroger sur un objectif à 1000 appareils en cinq ans destinés aux clubs, alors même que tous les constructeurs actuels ne visent que le marché des propriétaires privés, seul viable pour eux, et alors même que de nombreux appareils sont proposés sur le marché de l'occasion, ainsi que nous l'avons souvent évoqué sur ce forum.

1000 planeurs, c'est un objectif qui ferait pâlir les plus gros producteurs d'ULM actuels, non ?

 

Mais peut-être que je me fais vieux, moi aussi, et un peu trop sceptique sur l'avenir ...



#7 Pierre

Pierre

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 007 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Pic St Loup
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 11 juillet 2019 - 12:57

Qu'y a t-il sur le marché du planeur monoplace neuf aujourd'hui (ULM exclus) ? Uniquement des machines de compétition de plus en plus performantes et chères.

Les constructeurs "historiques" (Schleicher, Schempp-Hirth, Rolladen-Schneider, DG, Jonkers, Grob, Centrair...) ne jouent plus que dans la course à l'armement ou ont déposé les armes. Mais plus personne ne semble s'intéresser à la fabrication d'un nouveau monoplace de début simple et abordable.

D'abord, y-a t-il une demande? En effet, quel intérêt d'acheter un planeur "club" neuf peu performant si on peu acheter un planeur de performance d'occasion pour le même prix ?

Ensuite,quel serait le prix de vente d'un tel planeur "club"? Si on calcule le prix de la recherche-développement plus le prix de fabrication (matériaux + main d’œuvre), difficile de faire beaucoup moins cher qu'un planeur de performance.


Gliders pilots do it better

#8 Thierry

Thierry

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 676 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grenoble
  • Intérêt(s):PLANEUR,PLANEUR,PLANEUR, et pour changer la montagne
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 11 juillet 2019 - 15:41

On vend a perte, mais on ce rattrape sur la quantité !!!!😂😂😂
Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....

#9 MikeLima

MikeLima

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 471 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 11 juillet 2019 - 17:08

Le cavok est un ultraléger.



#10 pilouch

pilouch

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 285 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:st lazare
  • Intérêt(s):female
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 11 juillet 2019 - 21:19

en tous cas je l'ai croisé vers Bure il y a 15J-3S avec un pilote stg moyen en place AV du Duo qu'est-ce qu'il nous a mis !
et pas de risque d'erreur ,petites ailes,empennages cruciformes,bossu c'était bien lui !

après sur les capacités de production :les anciens se rappellent de l'affaire Crystal !
et un pour un éventuel partenariat, c'est comme le tango faut bien s'entendre……
avec l'âge…
quand au Clement-bashing ,ce monsieur que je ne connais pas perso semble avoir eu une belle carrière d'ingé dans l'industrie Nord-italienne puis une autre très correcte en Argentine !


quand à la profondeur des canapés,vu le nombre d'ingé chez Dassault ça a l'air confortable aussi.

ooohhh putain, j'avais pas vu la réf.à l'organisation AIRBUS,alors là Dassault comparé c'est des forçats de la mine …

manque plus qu'un Bélouga entre St Aub. et St Crep.

#11 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 753 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 12 juillet 2019 - 21:07

Salut,

Outre le fait que le Cavok soit moins cher à produire qu'un 15m classique (2 fois moins lourd = 2x moins de fibre à étaler dans le moule, c'est pas linéaire mais grosso-modo on voit le concept de réduction du coût, et je ne parle pas de la paperasse). Un planeur de ce type peut-il être piloté par des pilotes ayant perdu leur visite médicale par exemple?? Est-ce comme l'ULM? => simple visite chez le médecin de famille?

 

Si oui, un planeur de 38 à 40 de finesse à prix abordable et à l'entretien + réglementation façon ULM : ça peut avoir son intérêt.

 

Bons vols.


mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#12 Thierry

Thierry

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 676 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grenoble
  • Intérêt(s):PLANEUR,PLANEUR,PLANEUR, et pour changer la montagne
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 juillet 2019 - 10:46

Ce qui coûte cher dans la fabrication ce n est pas la fibre de verre, ni la résine, c est la main d oeuvre et la certification
Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....

#13 Yurek

Yurek

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 378 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Strasbourg
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 14 juillet 2019 - 16:06

ULM veut dire Ultra-Léger Motorisé... Je sais : c'est d'une banalité... Mais dans l'Arrêté du 24 juin 2019 (JO du 30/06/2019) ne sont traités que des ULM. Or, le Cavok n'est pas motorisé...

 

L'ouverture existe réellement (il faut lire entre les lignes), et elle est ici : Résolution législative du Parlement européen du 12 juin 2018 (pdf). Dans ce texte, il est précisé que l'EASA ne s'occupera plus des avions et des planeurs en-dessous des MTOM (ou MTOW) précisés. En ce qui concerne les planeurs, à la page 390 et 391 on trouve des valeurs de 250 kg pour les monoplaces (c'est le cas du Cavok), et de 400 kg pour les biplaces.

 

L'ennui est que - comme je viens de dire - aucun texte n'est sorti à ce sujet de notre administration nationale, l'arrêté susvisé ne traitant que des motorisés... Or, les décisions du PE et des directives de la CE ne sont obligatoires que pour les Etats-membres, et non pour leurs citoyens. Autrement dit, mystère et boule de gomme.


Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him more money.
Honni soit qui mal y pense ! sms_04.gif


#14 rimaroc

rimaroc

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 032 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Rouen Boos
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 15 juillet 2019 - 17:47

Ce qui coûte cher dans la fabrication ce n est pas la fibre de verre, ni la résine, c est la main d oeuvre et la certification

 

on pourrait donc penser que moins de fibre de verre = moins de temps de main d’œuvre qualifiée dans les (presque) mêmes proportions non?


Modifié par rimaroc, 15 juillet 2019 - 17:47.

Image IPB

#15 toni_72

toni_72

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 74 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Le Mans
  • Intérêt(s):Voyages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 15 juillet 2019 - 20:25

Quand on lit "Le Président de la Fédération m'a dit qu'il aurait besoin de 300 machines pour donner au club" on peut légitimement avoir quelques doutes sur le sérieux de l'article.

 

A 50 000 € par unité, cela représente pour 300 machines un investissement de 15 000 000 €. Cela dépasse de loin la capacité financière de la fédé



#16 rimaroc

rimaroc

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 032 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Rouen Boos
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 16 juillet 2019 - 11:42

Quand on lit "Le Président de la Fédération m'a dit qu'il aurait besoin de 300 machines pour donner au club" on peut légitimement avoir quelques doutes sur le sérieux de l'article.

 

A 50 000 € par unité, cela représente pour 300 machines un investissement de 15 000 000 €. Cela dépasse de loin la capacité financière de la fédé

 

mois aussi j'en ai besoin, mais je n'ai pas les moyens d'en acheter un. C'est peut être simplement aussi le cas de la fédé ;-)


Image IPB





Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL