Aller au contenu


Photo

Utilisation Eds En Cas D'insuffisance Respiratoire


  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 jm pradie

jm pradie

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 159 messages

Posté 20 mars 2020 - 12:13

Une question aux médecins velivoles:
Nos équipements oxygéne Eds sont ils utilisables en secours en cas d'insuffisance respiratoire due au COVID. Si oui quels sont les réglages et les précautions à appliquer?

#2 jm pradie

jm pradie

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 159 messages

Posté 20 mars 2020 - 17:58

Ma question n'intéresse pas grand monde. Il est plus intéressant de dénoncer ceux qui volent pendant le confinement. Jm alard tu n'as pas un avis?

#3 CPT

CPT

    Météo

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 955 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:83560 St Julien
  • Intérêt(s):Les nuages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 20 mars 2020 - 18:32

Les médecins sont tous "sur le pont", le météo peut déjà te dire qu'il faudra ajouter un peu d'humidité

car l'O2 aéro est sec.



La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :
https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/
aero-logmqv4.jpghttps://briefpaca.monsite-orange.fr/

https://promet.monsite-orange.fr/


#4 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 834 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 20 mars 2020 - 19:32

Le Covid diminue les capacités pulmonaires. Donc respirer de l'oxygène aide. C'est ce que fera l'hôpital si tu t'y pointe avec le Covid + insuffisance respiratoire.
Par contre rester chez sois alors qu'on à du mal a respirer, donc sans surveillance médicale, je conseille pas!
Par contre utiliser l'EDS le temps que l'ambulance arrive, pourquoi pas.

Nota : je suis pas médecin, je fais juste une réflexion logique pas une analyse médicale estampillée comme telle.
mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#5 La Globule

La Globule

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 579 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:CHALLES et GHISONACCIA (Corse)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 20 mars 2020 - 22:06

Les médecins sont tous "sur le pont", le météo peut déjà te dire qu'il faudra ajouter un peu d'humidité

car l'O2 aéro est sec.


Certes , mais pas l'oxygène soudure !!!!!


Challes c'est de la balle !!!

#6 Centurion

Centurion

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 136 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Suisse
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 20 mars 2020 - 22:30

Je précise que je ne suis pas médecin, cependant :

 

En détresse respiratoire, n’importe quel oxygène est le bienvenu pour soutenir la personne, en attendant les secours !

 

Un 15 lt/min est une base de départ pour aider, mais sur un EDS, envoie au max. 
 

Un oxymètre est un gros plus ! Sinon regarde les lèvres ou les ongles s’ils sont bleus ou roses.

 

Voilà 2-3 pistes en attendant un vrai avis de médecin....



#7 Michel Klich

Michel Klich

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 787 messages
  • Genre:Homme
  • Intérêt(s):ski
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 21 mars 2020 - 06:50

+1 centurion

 

Il te faut un oxymetre : cela te permettra de mesurer reellement ta saturation.

 

recherche google

 

Disons en dessous de 90% au repos >Samu

 

L oxygene  des planeurs peut etre utile mais juste en attendant le Samu


Modifié par Michel Klich, 21 mars 2020 - 06:52.


#8 CPT

CPT

    Météo

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 955 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:83560 St Julien
  • Intérêt(s):Les nuages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 21 mars 2020 - 09:07

Les médecins sont tous "sur le pont", le météo peut déjà te dire qu'il faudra ajouter un peu d'humidité

car l'O2 aéro est sec.


Certes , mais pas l'oxygène soudure !!!!!


Pour les tuyauteries des poumons, voir un chirurgien, pas un plombier :peace:



La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :
https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/
aero-logmqv4.jpghttps://briefpaca.monsite-orange.fr/

https://promet.monsite-orange.fr/


#9 Centurion

Centurion

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 136 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Suisse
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 21 mars 2020 - 10:06

On est d'accord, on parle de détresse respiratoire, pas de confort, alors de l'oxygène, qu'il soit médical, de plongée ou de soudure, c'est de l'oxygène, on envoie !

 

C'est valable pour un malaise cardiaque, un accident de plongée, etc.

 

Il faut faire un choix dans un contexte ou : plus tôt est l'oxygène, plus les chances de survies sont grandes !

 

Concernant l'humidité, c'est pour du long terme, pour exemple en plongée, pas d'humidité dans les bouteilles sous peine de corrosion et de gel des détendeurs.

 

Deux autres points méga importants :

 

1) Pas de source d'ignition à proximité, et aucune source d'ignition dans un lieu fermé ! 

2) Pas de gras en contact avec l'oxygène car il s'enflamme automatiquement, donc le couvercle de la bouteille d'O2 qui coince, ben on met rien !

 

Sinon...boum....il restera plus que les chaussures et les chevilles :-)


Modifié par Centurion, 21 mars 2020 - 10:07.


#10 michel guez

michel guez

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 11 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:GRENOBLE
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 21 mars 2020 - 18:24

bonjour

je pensais avoir répondu

je suis médecin anesthésiste réanimateur

je viens de travailler 2 jours dans un hopital important de la drome avec beaucoup de malades du covid 19 aussi bien en pneumo qu'en réa

restez confinés ,et appliquez les mesures barrières 

pour l'oxygene : à gros debit et pendant longtemps c'est toxique pour les poumons et pour le coeur

idealement le debit qu'il faut pour remonter la saturation (lue sur un oxymétre de pouls )autour de 94% ;( on trouve des oxymètres de pouls chez lidl pour un petit prix )

pour une courte période et en sauvetage en attendant ambulance ,pompier ou samu débit suffisant pour avoir une amélioration 

pas de solution miracle!!!



#11 JMC

JMC

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 547 messages
  • Instructeur:ITP

Posté 26 mars 2020 - 11:13

Les médecins sont tous "sur le pont", le météo peut déjà te dire qu'il faudra ajouter un peu d'humidité

car l'O2 aéro est sec.


Michel, le gaz est le même, c'est essentiellement le suivi des bouteilles qui est différent. Il est stocké liquide refroidi à -180°C dans la cuve à la pression atmosphérique, puis transféré dans les bouteilles après évaporation. Les méthodes diffèrent alors en fonction de l'utilisation (soudure, médical, aéronautique).

C'est l'utilisateur qui ajoute l'humidité en le faisant barboter dans un petit bac devant le lit du patient.

En Argentine, on n'utilise que de l'O2 de soudure. Au Chili, on n'avait que de l'O2 médical, choix du propriétaire des bouteilles. C'est fonction de ce que l'on trouve. Au club, on prend de l'O2 aéro. Chez moi, je prends celui de soudure.

Pour info, le débit maxi de l'EDS en position R/M est de 15 l/min pendant 0,5 seconde, alors qu'un cycle de respiration est de plusieurs secondes. Le débit équivalent maximum en continu est d'environ 3 l/min, qui est celui habituel que l'on te donne à l’hôpital en sortie de salle de réveil pendant pas longtemps, si tout va bien.

Oui un EDS devrait pouvoir aider en cas de Covid19, mais accompagné d'un pulsoxymètre pour te maintenir entre 90 et 93%. Il faudra probablement passer sur F10 ou F20 ou R/M. C'est l'avis de l'éminent Dr Schaffner. De toutes façons, ce ne sera pas pour longtemps, juste en attendant l'hospitalisation, si nécessaire. Si tu as un respirateur CPAP, alors c'est surement mieux, en réglant la pression au maximum (au moins 15 hPa). J'ai ramené mon équipement à la maison, si je suis atteint, je l'essayerai! Et puis il faudra faire remplir la bouteille; mais par qui? Mais pour l'heure, je reste confiné chez moi, en télétravail.

Patience....



#12 CPT

CPT

    Météo

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 955 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:83560 St Julien
  • Intérêt(s):Les nuages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 26 mars 2020 - 20:15

Les médecins sont tous "sur le pont", le météo peut déjà te dire qu'il faudra ajouter un peu d'humidité

car l'O2 aéro est sec.


 

Pour info, le débit maxi de l'EDS en position R/M est de 15 l/min pendant 0,5 seconde, alors qu'un cycle de respiration est de plusieurs secondes. Le débit équivalent maximum en continu est d'environ 3 l/min, qui est celui habituel que l'on te donne à l’hôpital en sortie de salle de réveil pendant pas longtemps, si tout va bien.

 

Ma compagne Betty, infirmière en salle de réveil, dit 10 l/mn mini, jusqu'à ce que le patient soit à 100% de saturation. 
 



La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :
https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/
aero-logmqv4.jpghttps://briefpaca.monsite-orange.fr/

https://promet.monsite-orange.fr/


#13 michel guez

michel guez

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 11 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:GRENOBLE
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 27 mars 2020 - 14:22

bonjour

je n'ai jamais argumenté ni discuté sur la provenance de l'oxygène; en sauvetage pour cas urgent utilisez ce qui est disponible ( O2 medical,industriel , peu importe  )

la discussion portait sur l'utilisation de l 'Eds et la question posée était à quel debit ?

je persiste et signe : point trop n'en faut  et juste ce qu'il faut pour ramener une saturation entre 92% et 94% ce qui est un optimum en cas de détresse respiratoire et ou cardiaque 

maintenant faites comme bon vous semble 

bonne journée

michel



#14 JMC

JMC

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 547 messages
  • Instructeur:ITP

Posté 27 mars 2020 - 15:14

bonjour

je n'ai jamais argumenté ni discuté sur la provenance de l'oxygène; en sauvetage pour cas urgent utilisez ce qui est disponible ( O2 medical,industriel , peu importe  )

la discussion portait sur l'utilisation de l 'Eds et la question posée était à quel debit ?

je persiste et signe : point trop n'en faut  et juste ce qu'il faut pour ramener une saturation entre 92% et 94% ce qui est un optimum en cas de détresse respiratoire et ou cardiaque 

maintenant faites comme bon vous semble 

bonne journée

michel


Absolument d'accord.
J'en ai rediscuté ce matin avec le Dr Schaffner, qui confirme que l'EDS doit être considéré comme "mieux que rien en attendant l'ambulance". Et n'importe quel O2 est utilisable.

En se reportant à nos essais (page 275 de mon bouquin) il faut mettre l'EDS sur R/M ou F4 du nouveau modèle, bref le débit maximum qui correspond à la saturation de la demi sinusoïde d'inspiration (15 l/min pendant env. 0,5 seconde). Tout débit pendant le reste du temps (env. 2,5 secondes) sera totalement perdu, c'est purement mécanique.

 

PRINCIPE%20DE%20FONCTIONNEMENT%20DE%20L%
Il faut rappeler que l'EDS a été conçu pour économiser l'O2. A l'hôpital, ce n'est pas le problème (du moins en Europe et actuellement; à Mayotte et à La Réunion, il y a déjà pénurie), et mettre un débit continu de 20 l/min n'apportera rien de plus que l'EDS.
Le vrai problème est qu'en cas de détresse respiratoire, il faut augmenter artificiellement (par une machine) la pression totale dans les poumons, et par conséquence celle partielle de l'O2, à une valeur supérieure à celle naturelle (osmotique ?) des alvéoles. Et là, l'EDS ne sert plus à rien.

Quant aux 100% de CPT, cela n'existe pas, sauf peut être pour les très jeunes enfants. Les chiffres que tu cites 92-94% sont excellents pour un adulte.

Restons chez nous!

jm



#15 Boulenguez

Boulenguez

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 7 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Lille
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 27 mars 2020 - 15:35

On peut schématiser la respiration en mécanismes imbriqués : la ventilation, la perfusion et la diffusion.

La difficulté de réaliser une bonne ventilation assistée consiste à ne pas gêner la circulation pulmonaire, et donc de réussir un improbable compromis entre les pressions hydrostatiques. Je ne sache pas que la pression osmotique ait quelque chose à voir là dedans.







Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL