Aller au contenu


Photo

Euroglider Au Salon Du Bourget


  • Veuillez vous connecter pour répondre
71 réponses à ce sujet

#61 Vinch

Vinch

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 621 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Munich
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 06 juillet 2017 - 20:09

 

Un rapide de calcul de cout de vente.

Prix estimé de vente

Main d'oeuvre : 1000h* 50 euros HT/h = 50000 euros

Chaine électrique =  20000 euros environs..

Investissement à amortir  ( Développemment + Outillages + certifications..) = 2 Millions d'euros.( Estimation très basse)  à  amortir sur 10 ans ?

Avec un marché de 25 machines/ an  ?

ca nous fait :  78000 euros  avec Marge et frais indirects.  On peut estimer un prix mini à 93000 euros HT  soit 112000 euros environ TTC.

 

Là, tu as oublié les fibres de verre/carbone, la résine et plein de petites pièces; tu peux alors en rajouter environ 15 k€, pour arriver à 93 k€ pour le coût proportionnel. Vu que les loyers, ingénieurs, vendeurs etc (les coûts fixes) doivent être payés, le coût total tourne vers 100 k€ (si on est très, très optimiste).

Avec un produit comme celui-là, un constructeur doit prendre une marge nette assez importante, et tu arrives a un prix de vente nu d'environ 130 k€ HT.

 

Le prix du ASK21Mi (nu et HT) est de combien ? Il en y a combien de vendus ? Car il fait très exactement ce que l'Euroglider veut faire...

 

Soyons positifs, imaginons que Schleicher ou DG trouve la formule retenue pour l'Euroglider intéressante, qu'est ce qui les empêcherait de sortir un produit concurrent en moins d'un an, sur la base d'une machine existante ayant fait ses preuves, pendant que l'équipe Euroglider se bat pour réinventer la roue? Schleicher ou DG serait capable de proposer une machine moins cher (beaucoup moins de coûts de développement à amortir), bien plus rapidement et surtout avec beaucoup plus de garanties pour le client (service après-vente pérenne, structure industrielle dédiee, industriel propriétaire du design et pouvant le faire évoluer rapidement en gérant des modifications efficacement).

Il serait quand même sacrément plus humble, réaliste et... européen de proposer à un constructeur établi (Allemand?) de lui faire un joli projet d'électrification d'une de ses bécanes. Seul problème: le voudra-t-il? Les Allemands ont tous les Akaflieg sous la main pour faire de jolis projets de ce genre...

 

Quel est le rôle du grand industriel français impliqué s'il ne sert pas d'industriel? Simplement s'assurer qu'il recrute les bons élèves ingénieurs après les avoir vu quelques mois travailler sur un projet concret? 


- vinch -
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
s'élancer vers les champs lumineux et sereins;
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
-Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

(Charles Baudelaire, Elévation)


#62 Bert

Bert

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 413 messages
  • Genre:Homme
  • Intérêt(s):????
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 06 juillet 2017 - 20:16

Très bon resumée, Vinch.
TW

#63 pticheewall

pticheewall

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 284 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Suisse
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 06 juillet 2017 - 20:39

 

Un rapide de calcul de cout de vente.

Prix estimé de vente

Main d'oeuvre : 1000h* 50 euros HT/h = 50000 euros

Chaine électrique =  20000 euros environs..

Investissement à amortir  ( Développemment + Outillages + certifications..) = 2 Millions d'euros.( Estimation très basse)  à  amortir sur 10 ans ?

Avec un marché de 25 machines/ an  ?

ca nous fait :  78000 euros  avec Marge et frais indirects.  On peut estimer un prix mini à 93000 euros HT  soit 112000 euros environ TTC.

 

Là, tu as oublié les fibres de verre/carbone, la résine et plein de petites pièces; tu peux alors en rajouter environ 15 k€, pour arriver à 93 k€ pour le coût proportionnel. Vu que les loyers, ingénieurs, vendeurs etc (les coûts fixes) doivent être payés, le coût total tourne vers 100 k€ (si on est très, très optimiste).

Avec un produit comme celui-là, un constructeur doit prendre une marge nette assez importante, et tu arrives a un prix de vente nu d'environ 130 k€ HT.

 

Le prix du ASK21Mi (nu et HT) est de combien ? Il en y a combien de vendus ? Car il fait très exactement ce que l'Euroglider veut faire...

 

Sauf erreur. Prix de base: 150 K€ et 36 exemplaires construits avec le proto...cette solution électrique peut elle contribuer à la poursuite de la fabrication du K21  en proposant une alternative? ou amène-t-elle un nouveau biplace école avec le risque de fractionner le secteur déjà bien fragile. En tout cas, très beau projet.



#64 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 561 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 06 juillet 2017 - 21:12

Salut,

le problème de l'électrification d'un K21(mi) est que la formule pylône plombe le rendement! Demandez à n'importe quel pilote de motorisé avec pylône : moteur sortit le planeur le plus performant se transforme en fer à repasser.

L'astuce des moteurs sur l'extrados de l'aile avec hélice repliable est aussi astucieuse aérodynamiquement que sécuritaire en cas de panne du système. Cf Silent électro. En cas de panne on se retrouve instantanément avec un planeur qui à 100% de sa finesse.

Et modifier la voilure d'un K21 pour y intégrer les moteurs : autant refaire une aile de A à Z... aussi bien du point de vue structurel que certification.

Quand à mettre un FES dans le nez d'un K21/DG500/DG1000/DuoDiscus : c'est pas conçu pour : il n'y a pas assez de garde au sol. L'hélice pour un biplace serait trop grande.

 

Il faut donc repartir de presque zéro au niveau conception.

Après, lorsque la conception est aboutie, frapper à la porte des constructeurs ayant pignon sur rue, si vous arrivez à les convaincre, pourquoi pas. Mais :

 * DG : est passé au drone géant : https://www.dg-flugz...olocopter/14511

 * Shempp-hirth mise sur la compétition et les hautes performance : http://www.schempp-h...new-ventus.html

 * Schleicher mise sur le haut de gamme (façon limousine de luxe) et la perfo à décollage autonome : http://www.unserebro...eicher/WebView/

 * HPH vise à concurrencer Schempp-hirth : http://www.hph.cz/products/

 * JS fait dans le monoplace de compétition sans compromis : http://www.jonkersai...itionevents.htm

 

Bref, à part éventuellement A.S. pour se diversifier. Mais ils gardent précieusement leur unique moule à ASK21 avec un carnet de commande soigneusement remplit à ras bord pour caresser dans le sens du poil la poule aux œufs d'or.

 

Peut-être faut-il chercher chez les fabricants ULM qui voudraient changer de marché.

 

Bons vols.


mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#65 CHÉREAU P.

CHÉREAU P.

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 247 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Montigny le Bretonneux (Yvelines)
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 07 juillet 2017 - 10:39

Les aéromodélistes qui ont toujours un coup d'avance ont testé le concept de motorisation sur les ailes depuis 2 ans environ. 9a marche du feu de Dieu !


Modifié par CHÉREAU P., 07 juillet 2017 - 10:44.

Le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui.

Cordialement
Pascal

#66 Vinch

Vinch

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 621 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Munich
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 07 juillet 2017 - 11:52

Salut,

le problème de l'électrification d'un K21(mi) est que la formule pylône plombe le rendement! Demandez à n'importe quel pilote de motorisé avec pylône : moteur sortit le planeur le plus performant se transforme en fer à repasser.

L'astuce des moteurs sur l'extrados de l'aile avec hélice repliable est aussi astucieuse aérodynamiquement que sécuritaire en cas de panne du système. Cf Silent électro. En cas de panne on se retrouve instantanément avec un planeur qui à 100% de sa finesse.

Et modifier la voilure d'un K21 pour y intégrer les moteurs : autant refaire une aile de A à Z... aussi bien du point de vue structurel que certification.

Quand à mettre un FES dans le nez d'un K21/DG500/DG1000/DuoDiscus : c'est pas conçu pour : il n'y a pas assez de garde au sol. L'hélice pour un biplace serait trop grande.

 

Il faut donc repartir de presque zéro au niveau conception.

Après, lorsque la conception est aboutie, frapper à la porte des constructeurs ayant pignon sur rue, si vous arrivez à les convaincre, pourquoi pas. Mais :

 * DG : est passé au drone géant : https://www.dg-flugz...olocopter/14511

 * Shempp-hirth mise sur la compétition et les hautes performance : http://www.schempp-h...new-ventus.html

 * Schleicher mise sur le haut de gamme (façon limousine de luxe) et la perfo à décollage autonome : http://www.unserebro...eicher/WebView/

 * HPH vise à concurrencer Schempp-hirth : http://www.hph.cz/products/

 * JS fait dans le monoplace de compétition sans compromis : http://www.jonkersai...itionevents.htm

 

Bref, à part éventuellement A.S. pour se diversifier. Mais ils gardent précieusement leur unique moule à ASK21 avec un carnet de commande soigneusement remplit à ras bord pour caresser dans le sens du poil la poule aux œufs d'or.

 

Peut-être faut-il chercher chez les fabricants ULM qui voudraient changer de marché.

 

Bons vols.

 

De quel "rendement" parles-tu Etienne?

La traînée aérodynamique d'un pylône de moteur électrique moderne est assez faible en comparaison de celle d'un moteur thermique. Avec un moteur thermique, ce qui crée de la traînée, c'est surtout la surface frontale d'un radiateur si refroidissement par eau, ou celle des cylindres si refroidissement par air. Un moteur électrique n'a quasiment pas besoin de refroidissement, un léger flux d'air secondaire suffit:

32-El-Boden-001.jpg

Pour ce qui est du rendement de l'hélice: à puissance et nombre de pales donnée, une hélice de grand diamètre a un bien meilleur rendement qu'une hélice de petit diamètre. Un pylone permet d'utiliser une hélice "aussi grande que tu veux" ou presque... Tant que le pilote sait gérer le couple piqueur à la mise des gaz et que la profondeur est encore assez efficace pour le compenser en vol B)

 

Pour assurer la sécurité au démarrage, un seul rétroviseur, qui "regarde" au dessus de l'aile suffit avec un pylone.

Sur un Euroglider, il faudrait au moins deux retroviseurs qui "regardent" sous l'aile et un coup d'oeil rapide pour faire un check des deux en même temps...


- vinch -
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
s'élancer vers les champs lumineux et sereins;
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
-Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

(Charles Baudelaire, Elévation)


#67 rimaroc

rimaroc

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 989 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Rouen Boos
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 07 juillet 2017 - 12:12

reste plus qu'à mettre une hélice repliable sur le pylone (avec un système à parallélogramme pour que ça rentre dans le fuselage) et ça commence à être pas mal du tout (hors manœuvre de rentrée et sortie du machin.)

 

Sinon les moteurs sur les ailes me semblent aussi mieux du point de vue structurel: en prise direct avec le longeron. D'autre part quand on voit le faible effort en tension sur la corde en remorquage, je ne pense pas qu'il faille en rajouter beaucoup pour que chaque aille puisse en supporter le poids et l'effort longitudinal.


Image IPB

#68 Bert

Bert

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 413 messages
  • Genre:Homme
  • Intérêt(s):????
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 07 juillet 2017 - 15:10

 
Sinon les moteurs sur les ailes me semblent aussi mieux du point de vue structurel: en prise direct avec le longeron. D'autre part quand on voit le faible effort en tension sur la corde en remorquage, je ne pense pas qu'il faille en rajouter beaucoup pour que chaque aille puisse en supporter le poids et l'effort longitudinal.


?!?!
TW

#69 pticheewall

pticheewall

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 284 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Suisse
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 07 juillet 2017 - 16:50

Salut,

le problème de l'électrification d'un K21(mi) est que la formule pylône plombe le rendement! Demandez à n'importe quel pilote de motorisé avec pylône : moteur sortit le planeur le plus performant se transforme en fer à repasser.

L'astuce des moteurs sur l'extrados de l'aile avec hélice repliable est aussi astucieuse aérodynamiquement que sécuritaire en cas de panne du système. Cf Silent électro. En cas de panne on se retrouve instantanément avec un planeur qui à 100% de sa finesse.

Et modifier la voilure d'un K21 pour y intégrer les moteurs : autant refaire une aile de A à Z... aussi bien du point de vue structurel que certification.

Quand à mettre un FES dans le nez d'un K21/DG500/DG1000/DuoDiscus : c'est pas conçu pour : il n'y a pas assez de garde au sol. L'hélice pour un biplace serait trop grande.

 

Il faut donc repartir de presque zéro au niveau conception.

Après, lorsque la conception est aboutie, frapper à la porte des constructeurs ayant pignon sur rue, si vous arrivez à les convaincre, pourquoi pas. Mais :

 * DG : est passé au drone géant : https://www.dg-flugz...olocopter/14511

 * Shempp-hirth mise sur la compétition et les hautes performance : http://www.schempp-h...new-ventus.html

 * Schleicher mise sur le haut de gamme (façon limousine de luxe) et la perfo à décollage autonome : http://www.unserebro...eicher/WebView/

 * HPH vise à concurrencer Schempp-hirth : http://www.hph.cz/products/

 * JS fait dans le monoplace de compétition sans compromis : http://www.jonkersai...itionevents.htm

 

Bref, à part éventuellement A.S. pour se diversifier. Mais ils gardent précieusement leur unique moule à ASK21 avec un carnet de commande soigneusement remplit à ras bord pour caresser dans le sens du poil la poule aux œufs d'or.

 

Peut-être faut-il chercher chez les fabricants ULM qui voudraient changer de marché.

 

Bons vols.

 

Salut,

 

Oui je suis bien d'accord sauf que AS sort un ASG 32 électrique sur pylône donc la formule doit pas être si mauvaise et rien n'empêche d'adapter la voilure de l'Euroglider sur celui-ci ou le K21.

 

Bons vols



#70 THEO

THEO

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 961 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 09 juillet 2017 - 07:57

12 pour 4,40€, le problème du tarif est résolu : http://www.leroidela...ider-p-351.html

 

Bon, c'est vrai, je pollue ce sujet, mais, j'ai pas pu résister .



#71 THEO

THEO

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 961 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 11 juillet 2017 - 17:10

Il serait intéressant de connaitre la position de la FFVV.

 

Des personnalités hyper connues du vol à voile français sont citées comme référents : https://www.aedevv-e...ents-techniques

 

Pourtant, je lis : Michel Dietlin : J'ai anime le stand FFVV....ET...Dire que j'ai raté ça.. .!! Aucune info sur place. Guerre !

Vu sur https://www.facebook.com/122.65MHz , commentaire du 1er juillet.

 

Etonnant. ça sent le "wait and see".



#72 Mike Bravo

Mike Bravo

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 51 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 juillet 2017 - 11:36

Il serait intéressant de connaitre la position de la FFVV.
 
Des personnalités hyper connues du vol à voile français sont citées comme référents : https://www.aedevv-e...ents-techniques
 
Pourtant, je lis : Michel Dietlin : J'ai anime le stand FFVV....ET...Dire que j'ai raté ça.. .!! Aucune info sur place. Guerre !
Vu sur https://www.facebook.com/122.65MHz , commentaire du 1er juillet.
 
Etonnant. ça sent le "wait and see".

Ce serait quoi le "wait and see" ?





Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL