Aller au contenu


Photo

Un Tuyau Pour Les Presbytes


  • Veuillez vous connecter pour répondre
22 réponses à ce sujet

#21 Pegazur

Pegazur

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 133 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 14 juillet 2017 - 00:31

 Contrairement à ce que dit Pégazur, la presbytie n'évolue pas très rapidement avec l'age, du moins pas pour moi; 

 

"La presbytie est un phénomène habituel de vieillissement de l'oeil, inéluctable et indésirable, chez tous les individus à partir de 45 ans. Elle progresse assez rapidement jusqu'à 55 ans, ralentit jusqu'à 60 ans puis se stabilise."

 

http://www.ophtalmol.../presbytie.html


Modifié par Pegazur, 14 juillet 2017 - 00:32.


#22 Bre901

Bre901

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 369 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 14 juillet 2017 - 08:07

Je suis assez myope et je suis passé aux verres progressifs à la fin du millénaire dernier.

 

A l'époque les problèmes (supposés) de champ de vision périphérique m'ont fait garder mes lunettes solaires unifocales pour le planeur (monture Vuarnet) et j'en ai fait refaire une autre paire par la suite toujours pas progressives (verres Zeiss Umbral).  Une presbytie modérée est moins gênante en extérieur car l'éclairement étant en général bon, la pupille se ferme et on gagne de la profondeur de champ, on arrive encore à lire les instruments et la carte alors qu'on n'arrive plus à lire un livre en intérieur.

 

Quand la presbytie est devenue gênante pour lire le PDA et la carte, j'ai acheté une paire de demi-lunes (1,5 ou 2 dioptries pour une dizaine d'€) avec un lacet autour du cou, que je mettais par dessus les verres solaires en cas de besoin, solution que j'ai trouvée tout à fait satisfaisante.

 

Je ne vole plus depuis quelques temps mais la presbytie ayant encore progressé, j'ai eu les même soucis pour la conduite automobile avec mes verres unifocaux (instruments ou GPS difficilement lisibles), j'ai acheté il y a quelques années des lunettes avec des verres progressifs adaptés à la conduite automobile (Essilor) et je ne constate pas de perte de vision périphérique par rapport aux verres unifocaux. Il en est d'ailleurs de même avec les verres clairs que je porte tous les jours.


Je pense que les verres progressifs ont suffisamment progressé ces dernières années pour que les soucis de vision périphérique ne soient plus aussi marqués qu'ils ont pu l'être, à condition de prendre des verres de qualité et de bien préciser à l'opticien les conditions d'utilisation (lecture, ordinateur, conduite, pilotage, etc)

 

A peine hors-sujet :

Pour les bricoleurs myopes et presbytes : il peut être intéressant de se faire faire des lunettes "plombier" en récupérant une vieille monture et en l'équipant de verres unifocaux (en plastique pas cher) autorisant une vision nette de près et jusqu'à bout de bras (ou un peu plus si possible). On n'a plus le problème de vision de près vers le haut des verres progressifs, on peut circuler sans problème dans l'atelier et retrouver l'outil égaré sur l'établi.


Modifié par Bre901, 14 juillet 2017 - 08:14.

A partir de ce jour j´n´ai plus baissé les yeux
J´ai consacré mon temps à contempler les cieux / A regarder passer les nues
A guetter les stratus, à lorgner les nimbus / A faire les yeux doux aux moindres cumulus
Georges Brassens (L'orage)

 


#23 WASAMA

WASAMA

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 11 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 14 juillet 2017 - 12:19

Sur la recommandation d’un instructeur avion, j’utilise depuis plusieurs années des verres progressifs. En fait le seul problème que j’ai rencontré, est pour la reconnaissance de terrains en vol montagne avion ou vache planeur. Il faut penser à baisser la tête de façon importante pour avoir une vision précise vers la bas. Cela demande une petite gymnastique plus particulièrement en planeur où la position est plus allongée. Après une période d’accoutumance, le mouvement de la tête se réalise presque automatiquement sans y penser.

 
Pour le bricolage, il m’arrive de sortir les lunettes quand j’ai besoin d’avoir une vision précise de près en hauteur, et j’arrive à me débrouiller sans avoir recours à une paire de lunettes "bricoleur", pour l'instant.






Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL