Aller au contenu


Photo

Assurance Rc Des Planeurs Privés Intégrée Dans La Licence - C'est


  • Veuillez vous connecter pour répondre
220 réponses à ce sujet

#41 Mike Bravo

Mike Bravo

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 55 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 septembre 2017 - 14:14

Comme beaucoup, je suis également très surpris par cette annonce.
Cela a déjà été dit sur ce forum, il s'agit bien ici d'une forme de levée d'impôts de 80.000 à 90.000 € pour pallier aux difficultés financières fédérales.

Quelques explications techniques :
1° Le contrat RC a été négocié avec XL CATLIN il y moins d'un an pour une période bloquée allant du 01 10 2016 au 31 12 2020.
Durant cette période, aucune modification de calcul de primes ne saurait être contractuellement demandée par l'assureur. A partir de 2021, ce pourrait être une autre chose éventuellement, mais seulement à cette échéance.

2° Dans la police CATLIN, l'expression de la valorisation des primes dues à l'assureur pour l'ensemble des 3 catégories de RC est global et exprimé contractuellement selon un barème par licencié (et non pas par un nombre de machines ou d'autres critères).

Première conclusion : le fait que le parc planeur déclaré augmente, diminue ou fasse l'objet de balancements de répartition entre les privés ou les clubs ne changera en RIEN la charge due à l'assureur.

3° Dans l'établissement des calculs d'actuaires qui ont amené l'assureur à faire sa cotation, et s'agissant d'un contrat de groupe, il a été étudié les différents risques par catégories. Dans ce cas spécifique, la proportion de planeurs "privés" a bien entendu contribué à minimiser la valeur moyenne de la prime se rapportant à l'ensemble du parc machines du fait que près du 1/3 du parc constitué des privés bénéficie d'un rapport de sinistre à prime sensiblement meilleurs en ce qui concerne le risque de responsabilité civile (on ne parle pas ici des assurances dommage dits "casse" qui font l'objet d'autres contrat liés notamment à la valeur, ni de l'I.A. individuelle accident).

Deuxième conclusion : si pour des raisons qui les concernent les ou des propriétaires privés devaient se tourner vers d'autres assureurs, le rapport de sinistre à prime du parc restant augmenterait sensiblement, ce qui entrainerait un surenchérissement des primes moyennes à l'échéance du renouvellement du contrat. Et ce pour n'importe quel candidat assureur.
Donc une patate chaude pour l'avenir...

4° Hypothèse de vouloir changer les règles du jeu par rapport aux propriétaires privés :
Eventuellement, mais dans ces conditions, la justification des 80/90 K€ de primes prélevées sur les propriétaires devrait conduire alors être réinjectées en parallèle dans la réduction des cotisations fédérales pour tous les vélivoles à due concurrence : soit environ +/- 10 € par licencié longue durée.

Si la Fédé avait raisonné différemment et présenté les choses autrement et avec plus de discernement, probablement que l'on aurait évité les réactions et le sentiment de ségrégation de cette mesure ressenti par beaucoup. D'autant que ces mêmes "privés" sont capables d'entendre les choses car ils sont très souvent -sans que ce soit un cas général pour autant- des piliers historiques très actifs qui font tourner leurs clubs.

Une autre interrogation que tout le monde se pose : tous les communiqués fédéraux faisaient constamment état d'une super situation financière et de subventions négociées haut la main. On voit maintenant que ce n'est pas le cas.
Alors pourquoi cette brusque annonce devant la réalité ? Mauvaises estimations ou entonnoir du refus de dire les réalités ?

Comme le montrent les réactions et sans vouloir jeter la pierre, tout ceci aurait assurément mérité en amont une réflexion un peu plus approfondie et plus lucide de la part de la Fédération...

Modifié par Mike Bravo, 13 septembre 2017 - 17:58.


#42 Godzilla

Godzilla

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 895 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 septembre 2017 - 15:30

J'imagine que la fédé a étudié le surcoût que représenterait l'ajout de la RC dans les contrats privés et qu'elle a établi son barème en fonction. 

 

M'étonnerait qu'on fasse des économies en passant par l'assureur "casse": la meilleure solution restera de continuer à déclarer les planeurs privés au parc FFVV..

 

Joli coup ! un poil cynique tel que présenté, mais bien joué.


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.


#43 FrMz

FrMz

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 234 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Variable
  • Intérêt(s):Les cocotiers sur http:///www.cocotier.org bien sur
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 13 septembre 2017 - 16:04

Le poste de Mike Bravo me surprend beaucoup.

 

Je supposais que le résultat des calculs faits côté FFVV était le suivant:

- On a 30 % de licenciés privés qui payent leur licence au même prix que les autres

- Ces licenciés "coûtent" plus cher que les autres à la FFVV notamment du fait de leur assurance RC, qui ne couvrent pas les économies faites (subventions en particulier) sur les autres licenciés.

- Si on se sépare de ces licenciés (qu'ils s'assurent ailleurs, volent en autonome ou dans des associations non-affiliées), on réalise une économie importante.

 

A en lire Mike Bravo si l'ensemble des privés s'assuraient ailleurs et ne renouvelaient pas leur licence FFVV, le prix des licences des licenciés non-privés augmenterait, du fait des contrats d'assurance.

 

J'avoue que je suis un peu perdu, il serait intéressant d'avoir les chiffres qui ont conduit à cette décision.



#44 pgv

pgv

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 72 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 13 septembre 2017 - 17:05

Comme beaucoup, je suis également très surpris par cette annonce.
Cela a déjà été dit sur ce forum, il s'agit bien ici d'une forme de levée d'impôts de 80.000 à 90.000 pour pallier aux difficultés financières fédérales.

Quelques explications techniques :
1° Le contrat RC a été négocié avec XL CATLIN il y moins d'un an pour une période bloquée allant du 01 10 2016 au 31 12 2020.
Durant cette période, aucune modification de calcul de primes ne saurait être contractuellement demandée par l'assureur. A partir de 2021, ce pourrait être une autre chose éventuellement, mais seulement à cette échéance.

2° Dans la police CATLIN, l'expression de la valorisation des primes dues à l'assureur pour l'ensemble des 3 catégories de RC est global et exprimé contractuellement selon un barème par licencié (et non pas par un nombre de machines ou d'autres critères).

Première conclusion : le fait que le parc planeur déclaré augmente, diminue ou fasse l'objet de balancements de répartition entre les privés ou les clubs ne changera en RIEN la charge due à l'assureur.

3° Dans l'établissement des calculs d'actuaires qui ont amené l'assureur à faire sa cotation, et s'agissant d'un contrat de groupe, il a été étudié les différents risques par catégories. Dans ce cas spécifique, la proportion de planeurs "privés" a bien entendu contribué à minimiser la valeur moyenne de la prime se rapportant à l'ensemble du parc machines du fait que près du 1/3 du parc constitué des privés bénéficie d'un rapport de sinistre à prime sensiblement meilleurs en ce qui concerne le risque de responsabilité civile (on ne parle pas ici des assurances dommage dits "casse" qui font l'objet d'autres contrat liés notamment à la valeur, ni de l'I.A. individuelle accident).

Deuxième conclusion : si pour des raisons qui les concernent les ou des propriétaires privés devaient se tourner vers d'autres assureurs, le rapport de sinistre à prime du parc restant augmenterait sensiblement, ce qui entrainerait un surenchérissement des primes moyennes à l'échéance du renouvellement du contrat. Et ce pour n'importe quel candidat assureur.
Donc une patate chaude pour l'avenir...

4° Hypothèse de vouloir changer les règles du jeu par rapport aux propriétaires privés :
Eventuellement, mais dans ces conditions, la justification des 80/90 K de primes prélevées sur les propriétaires devrait conduire alors être réinjectées en parallèle dans la réduction des cotisations fédérales pour tous les vélivoles à due concurrence : soit environ +/- 10 par licencié longue durée.

Si l'on avait présenté les choses autrement et avec plus de discernement, probablement que l'on aurait évité les réactions et un sentiment de ségrégation de cette mesure ressentie par beaucoup. D'autant que ces mêmes "privés" sont capables d'entendre les choses car ils sont très souvent -sans que ce soit un cas général pour autant- des piliers historiques très actifs qui font tourner leurs clubs.

Une autre interrogation que tout le monde se pose : tous les communiqués fédéraux faisaient constamment état d'une super situation financière et de subventions négociées haut la main. On voit maintenant que ce n'est pas le cas.
Alors pourquoi cette brusque annonce devant la réalité ? Mauvaises estimations ou entonnoir du refus de dire les réalités ?

Comme le montrent les réactions et sans vouloir jeter la pierre, tout ceci aurait assurément mérité en amont une réflexion un peu plus approfondie et plus lucide.

Mike Bravo a clairement énoncé la situation. Ne cherchez pas une réponse dans les assurances, c'est une levée de fond que l'on noie comme on peut dans une note qui part dans tous les sens.
PGV

Une autre interrogation que tout le monde se pose : tous les communiqués fédéraux faisaient constamment état d'une super situation financière et de subventions négociées haut la main. On voit maintenant que ce n'est pas le cas.
Alors pourquoi cette brusque annonce devant la réalité ? Mauvaises estimations ou entonnoir du refus de dire les réalités ?

Comme le dit Mike Bravo, ces annonces étaient récurrentes, élection oblige, mais je ne vais pas revenir davantage sur cette période.
PGV

Modifié par pgv, 13 septembre 2017 - 17:02.


#45 Bert

Bert

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 415 messages
  • Genre:Homme
  • Intérêt(s):????
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 septembre 2017 - 17:16

M'étonnerait qu'on fasse des économies en passant par l'assureur "casse": la meilleure solution restera de continuer à déclarer les planeurs privés au parc FFVV.

 

Tarif FFVV 2017: 52.57

Tarif FFVV 2018: 152.57

Tarif assureur privé : 154.70


TW

#46 MikeLima

MikeLima

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 441 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 13 septembre 2017 - 17:57

Bonsoir les riches :flowers:

c'est marrant :speeeeed: 

Personne n'a relevé qu'un propriétaire d'un planeur à 5000 euros va payer autant qu'un propriétaire d'un planeur à 100000 euros :beuuuurk: 

Comment qu'on dit: vaux mieux être riche et bien portant que............

Bah, ça va bientôt aller mieux, vous serez bientôt plus qu'une poignée pour jouer à voler :1er:



#47 jm pradie

jm pradie

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 133 messages

Posté 13 septembre 2017 - 18:25

M'étonnerait qu'on fasse des économies en passant par l'assureur "casse": la meilleure solution restera de continuer à déclarer les planeurs privés au parc FFVV.

 

Tarif FFVV 2017: 52.57

Tarif FFVV 2018: 152.57

Tarif assureur privé : 154.70

54 euros, ce n'est finalement pas trop cher pour affirmer son refus d'une taxe discriminatoire. La solution assureur hors FFVV commence à me tenter. Sauf si on a la confirmation que les assurances de tous les licenciés baisseront.



#48 FrMz

FrMz

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 234 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Variable
  • Intérêt(s):Les cocotiers sur http:///www.cocotier.org bien sur
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 13 septembre 2017 - 19:00

Pour comparer les prix en restant dans une structure club il faut comparer :

1) Le prix d'une licence FFVV "classique" avec la RC sur les machines du club (140 €) + les prix cités plus haut fonction du type de machine (100 € en moyenne).

2) Le prix d'une licence FFVV qui ne permet pas de voler (licence non-volant, 30 €) + le prix d'une assurance RC prise ailleurs (130 € ?) ou via une asso de propriétaires privés (comme dis plus haut dans un tel cas je pense que le prix de la RC peut très sensiblement diminuer).

 

L'option 2 ne permet toutefois pas de participer aux compétitions.



#49 Romeo Charlie

Romeo Charlie

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 182 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:LFMG
  • Intérêt(s):J'aime les nuages, dessous, dedans, dessus !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 13 septembre 2017 - 19:18

Je cite Mike Lima;

"Personne n'a relevé qu'un propriétaire d'un planeur à 5000 euros va payer autant qu'un propriétaire d'un planeur à 100000 euros :beuuuurk:
Comment qu'on dit: vaux mieux être riche et bien portant que............"
 
- S'agissant de la RC, elle est totalement indépendante du prix du planeur. Elle couvre des dommages aux tiers qui ne sont pas liés au prix de la machine. Mais, encore une fois, le surcout pour les planeurs privés ne couvrira pas des frais de RC (voir très bon post de Mike Bravo).
 
- S'agissant de la "taxes" fédérale, oui elle n'est pas proportionnelle à la valeur du planeur, même si il y a une modulation en fonction du type de machine (bois et toile etc.).


Briefing-MTO         par           MicroClimat


#50 lad

lad

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 150 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 13 septembre 2017 - 19:29

L'option 2 ne permet toutefois pas de participer aux compétitions.

 

 

Ben si, elle permet de participer à des compétitions entre "privés" ... 

 

Avec cela on va finir avec deux fédérations distinctes ... on est si nombreux que cela ne devrait pas poser de problème ...


Modifié par lad, 13 septembre 2017 - 19:31.


#51 FrMz

FrMz

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 234 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Variable
  • Intérêt(s):Les cocotiers sur http:///www.cocotier.org bien sur
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 13 septembre 2017 - 20:03

Avec cela on va finir avec deux fédérations distinctes ... on est si nombreux que cela ne devrait pas poser de problème ...

Si on regarde dans le fond ce n'est pas l'objectif visé ?

 

​Ça se passe comme ça dans pas mal d'autres pays, et France il ne devrait pas être insurmontable dans les 10 / 20 années à venir de faire coexister dans des mêmes locaux une structure associative affiliée FFVV pour le début, la formation et les compétitions fédérales et une structure non affiliée pour les étrangers et les propriétaires, voire à terme les activités commerciales (VI, etc).

 

Tout le monde peut y trouver son compte, c'est dans l'air du temps aussi (planche à voile, location de bateaux...). Et si cette initiative se repend au niveau européen il y aura clairement quelque chose à négocier niveau assurance en mettant en place une union de structures non-affiliées, tu négocie pas avec 6000 licenciées mais quelque chose comme 30 ou 40k...



#52 harty

harty

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 129 messages
  • Localisation:Bussy Saint Georges
  • Instructeur:ITP

Posté 13 septembre 2017 - 21:26

Pour comprendre, dans quels cas une RC planeur est activée?

 

Merci de confirmer ces cas.

1) Le pilote saute en parachute, le planeur tombe sur une maison.

2) Le vent soulève le planeur qui retombe sur un tiers

3) Le planeur prend feu et détruit les autres planeurs dans le hangar.

 

Grosso modo, tous les dégâts causés par le planeur alors que le pilote n'est pas à bord.

 

Donc, je serais curieux de connaître le nombre de sinistres RC planeur par an et les montants engagés.

 

Est ce qu'une RC planeur est comparable à une assurance aux tiers voiture?



#53 toni_72

toni_72

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 61 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Le Mans
  • Intérêt(s):Voyages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 13 septembre 2017 - 21:30

Comme beaucoup, je suis également très surpris par cette annonce.

1° Le contrat RC a été négocié avec XL CATLIN il y moins d'un an pour une période bloquée allant du 01 10 2016 au 31 12 2020.
Durant cette période, aucune modification de calcul de primes ne saurait être contractuellement demandée par l'assureur. A partir de 2021, ce pourrait être une autre chose éventuellement, mais seulement à cette échéance.

2° Dans la police CATLIN, l'expression de la valorisation des primes dues à l'assureur pour l'ensemble des 3 catégories de RC est global et exprimé contractuellement selon un barème par licencié (et non pas par un nombre de machines ou d'autres critères)..

 

+1

 

La question est pourquoi la fédé cherche environ 80K€ ?

 

Quelques hypothèses :

- Hypothèse 1 :Financer le GESATOASSO: Stadline doit coûter cher et comme il n'y a pas de compétence pour gérer un tel projet, Stadline fait et refait et rerefait....

- Hypothèse 2 : financer le remplaçant de BENJI, poste que j'imagine bien ne plus être financé

 

Quelles autres hypothèses ?



#54 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 638 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 septembre 2017 - 21:33

Pour comprendre, dans quels cas une RC planeur est activée?

 

Merci de confirmer ces cas.

1) Le pilote saute en parachute, le planeur tombe sur une maison.

2) Le vent soulève le planeur qui retombe sur un tiers

3) Le planeur prend feu et détruit les autres planeurs dans le hangar.

 

Grosso modo, tous les dégâts causés par le planeur alors que le pilote n'est pas à bord.

 

Donc, je serais curieux de connaître le nombre de sinistres RC planeur par an et les montants engagés.

 

Est ce qu'une RC planeur est comparable à une assurance aux tiers voiture?

 

Pourquoi "pilote n'est pas à bord" ? J'ai donné l'exemple d'une vache ! Il me semble que le pilote reste à bord, non ??

 

Ce n'est pas le pilote qui endommage les cultures, c'est bien le planeur.

 

Le cas n°3 est plus compliqué ! Il peut y avoir une clause de renonciation à recours dans les conditions d'hébergement ! Dans ce cas chacun prend à sa charge les dégâts qu'il subit, même si c'est le fait de l'aéronef voisin !


Modifié par Bob, 13 septembre 2017 - 21:36.


#55 U.2

U.2

    En Ecole Biplace

  • Membres
  • Pip
  • 29 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 13 septembre 2017 - 22:28

Payer des JS3!



#56 Ludovic Launer

Ludovic Launer

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 444 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grenoble - Le Versoud
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 14 septembre 2017 - 08:17

Tarif assureur privé : 154.70

 

Bonjour

 

Peux tu me dire quel assureur te propose ce tarif pour une RC machine ?

 

En regardant l'attestation 2017, l'assurance doit avoir:

Limite de garantie RC vis-à-vis des tiers non transportés et des occupants, par événement tous dommages confondus : 5 000 000 €
Y compris risques liés aux actes de guerre et au terrorisme

 

Sur une attestation plus ancienne je vois egalement:

59ba2cbfcf174.png


Ludovic Launer
www.launer.fr

#57 Bert

Bert

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 415 messages
  • Genre:Homme
  • Intérêt(s):????
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 14 septembre 2017 - 08:42

www.bavaria-ag.de. Prime pour planeur motorisé (les non-motorisés sont moins chers).

Limite de garantie 2 Mio € (ce qui est requis par la loi). Pour une limite de 3 Mio, il faudrait rajouter 15.47.


Modifié par Bert, 14 septembre 2017 - 08:44.

TW

#58 Ludovic Launer

Ludovic Launer

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 444 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grenoble - Le Versoud
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 14 septembre 2017 - 09:05

www.bavaria-ag.de. Prime pour planeur motorisé (les non-motorisés sont moins chers).

Limite de garantie 2 Mio € (ce qui est requis par la loi). Pour une limite de 3 Mio, il faudrait rajouter 15.47.

 

OK, en effet selon EC 785/2004 : https://goo.gl/he9qyu

Le minimum est de 1,5 millions SDRs  = 1,7 millions Euros

 

Merci pour l'info


Ludovic Launer
www.launer.fr

#59 jm pradie

jm pradie

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 133 messages

Posté 14 septembre 2017 - 09:30

Est ce que quelqu'un disposerait du compte rendu du CA FFVV ayant décidé cette nouvelle mesure et pourrait il le mettre à disposition.

Merci



#60 talisker

talisker

    En Ecole Biplace

  • Membres
  • Pip
  • 41 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 14 septembre 2017 - 11:52

Une décision fédérale mal présentée et portée à la connaissance des membres au hasard du forum. J’ai du mal à cerner les causes et espère que cela n’alimentera pas l’antagonisme potentiel entre deux populations pourtant bien complémentaires au sein d’un même club. Privés et non privés.

MikeLima(post #46) semble être tombé dans le piège.

 

Personne n’a intérêt à voir se créer une scission des privés. Pour eux ce serait long, nécessiterai de gros investissements et beaucoup d’investissement personnels. Et là, plus de bénévoles !

Les clubs survivraient-ils à ces départs ?

 

A ma connaissance une plateforme d’expression française type Puimoisson n’existe pas. Elle a mis plus de 25 ans pour aboutir à son état de quasi perfection.

 

Les clubs, en général, demandent une cotisation annuelle planeur pour les privés. C’est normal.
Il aurait été plus franc de la part de la fédération de présenter de la même manière cette nouvelle "ponction" tout en laissant inchangé cette fausse histoire de RC.

Cela aurait été plus honnête dans la présentation et sûrement très bien compris des privés.


Modifié par talisker, 14 septembre 2017 - 11:53.






Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL