Aller au contenu


Photo

Tmg


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 Leche Pascual

Leche Pascual

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 644 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Bourg St Bernard
  • Intérêt(s):Lecture, musique, films...
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 janvier 2017 - 13:38

Bonjour,

je me permets de lancer un nouveau sujet à partir de celui-ci: http://www.volavoile...topic=12529&hl=

 

 

 

Pour revenir à ce qui a été dit plus haut au sujet des TMG et heures avions, Le FCL  140-S( B) point 2 dit bien que les heures avion peuvent servir à maintenir une TMG S. Sans d'ailleurs spécifier le type de brevet avion.

 

 

 

Sans avoir la TMG avion ? Une curiosité réglementaire de plus alors.

 

Alors
qu'avec plusieurs centaines d'heures d'instruction sur motoplaneur, je
serais "obligé" de faire un contrôle en vol avec un instructeur avion
TMG (introuvable ou presque) qui pourrait me délivrer une TMG sur mon
PPL !

Alors même que j'ai des heures de motoplaneur sur mon carnet avion avant la création de la TMG(A)...

 

 

En fait, j' ai l' impression (vous me direz si j' ai bon...) que l' on va vers une qualif TMG qui serait à cheval entre un PPL et un SPL.

Je crois savoir qu' un PPL qualifié TMG pourra proroger sa TMG avec ses heures "avion" (et réciproquement, d' ailleurs)

 

1° question: pourquoi un pilote planeur, SPL, avec plein d' expérience récente en planeur pur, ne pourrait-il pas proroger également sa TMG? Même s' il n' utilise pas de moteur, il vole et pilote, et fait en sorte de maintenir son SPL valide avec les éléments requis.

 

2° question, administrative: un SPL TMG devra-t' il adhérer à la FFVV (licence) pour utiliser un motoplaneur appartenant à un club planeur? Et vice versa? (SPL TMG sur motoplaneur FFA), sachant qu' il faut de toutes façons adhérer au club pour pouvoir utiliser le matériel?

 

Merci de vos réponses,


Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

#2 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 653 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 janvier 2017 - 14:09

Depuis que la qualif TMG existe en avion, un PPL se proroge en comptant (aussi) les heures sur TMG. Dans ce cas, le TMG est assimilé à un avion (bien qu'immatriculé F-C).

 

On peut même ne voler QUE sur TMG, faire son vol FI(A) sur TMG (seulement si le FI(A) a lui-même la TMG sur son PPL) tout en étant PPL.

 

Mais je ne crois pas qu'il y ait une volonté à en faire une sorte de catégorie entre avion et planeur, pas plus que d'en faire une passerelle entre les deux brevets.

 

Pour la prorogation de la SPL, je ne vois ce qui empêche, en ne volant là encore que sur TMG.

Par contre si tu ne voles jamais sur TMG, tu en perds le "bénéfice" tant que tu n'as pas revolé avec un instructeur. Rien de surprenant à ça !

Je n'ai pas décollé au treuil depuis 15 ans, je trouve normal de revoler en DC avant de partir seul. C'est la même chose.

 

Le matériel inscrit à la FFVV nécessite que le pilote soit licencié FFVV pour que le planeur soit assuré en RC. Pas pour un planeur privé (qui peut payer sa propre RC auprès de son assureur préféré s'il ne veut pas passer par le club). Dans ce cas, aucune obligation d'être à la FFVV. Idem si le TMG est dans un club avion. Il aura une RC payée directement à l'assureur. Par contre si le club est affilié FFA, il est quasiment tenu que tous ses membres aient une licence FFA ! (Ce n'est pas complètement vrai, mais je ne rentre pas dans les détails)

 

Pour mon avion en CNRA, je n'ai aucune obligation d'être à la FFA ou au RSA.



#3 Robert Ehrlich

Robert Ehrlich

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 105 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 13 janvier 2017 - 23:39

Le matériel inscrit à la FFVV nécessite que le pilote soit licencié FFVV pour que le planeur soit assuré en RC. Pas pour un planeur privé (qui peut payer sa propre RC auprès de son assureur préféré s'il ne veut pas passer par le club). Dans ce cas, aucune obligation d'être à la FFVV. Idem si le TMG est dans un club avion. Il aura une RC payée directement à l'assureur. Par contre si le club est affilié FFA, il est quasiment tenu que tous ses membres aient une licence FFA ! (Ce n'est pas complètement vrai, mais je ne rentre pas dans les détails)

Ne pas confondre licence FFVV et assurance RC. Certes la FFVV propose une assurance RC à la prise de licence, mais c'est un choix qu'on peut refuser pour s'assurer ailleurs, qu'on soit propriétaire de planeur ou non. Dans la mesure où le club est  membre de la FFVV, la seule obligation de ses pilotes est la licence fédérale, pas l'assurance. C'est d'ailleurs une tradition à Beynes de s'assurer chez Allianz. A ma question de savoir pourquoi, j'ai obtenu de quelqu'un une vague réponse comme quoi il y a bien longtemps (avant ma première inscription en 1995) l'assureur fédéral d'alors aurait fait des difficultés pour payer les conséquences d'un sinistre...  Je n'ai rien de bien certain au sujet de cette information, mais si c'est vrai c'est de bonne guerre. Certains assureurs sont connus pour essayer de trouver tous les moyens de ne pas payer en cas de sinistre. Il faut bien leur montrer que s'ils jouent à ce jeu, même si légalement ils sont dans leur droit, si tout le monde dans le club considère qu'il s'agit d'un prétexte, cela signifie pour eux la perte définitive de la clientèle du club.



#4 Mic

Mic

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 8 messages
  • Instructeur:ITV

Posté 16 janvier 2017 - 23:49

Pour la prorogation de la SPL, je ne vois ce qui empêche, en ne volant là encore que sur TMG.

 

Bonjour,

 

Le FCL ne le permet pas ...

 

FCL.140.S LAPL(S) - Exigences en matière d'expérience récente

a) Planeur et motoplaneurs. Les titulaires d'une LAPL(S) n'exerceront les privilèges de leur licence sur des planeurs et motoplaneurs qu'une fois qu'ils auront effectués sur planeurs ou motoplaneurs, A l'EXCLUSION DES TMG, au cours de 24 derniers mois, au moins:

  1) 5 heures de vol en tant que PIC, incluant 15 lancements;

  2) 2 vols d'entraînement avec un instructeur;

 

Sachant que les règles pour l'expérience récente en SPL sont les mêmes que pour la LAPL(S).

 

 


 



#5 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 653 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 18 janvier 2017 - 10:06

Merci, j'avais zappé ce "détail".

 

Question induite : que se passera-t-il pour un pilote SPL et TMG qui ne volera QUE sur TMG ? Il aura une licence périmée avec quand même la possibilité de voler sur TMG ?



#6 Mic

Mic

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 8 messages
  • Instructeur:ITV

Posté 18 janvier 2017 - 11:20

Non parce que la TMG est une qualification de classe. Il faut donc une licence valide pour pouvoir utiliser cette classe (merci la complexité).

 

Si tu as une LAPL(A) ou un PPL tu peux PEUT ETRE utiliser ta qualif TMG(S) mais honnêtement j'en doute. A vérifier

 

Donc, sans SPL valide, ta TMG est inutilisable. Un pilote qui ne volerait qu'en TMG doit faire renouveler sa SPL tous les 24 mois en repassant un test avec un FE(S).



#7 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 653 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 18 janvier 2017 - 11:31

J'ai le cas d'un pilote trop lourd (115 kg !) pour voler en planeur, qui ne vole qu'en SF28.

Bon, il a un PPL avec la TMG dessus, (et qu'il entretient uniquement en TMG d'ailleurs). Il continuera avec un PPL/TMG !



#8 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 577 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 18 janvier 2017 - 20:00

Salut,
Je profite de ce post pour poser une question sur laquelle j'ai toujours trouvé les textes officiels ambigus ou du moins pas explicites:
Si je veux voler sur un planeur a décollage autonome par hélice rétractable (asw24-e, ash25mi, dg400 etc) est-ce que je suis dans les clous avec ma qualif' tmg passée sur sf25??

Merci et bons vols :)

Modifié par Etienne, 18 janvier 2017 - 20:02.

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#9 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 653 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 18 janvier 2017 - 20:23

Non.

Avec la nouvelle terminologie, un TMG a le moteur non rétractable, sinon c'est un planeur à décollage autonome (un des 5 modes de décollage de planeur, avec le treuil, aérotracté / par avion ou ulm, voiture et élastique).

 

D'où l'importance de bien renseigner le formulaire de conversion !

Si on a déjà été lâché sur Janus M, ou autre monoplace à moteur rétractable,  il faut bien préciser "décollage autonome" pour avoir ce mode de lancement.


Modifié par Bob, 18 janvier 2017 - 20:26.


#10 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 577 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 19 janvier 2017 - 16:31

Salut,

merci de la précision Bob :)

Et pour passer cette qualif : je décolle en solo sous supervision d'un instructeur (DG400, ASW24E...) ou il faut impérativement que je passe par la case biplace (ASh25mi/DG500m...)?

(la prudence voudrais la case biplace mais je cherche la petite bête dans les textes ;) )

 

Bons vols.


mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#11 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 653 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 19 janvier 2017 - 16:35

C'est l'instructeur qui décide.

Je n'ai pas étudié dans le détail les cursus de formation, mais je n'ai pas vu d'obligation quelconque.

 

C'est comme pour un pilote qui a "perdu" un mode de lancement (ce n'est pas une qualif !). L'instructeur peut exiger de la DC ou se contenter de superviser depuis le sol.


Modifié par Bob, 19 janvier 2017 - 16:35.


#12 Stéphane

Stéphane

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 237 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Gand (Belgique)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 24 janvier 2017 - 14:36

Pour le planeur à décollage autonome, la phase biplace avec instructeur, elle, peut être effectuée sur TMG (comprenne qui pourra), avant de faire une série de solos supervisés sur une machine à dispositif rétractable. 

 

FCL.130.S LAPL(S) — Launch methods (a) The privileges of the LAPL(S) shall be limited to the launch method included in the skill test. This limitation may be removed when the pilot has completed:
(1) in the case of winch launch and car launch, a minimum of 10 launches in dual flight instruction, and 5 solo launches under supervision;
(2) in the case of aero tow or self-launch, a minimum of 5 launches in dual flight instruction, and 5 solo launches under supervision. In the case of self launch, dual flight instruction may be done in a TMG;
(3) in the case of bungee launch, a minimum of 3 launches performed in dual flight instruction or solo under supervision.

Stéphane Vander Veken





Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL