Aller au contenu


Photo

Parachute Petites Tailles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
13 réponses à ce sujet

#1 Norby

Norby

    En Ecole Biplace

  • Membres
  • Pip
  • 20 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:TOULOUSE
  • Intérêt(s):tout ce qui vole ! ;)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 01 août 2018 - 14:40

Bonjour à vous, 

 

savez-vous s'il existe des parachutes de petites tailles pour emmener les enfants ?

J'ai pu emmener mes enfants en parapente et avion, mais pas encore en planeur à cause de ce détail... :/

 

Merci bcp

 

Norbert



#2 THEO

THEO

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 084 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 02 août 2018 - 15:27

Précisément, la condition principale pour emporter un passager à bord d'un planeur non motorisé est qu'il soit d'une taille suffisante pour être équipé d'un parachute de sauvetage.

 

La seule solution pour emporter des petits enfants consiste à voler à bord d'un planeur motorisé, et plus raisonnablement à bord d'un TMG ...

 

Les parachutes actuels sont dotés d'une voilure de l'ordre de 40 à 50 m2 et de harnais inadaptés pour les enfants. Je n'ai jamais eu connaissance de la conception d'un parachute pour enfant.

 

Par contre, j'en ai connu qui ont emporté des enfants dotés de harnais fixé au harnais du pilote, et ce à bord de biplaces côte à côte, ce qui ne court plus les rues (ou les nues), mais c'était à une autre époque et il y a prescription. Donc à ranger au placard des souvenirs et à ne plus pratiquer.

 

Pour le réglementation précise, voir en particulier les commentaires et liens de Régis dans ce post : http://www.volavoile...pic=5597&page=2



#3 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 947 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 02 août 2018 - 22:17

Sauf erreur les dernières réglementations EASA laissent le pilote décider de porter un parachute ou pas, comme pour l'utilisation de l'oxygène.



#4 THEO

THEO

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 084 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 03 août 2018 - 11:17

Sauf erreur les dernières réglementations EASA laissent le pilote décider de porter un parachute ou pas, comme pour l'utilisation de l'oxygène.

Ce serait bien que tu nous communiques les textes de référence.

#5 Romeo Charlie

Romeo Charlie

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 220 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:LFMG
  • Intérêt(s):J'aime les nuages, dessous, dedans, dessus !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 03 août 2018 - 19:51

Pour le parachute, regardes aussi ton assurance, surtout pour les VI, pour l'oxygène on doit pas lire les mêmes textes...

Briefing-MTO         par           MicroClimat


#6 Jérôme Kinenveu Lachaux

Jérôme Kinenveu Lachaux

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 7 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grenoble
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 03 août 2018 - 23:10

Il s'agit de la NCO.OP.190, qu'on trouve par exemple dans le guide VFR du SIA.

(((
Le pilote commandant de bord s'assure que, pendant l'exécution des tâches essentielles au
fonctionnement sûr d'un aéronef en vol, tous les membres de l'équipage de conduite utilisent
de manière continue l'équipement d'oxygène de subsistance lorsqu'il considère qu'à l'altitude
du vol prévu, le manque d'oxygène risque de porter atteinte aux facultés des membres
d'équipage et il veille à ce que les passagers disposent d'oxygène de subsistance lorsque le
manque d'oxygène risque d'avoir des conséquences négatives pour eux.
)))

Pour info, toujours dans les règles européennes (SERA 5005), la hauteur minimum de survol des villes est 1000 ft, quelle que soit leurs tailles. L'arrêté français de 1957, très complexe, tombe enfin.

Merci l'Europe !

Modifié par Jérôme Kinenveu Lachaux, 03 août 2018 - 23:11.


#7 CHÉREAU P.

CHÉREAU P.

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 283 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Montigny le Bretonneux (Yvelines)
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 04 août 2018 - 08:43


Pour info, toujours dans les règles européennes (SERA 5005), la hauteur minimum de survol des villes est 1000 ft, quelle que soit leurs tailles. L'arrêté français de 1957, très complexe, tombe enfin.

Merci l'Europe !

Merci de l'info mais quelle est la définition d'une ville ? Nombre d'habitants minimum. 


Le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui.

Cordialement
Pascal

#8 Romeo Charlie

Romeo Charlie

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 220 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:LFMG
  • Intérêt(s):J'aime les nuages, dessous, dedans, dessus !
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 04 août 2018 - 10:37

NCO.IDE.S.130 Supplemental oxygen
Sailplanes operated at pressure altitudes above 10 000 ft shall be equipped with an oxygen storage and dispensing apparatus carrying enough breathing oxygen to supply:
(a) crew members for any period in excess of 30 minutes when the pressure altitude will be between 10 000 ft and 13 000 ft; and
( B) all crew members and passengers for any period that the pressure altitude will be above 13 000 ft.

Modifié par Romeo Charlie, 04 août 2018 - 10:38.

Briefing-MTO         par           MicroClimat


#9 Jérôme Kinenveu Lachaux

Jérôme Kinenveu Lachaux

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 7 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grenoble
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 04 août 2018 - 11:05

Source ?

Attention: Dans un souci de transparence, l'UE publie toutes les révisions de tous les drafts (brouillons) de ses règlements. D'autre part, même un règlement définitivement approuvé peut être amendé par un subsequent.
Une simple recherche sur Internet est assez risquée. Il faut être juriste pour arriver à consolider tous les règlements afin de connaître ceux qui s'appliquent.
C'est pourquoi j'ai cité le guide VFR du SIA, résultat d'une telle consolidation. Il faut bien que la DGAC serve a quelque chose .

Modifié par Jérôme Kinenveu Lachaux, 04 août 2018 - 11:07.


#10 Stéphane

Stéphane

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 315 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Gand (Belgique)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 04 août 2018 - 15:59

Il "suffit d'aller voir" dans la section des documents EASA actuellement en vigueur, soit sur le site de l'EASA même (version anglaise d'origine), soit sur le site de EUR-lex (versions traduites dont l'exactitude n'est pas toujours garantie). Il est vrai qu'il n'y a pas toujours de version consolidée, et que si elle existe, elle porte généralement une mention du genre "La présente version consolidée est non officielle et fournie sans garantie d'exactitude - référez-vous au document original et à ses amendements pour une version légalement complète". Je pense que la même chose s'applique au guide VFR, qui n'en donne qu'un résumé (et parfois une interprétation).

 

Maintenant, pour ce qui est des SERA (https://www.easa.eur...opean-rules-air), il n'y a qu'un seul document de base (https://eur-lex.euro...001:0066:FR:PDF) et un amendement (https://eur-lex.euro...16R1185&from=FR). 

 

Aucun des deux ne mentionne l'oxy ni le parachute.

 

Pour l'oxygène, il faut se référer au RÈGLEMENT (UE) No 965/2012 DE LA COMMISSION

du 5 octobre 2012 déterminant les exigences techniques et les procédures administratives applicables aux opérations aériennes conformément au règlement (CE) no 216/2008 du Parlement européen et du Conseil (https://eur-lex.euro...0140217&from=EN):

 

CAT.IDE.A.240 Oxygène de subsistance — avions non pressurisés
Les avions non pressurisés exploités à des altitudes-pression supérieures à 10 000 ft sont équipés d’un système de stockage et de distribution d’oxygène de subsistance conformément au tableau 1.
Tableau 1
Besoins minimaux en oxygène pour les avions non pressurisés
Alimentation pour : Durée et altitude-pression de la cabine
1) Occupants des sièges du compartiment de l’équipage de conduite se trouvant en service et membres d’équipage qui assistent l’équipage
de conduite dans ses tâches : La totalité du temps de vol à des altitudes-pression supérieures à 10 000 ft.
2) Membres d’équipage de cabine requis : La totalité du temps de vol à des altitudes-pression supérieures à 13 000 ft et toute période de plus de 30 minutes
à des altitudes-pression supérieures à 10 000 ft mais ne dépassant pas 13 000 ft.
3) Membres d’équipage supplémentaires et 100 % des passagers : La totalité du temps de vol à des altitudes-pression supérieures à 13 000 ft.
4) 10 % des passagers : La totalité du temps de vol après 30 minutes à des altitudes-pression supérieures à 10 000 ft, mais ne dépassant pas 13 000 ft.

 

 

L'emport de parachute en planeur n'y est pas mentionné, sauf en ce qu'il est obligatoire d'en expliquer le fonctionnement aux passagers s'ils en sont munis (de même que la procédure de largage de la verrière et du harnais de sécurité).

 

 

Pour le survol des villes, les SERA mentionnent que:

 

SERA.3105 Hauteurs minimales
Sauf pour les besoins du décollage ou de l’atterrissage, ou sauf autorisation des autorités compétentes, les aéronefs ne volent pas au-dessus des zones à forte densité, des villes ou autres agglomérations, ou de rassemblements de personnes en plein air, à moins qu’ils ne restent à une hauteur suffisante pour leur permettre, en cas d’urgence, d’atterrir sans mettre indûment en danger les personnes ou les biens à la surface. Les hauteurs minimales qui s’appliquent aux vols VFR sont spécifiées à la règle SERA.5005, point f), et les niveaux minimaux qui s’appliquent aux vols IFR sont spécifiés à la règle SERA.5015, point B).
 
SERA.5005,
f) Sauf pour les besoins du décollage et de l’atterrissage, ou sauf autorisation de l’autorité compétente, aucun vol VFR n’est effectué:
1) au-dessus des zones à forte densité, des villes ou autres agglomérations, ou de rassemblements de personnes en plein air, à moins de 300 m (1 000 ft) au-dessus de l’obstacle le plus élevé situé dans un rayon de 600 m autour de l’aéronef;
2) ailleurs qu’aux endroits spécifiés au point 1), à une hauteur inférieure à 150 m (500 ft) au-dessus du sol ou de l’eau ou à 150 m (500 ft) au-dessus de l’obstacle le plus élevé situé dans un rayon de 150 m (500 ft) autour de l’aéronef.
 
Comme les deux règles se complètent, il ne suffit pas d'être à 300 m pour être dans les clous. Il ne suffit pas non plus d'être suffisamment haut pour se poser en dehors d'un groupe de personnes. Il faut combiner les deux...

Stéphane Vander Veken

#11 Jérôme Kinenveu Lachaux

Jérôme Kinenveu Lachaux

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 7 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Grenoble
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 04 août 2018 - 16:25

>>>> Maintenant, pour ce qui est des SERA (https://www.easa.eur...opean-rules-air), il n'y a qu'un seul document de base (https://eur-lex.euro...001:0066:FR:PDF) et un amendement (https://eur-lex.euro...16R1185&from=FR) <<<<

... Et toutes les annexes ... Notamment les NCO, qui sont des dérogations aux textes cités, pour les aéronefs non-commerciaux.
Encore une fois, trouver les bons textes qui s'appliquent à une situation donnée (ici: VFR en planeur) n'est pas trivial. Pour une fois que la DGAC nous y aide !

#12 Norby

Norby

    En Ecole Biplace

  • Membres
  • Pip
  • 20 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:TOULOUSE
  • Intérêt(s):tout ce qui vole ! ;)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 06 août 2018 - 19:24

Bon... pas évident tout ça.. sauf qu'effectivement pas de parachutes petites tailles a priori.

La je viens de mesurer le plus grand, il fait 1m38 et 34 kg... 



#13 Bravo Papa

Bravo Papa

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 436 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Belgique
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 20 août 2018 - 12:32

J'ai posé la question a un pro de parachutisme.

Son commentaire:

Probablement le poids limité de la personne petite poserai problème pour une ouverture correcte du parachute.

De toute façon,lui non plus avait connaissance de parachute petit taille.



#14 Norby

Norby

    En Ecole Biplace

  • Membres
  • Pip
  • 20 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:TOULOUSE
  • Intérêt(s):tout ce qui vole ! ;)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 21 août 2018 - 12:26

Merci bcp pour ton retour ! 

C'est vrai le poids joue aussi, et meme pour certains adultes ou ado d'ailleurs, mais là on est plus dans une question de legislation. Et avoir un parachute de bonne taille et savoir s'ejeter et s'en servir est encore une autre histoire aussi.

Pour etre honnete je me sens moins en danger pour un faire un petit tour de planeur que quand je les emmene en avion sans parachute. 







Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL