Aller au contenu


Photo

Choix Cable Remorquage


  • Veuillez vous connecter pour répondre
30 réponses à ce sujet

#1 gagasse

gagasse

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 11 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 23 mars 2011 - 22:51

Bonsoir à tous,

devant remplacer notre cable au club, je me suis orienté vers un cable équivalent d'origine "maritime".

A la corderie, celui se rapprochant le + de l'actuel est le Polyamide, mais j'ai des doutes sur le poypropylène et le polyester.

voir les trois modèles 3 torons du haut.

http://www.cousin-tr...rage-bateau.php

Merci à tous pour vos commentaires et expériences sur le sujet.

#2 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 886 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 23 mars 2011 - 22:59

Il faut peu d'élasticité (inconfortable en remorqué) et une bonne résistance à l'abrasion et à l'échauffement par frottement (roulages !).

Hors nautisme, il faut prendre de la corde de spéléo (corde statique ! pas d'alpinisme, car élastique). Compare les prix avec chez ton fournisseur nautique, il y a aussi un rayon montagne

Modifié par Bob, 23 mars 2011 - 23:01.


#3 TXII

TXII

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 226 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:pont st vincent
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 24 mars 2011 - 08:53

Nous utilisons aussi du câble speleo, nous n’avons jamais eue de problème.

#4 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 630 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 24 mars 2011 - 12:32

Salut
il est intéressant de prendre un câble ayant une gaine d'usure autour des torons travaillant en traction.
la durée de vie est ainsi augmentée.
Les cordages vu sur le site http://www.cousin-tr...rage-bateau.php sont soit trop souple soit sans gaine.

Aller voir en magasin de spéléo.
Exemple :
http://www.auvieuxca...-de-speleologie

avec :
http://www.auvieuxca...-antipodes.html

bonne résistance à l'abrasion, faible allongement, résistance 2700kg.

Bons vols
Etienne
mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#5 gagasse

gagasse

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 11 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 24 mars 2011 - 15:34

gaine d'usure, j'ai du mal à saisir??????

#6 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 630 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 24 mars 2011 - 17:47

Un bon câble est constitué de torons qui forment l'âme de la corde (3 à 12 brins selon la corde).
autour tu as une sorte de "chaussette" sur toute la longueur. Cette chaussette est constitué de 50 à 200 brins tissés autour de l'âme. Cette chaussette permet d'éviter que la terre, le sable ou tout autre chose en contact avec la corde n'use par frottement l'âme qui elle assure la résistance à la traction.

On parle alors de cordages toronnés-tressés.

En image :
Corde sans tressage anti-abrasion :
Image IPB

La même avec tressage anti-abrasion
Image IPB

Bons vols

Etienne
mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#7 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 886 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 24 mars 2011 - 18:13

Les cordages vu sur le site http://www.cousin-tr...rage-bateau.php sont soit trop souple soit sans gaine.

Aller voir en magasin de spéléo.
Exemple :



J'ai signalé au dessus que le site cousin-trestec a un rayon montagne !

#8 Stéphane

Stéphane

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 280 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Gand (Belgique)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 24 mars 2011 - 20:00

Petite question à la suite d'une expérience malheureuse.

Un de mes clubs avait acheté de la corde d'alpinisme, mais elle était tellement peu élastique que le remorqué était franchement désagréable. On avait l'impression de ressentir les vibrations du moteur du remorqueur ;) . Non, je n'ai pas les références. Oui, je sais, dans les années trente, on remorquait même avec du câble d'acier, mais il faisait 200 m de long et était balisé par des petits fanions...

Alors, quel degré d'élasticité faut-il prévoir?
Stéphane Vander Veken

#9 Godzilla

Godzilla

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 938 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 24 mars 2011 - 20:03

Je crois qu'il y en a même qui ont essayé avec une barre...

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.


#10 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 886 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 24 mars 2011 - 20:15

Petite question à la suite d'une expérience malheureuse.

Un de mes clubs avait acheté de la corde d'alpinisme, mais elle était tellement peu élastique que le remorqué était franchement désagréable. On avait l'impression de ressentir les vibrations du moteur du remorqueur



C'est bizarre comme retour d'expérience ! J'ai expliqué au dessus que la corde d'alpinisme EST élastique contrairement à la corde de spéléo qui est statique (de mémoire moins de 2 ou 3 % d'allongement).

Ce qui est désagréable, c'est l'élasticité qui ne permet pas de bien gérer sa position en remorqué par rapport à l'avion !
Imagine être en remorqué avec un élastique, qui s'étire de 50 à 150 mètres ! Vitesse instable !

Modifié par Bob, 24 mars 2011 - 20:15.


#11 gagasse

gagasse

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 11 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 24 mars 2011 - 21:46

allez poursuivons le débat qui pourra être utile a d'autre.


QUELLE LONGUEUR POUR UN CABLE DE REMORQUAGE?

#12 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 886 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 24 mars 2011 - 22:39

71,45 mètres :lol:

#13 Godzilla

Godzilla

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 938 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 25 mars 2011 - 07:19

allez poursuivons le débat qui pourra être utile a d'autre.


QUELLE LONGUEUR POUR UN CABLE DE REMORQUAGE?

c'est écrit dans le manuel de vol du planeur

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.


#14 Bravo Papa

Bravo Papa

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 431 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Belgique
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 25 mars 2011 - 10:15

La longeur du cable peu varier:


Bart :lol:

#15 J.Noel

J.Noel

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 451 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:St Auban
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 27 mars 2011 - 06:48

Quand je vois la résistance des câbles proposés, vous me faites très peur!!!

Il faut trouver un bon compromis entre un diamètre de câble acceptable et une résistance à la rupture modérée.

Pour arriver à cette résistance modérée, pour certains des câbles proposés, il faudrait passer à un diamètre de 8mm, voire moins!!!
Donc il y aura des problèmes de manipulation et pire des problèmes d'emmellage dans le train ( surtout pour les crochets prés de la roue).. C'est pour celà aussi que l'on grossit les élingues de treuillage.


Ne pas oublier la fonction "fusible" de ce câble. C'est souvent oublié!!!

Evidement d'autres critères sont à retenir aussi: résistance aux UV, résistance au ragage,...

La qualité de votre piste ( béton, asphalte, herbe, sable, cailloux, terre) vous feront opter pour un type de câble précis.

je me souviens que nous avons utilisé de nombreuses années du câble de mouillage de bâteau ( nylon?) en trois torons d'un diamètre d'environ 15 à 17 mm.

Bons vols à tous en sécurité,

Jacques Noel

#16 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 886 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 27 mars 2011 - 08:58

Quand je vois la résistance des câbles proposés, vous me faites très peur!!!
.....
Ne pas oublier la fonction "fusible" de ce câble. C'est souvent oublié!!!


Non, ce n'est pas oublié. Beaucoup de mdv des planeurs prévoient un fusible, mais personne (au moins, je n'en ai jamais vu) ne le met !

#17 LimaMike

LimaMike

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 170 messages
  • Instructeur:Non

Posté 27 mars 2011 - 10:31


Quand je vois la résistance des câbles proposés, vous me faites très peur!!!
.....
Ne pas oublier la fonction "fusible" de ce câble. C'est souvent oublié!!!


Non, ce n'est pas oublié. Beaucoup de mdv des planeurs prévoient un fusible, mais personne (au moins, je n'en ai jamais vu) ne le met !


Qui peut me dire si on connaît un cas de paneur ayant vu son nez arraché, ou d'un remorqueur ayant perdu sa queue à cause d'un câble trop solide ?

Le vol à voile est plein de contraintes imaginées par des juristes ou des Cassandres qui affirment "il se pourrait que..." pour des trucs qui ne sont jamais arrivés. On voit bien que ceux qui font les réglements sont rarement des utilisateurs.

Les beaux jours arrivent, vite en l'air !!!
Jean-Pierre

#18 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 886 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 27 mars 2011 - 11:02

Le problème est surtout "juridique" : en cas d'accident, il sera assez facile de démontrer que s'il y avait eu le fusible exigé, l'accident n'aura pas eu lieu ou aurait eu moins de conséquences et l'assurance en profitera pour ne pas payer !

#19 rimaroc

rimaroc

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 007 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Rouen Boos
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 27 mars 2011 - 11:19

Et combien de fois le fusible va-t-il rompre sans que ce soit utile provocant alors un accidents? :mellow:
ok je sors c'est pas l'endroit-> pas taper...

Modifié par rimaroc, 27 mars 2011 - 11:22.

Image IPB

#20 JMC

JMC

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 472 messages
  • Instructeur:ITP

Posté 27 mars 2011 - 11:38

Le vrai problème est qu’il n’existe aucune spécification ou recommandation de la part de l’EASA et encore moins de la FFVV, et pourtant les ressources pour approfondir la question ne manquent pas.

Ayant vécu directement et indirectement plusieurs cas de casses potentiellement mortelles, je me sens en devoir d’émettre les recommandations suivantes :

- l’utilisation de câble gainé est à proscrire absolument. Pour la simple raison que la gaine empêche de connaître l’état des torons intérieurs. Or dans notre sport, il arrive (malheureusement) que l’avion remorqueur roule sur le câble, le passage de la première pale de l’hélice soulève le câble et la deuxième le touche, endommageant plusieurs brins, sans que cela soit visible sur la gaine.

- La fonction de fusible ne doit en aucun cas être attribuée au câble, mais à un appareil spécialement conçu pour cela. La résistance d’un câble décroît avec son age et son utilisation, celle des plaquettes fusibles sont immuables dans le temps (si en bon état). L’utilisation ou non d’un fusible est l’affaire du CD du club (sa responsabilité pouvant être engagée) ou d’une directive fédérale ou EASA. Se rappeler que la force de traction appliquée en vol sur le câble est égale au poids du planeur divisé par sa finesse, soit une valeur dérisoire inférieure à 30 kg. La traction du moteur au décollage est plus élevée ! N’importe quel câble de diamètre 8mm résiste à plus de 1.000kg (neuf), le coût est de l’ordre de 1 Euro/mètre soit 70 Euros par câble. Dérisoire, alors que la vie de deux personnes est en jeu !

Avec de plus les recommandations opérationnelles suivantes :
- vérification manuelle du câble, centimètre par centimètre, sur toute sa longueur, par le pilote remorqueur au moins une fois en début de journée , y compris les nœuds en tête de câble ;
- protéger les nœuds de tête par de la gaine thermo rétractable, à changer (avec le nœud) régulièrement au moindre signe d’usure ;
- ne pas rouler sur le câble, surtout pas avec le moteur tournant ;
- avoir toujours sous la main un câble de rechange vérifié et en parfait état.
- Avant et pendant chaque décollage, se préparer à la casse du câble avec procédures et décisions en fonction de l’altitude (comme en avion ou en planeur motorisé).

Pour information, un club savoyard très célèbre vient d’être condamné à rembourser un planeur totalement détruit, plus dommages et intérêts, pilotes miraculeusement indemnes, suite à la casse d’un câble dont il a été prouvé que pour faire des économies, le club avait acquit une élingue de levage réformée par EDF ! Il est clair que s’il y avait eu blessé ou pire, le président allait droit au pénal, à juste titre.

Heureux décollages!
JMC





Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL