Aller au contenu


Photo

Nouvel Arrete Sur Les Licences Et Brevets Vol A Voile


  • Veuillez vous connecter pour répondre
42 réponses à ce sujet

#21 rimaroc

rimaroc

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 953 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Rouen Boos
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 23 août 2015 - 20:59

pas daccord

le baccalaureat et le brevet des college (et même le permis de conduire) sont des contrôles de compétences

mais les trois sont différents

C'est un peu grossier et totalement faux comme déduction.


Image IPB

#22 JP Bayart

JP Bayart

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 364 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sisteron
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 24 août 2015 - 16:22

Esprit rebelle, es-tu là ???

 

Cette polémique devient plutôt comique... On ne voit pas très bien ce que vient faire notre Education Nationale là-dedans !

 

- Grossier ? Nous n'avons sans doute pas eu les mêmes professeurs de français, ou alors, le français a changé !

- Totalement faux : je te suggère d'appeler le responsable pédagogique des formations de la FFVV (le "grand chef" des instructeurs, donc mon "patron"), qui t'expliquera directement ce qu'est un "contrôle des compétences". 

 

Note fédérale du 10/05/2012 :

 

27597_competences.jpg

Bon, çà nous occupe pendant qu'il flotte...


Modifié par JP Bayart, 24 août 2015 - 16:42.


#23 rimaroc

rimaroc

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 953 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Rouen Boos
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 24 août 2015 - 16:38

je précise ma pensée: par "grossier" je ne voulais pas dire "insultant" ou "mal poli" mais simplement "un raccourci un peu rapide".

pour le "totalement faux" je ne parle que de cette démonstration:

 

 

Prenons le problème dans l'autre sens : qu'est-ce qu'un test BPP (une autorisation campagne, un emport passager, etc...) ?

Réponse : un contrôle de compétences.


Donc, qu'est-ce qu'un contrôle de compétences ?

Réponse : la même chose qu'un test BPP (+ autorisations additionnelles le cas échéant).

 

et pour rester dans l'éducation  nationale j'en appel aux profs de math (nostalgie de remontrances lorsque "l'équivalence" était mal utilisée).

 

Mais ça ne signifie pas que le responsable pédagogique n'a pas raison... :peace:


Image IPB

#24 MikeLima

MikeLima

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 413 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 24 août 2015 - 19:47

le "grand chef" des instructeurs, donc mon "patron"

Malheureusement, lorsque'on lit ce type de démonstration pédagogique la part d'un "cadre" du CNVV...

#25 JP Bayart

JP Bayart

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 364 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sisteron
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 25 août 2015 - 09:50

Mike Lima semble être un courageux anonyme qui veux régler ses comptes avec les cadres du CNVV (je crois comprendre que c'est le cas ?).

Il lui faudrait apprendre le français (sur la signification des guillemets, par exemple), écrire des phrases complètes, et mieux viser sa cible...



#26 MikeLima

MikeLima

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 413 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 25 août 2015 - 11:49

Bonjour,

Non je ne suis pas courageux, le courage est bien plus utile ailleurs que sur un forum...

Je n'ai fais que de brefs passages au CNVV et c'est vrai qu'ils ne m'ont pas laissé de souvenirs impérissables mais je n'en suis

pas à régler des comptes.

Il se trouve que j'ai une formation en pédagogie et en andragogie, que je suis formateur pour adultes et formateur de formateur.

C'est donc à partir de ces compétences et de ma passion du vol à voile que je me permets de réagir, j'estime en avoir la légitimité même

si je n'appartiens pas à la "caste" du vélivole supérieur.

Ta démonstration dans tes interventions n'a rien de pédagogique, elle est simplement épidermique et me semble mal présentée pour quelqu'un sensé parler au nom d'une institution.

Mais j'ai bien peur, JP Bayard, que tu ne soit pas le seul à avoir du mal à échanger plutôt qu'a asséner..



#27 Brialmont

Brialmont

    En Ecole Biplace

  • Membres
  • Pip
  • 35 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:La Gaume
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 25 août 2015 - 17:55

Bonsoir,

Cher "MikeLima", la légitimité perd toute valeur si elle est noyée dans l'anonymat.

O. brialmont

#28 JP Bayart

JP Bayart

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 364 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sisteron
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 25 août 2015 - 20:28

...

Je n'ai fais que de brefs passages au CNVV et c'est vrai qu'ils ne m'ont pas laissé de souvenirs impérissables mais je n'en suis

pas à régler des comptes.

...

je n'appartiens pas à la "caste" du vélivole supérieur.

Ta démonstration dans tes interventions n'a rien de pédagogique, elle est simplement épidermique et me semble mal présentée pour quelqu'un sensé parler au nom d'une institution.

...

 

Les "cadres" et les salariés du CNVV apprécieront ! (moi, j'ai trouvé en général excellentes - mais pas forcément faciles - mes 11 semaines de stage là-bas). 

 

Je n'ai pas le sentiment d'appartenir à une quelconque "caste". Si c'est les instructeurs que tu vises avec ce terme, tu risques de te mettre pas mal de monde à dos !

 

Etant ni administrateur d'association, ni salarié du vol à voile (et encore moins du CNVV), je ne représente strictement aucune institution !

 

Le bénévole que je suis te remercie pour ce SCUD tiré de nulle part, M. le formateur de formateur. Pour ce qui est de l'appréciation de ma pédagogie, tu ne m'en voudras pas si je préfère les retours directs de mes élèves. 



#29 FrMz

FrMz

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 207 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Variable
  • Intérêt(s):Les cocotiers sur http:///www.cocotier.org bien sur
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 26 août 2015 - 21:44

Ce n'est pas non plus parce que le RPF interprète un texte d'une certaine manière que c'est forcément parole d'évangile :)

 

JP, quand je lis tes messages je comprends que, pour toi, le "contrôle de compétence" = une épreuve pratique qui comprend l'épreuve pratique du brevet + l'épreuve pratique de toutes les autorisations additionnelles (campagne, emport pax...)

 

Quand tu fais des "contrôles de compétence", comment tu formalise le truc ? As-tu une grille d'évaluation ? Est-ce que tu la mets à disposition du "contrôlé" au préalable ?

 

Tout ce que j'ai vu des "contrôle de compétence" dans les clubs se résume à ce dont j'ai parlé précédemment, mais je veux bien croire que certains fassent différemment.



#30 MikeLima

MikeLima

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 413 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 26 août 2015 - 22:53

+1

C'est vrai, je ne suis pas couché...
Mais quels sont les contrôles de compétence des pilotes etrangers?.... A Gap?

#31 Leche Pascual

Leche Pascual

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 585 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Bourg St Bernard
  • Intérêt(s):Lecture, musique, films...
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 27 août 2015 - 07:30


"Quand tu fais des "contrôles de compétence", comment tu formalise le truc ? "

 

 

De la même manière que tu formalise un  examen BPP...


Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

#32 JP Bayart

JP Bayart

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 364 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sisteron
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 27 août 2015 - 10:24

Merci FrMz d'élever le débat...

 

Le RPF d'abord. Ce qui suit n'est forcément strictement exact à 100%, mais en gros, c'est l'esprit. Je tiens cela d'une ancienne conversation avec un secrétaire fédéral. La FFVV (comme toutes les fédérations sportives), jouit d'une délégation de la part de l'Etat Français pour un certain nombre de choses :

- l'organisation des compétitions et la désignation du champion de France,

- la formation des cadres (instructeurs et instructeurs d'instructeurs),

- la formation des pilotes, la réalisation des tests (tests pratiques depuis toujours, tests théoriques depuis peu - autrefois on allait "au district")

- et j'en oublie surement... (il faudrait demander à un responsable fédéral de confirmer/préciser),

C'est la raison pour laquelle, dès qu'un nouveau sport apparaît (le kyte surf), l'Etat se dépêche soit de rattacher l'activité à une fédération existante (le kyte surf avec les cerf-volants), soit d'en faire créer une de toute pièce (FFPLUM).

Ainsi donc, quand un instructeur testeur procède à un test, un contrôle, une autorisation additionnelle,... il le fait au nom de l'Etat Français.

De la même manière, quand le RPF s'exprime (ou, si ce n'est pas strictement lui, c'est sa hiérarchie et - in fine - le président de la FFVV), il le fait en quelque sorte par délégation de l'Etat Français. En outre, un club qui adhère à la FFVV (et elle résulte bien d'une "demande d'adhésion") se doit de respecter son règlement intérieur, et d'appliquer les consignes qui en descendent (notes fédérales, etc...) Donc, c'est parole d'évangile...

Après, si on n'est pas d'accord, on peut prendre d'assaut la FFVV pour se faire élire, nommer un nouveau RPF éventuellement, et surtout aller renégocier avec le ministère de la jeunesse et des sports telle ou telle disposition. Ou faire un recours juridique...? 

 

Pour ce qui est des contrôles de compétence que je pratique, c'est un vol à peu près banal... Un CRIS bien fait, une PTL bien propre, c'est déjà pas mal. Je rajoute en général 1,2 maximum 3 trucs, liés à la sécurité (décrochages, positions inusuelles, PTU basse hauteur, aérofreins bloqués 1/2 sortis,...). Il n'est pas rare que je demande au pilote s'il y a quelque chose qu'il souhaite faire et/ou qu'il n'aurait jamais fait (rattrapage de plan, autorotation,...). Et je m'adapte au pilote (un attéro précis et court pour un circuiteur, une belle PTL pour un gars qui vole peu et ne sort pas du finesse 10).

 

La partie emport passager se résume en gros à : m'a-t-il demandé si j'étais harnaché correctement et ma verrière bien verrouillée ?

Idem pour la partie campagne : franchement minimale, éventuellement une question sur l'environnement local (espaces aériens - on peut avoir de belles surprises !).

 

Pour ce qui est de l'esprit du contrôle de compétence, j'essaie de prendre modèle sur mon ancien chef-pilote (il se reconnaîtra...) : à chaque test, autorisation, qualification,... passée avec lui, je descendais en ayant l'impression d'avoir appris un truc, amélioré quelque chose (il était absolument redoutable pour la phraséologie radio !). 

 

A l'issue du vol, je m'efforce de focaliser une (ou 2) remarques sur le(s) point(s) que je juge important(s), et mentionne brièvement les autres éventuels points qu'il pourrait améliorer. Le pire, c'est les gars qui ne ne tournent pas la tête, à qui tu mets une couche en sachant avec quasi certitude que tu pisses dans violon.

 

En gros, c'est du bon sens : de la fermeté sur l'essentiel et de la bienveillance et de la pédagogie sur le reste.

 

Le truc à éviter absolument : reprendre le gars toutes les 5 minutes... Au bout de 30 minutes, le gars n'en peut plus, pète un câble, éventuellement fait une boulette astronomique (j'ai un exemple précis en tête). 

 

Formalisation : "contrôle de compétence satisfaisant" sur le carnet de vol, c'est à dire exactement les mots de l’arrêté de 81.

 

Pilote étranger à Gap : contrôle "club", c'est à dire en fait vol en DC.

 


Modifié par JP Bayart, 27 août 2015 - 10:36.


#33 La Globule

La Globule

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 437 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:CHALLES et GHISONACCIA (Corse)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 27 août 2015 - 21:33

Merci FrMz d'élever le débat...


 

Pour ce qui est des contrôles de compétence que je pratique, c'est un vol à peu près banal... Un CRIS bien fait, une PTL bien propre, c'est déjà pas mal. Je rajoute en général 1,2 maximum 3 trucs, liés à la sécurité (décrochages, positions inusuelles, PTU basse hauteur, aérofreins bloqués 1/2 sortis,...). Il n'est pas rare que je demande au pilote s'il y a quelque chose qu'il souhaite faire et/ou qu'il n'aurait jamais fait (rattrapage de plan, autorotation,...). Et je m'adapte au pilote (un attéro précis et court pour un circuiteur, une belle PTL pour un gars qui vole peu et ne sort pas du finesse 10).

 

La partie emport passager se résume en gros à : m'a-t-il demandé si j'étais harnaché correctement et ma verrière bien verrouillée ?

Idem pour la partie campagne : franchement minimale, éventuellement une question sur l'environnement local (espaces aériens - on peut avoir de belles surprises !).

 

Pour ce qui est de l'esprit du contrôle de compétence, j'essaie de prendre modèle sur mon ancien chef-pilote (il se reconnaîtra...) : à chaque test, autorisation, qualification,... passée avec lui, je descendais en ayant l'impression d'avoir appris un truc, amélioré quelque chose (il était absolument redoutable pour la phraséologie radio !). 

 

A l'issue du vol, je m'efforce de focaliser une (ou 2) remarques sur le(s) point(s) que je juge important(s), et mentionne brièvement les autres éventuels points qu'il pourrait améliorer. Le pire, c'est les gars qui ne ne tournent pas la tête, à qui tu mets une couche en sachant avec quasi certitude que tu pisses dans violon.

 

En gros, c'est du bon sens : de la fermeté sur l'essentiel et de la bienveillance et de la pédagogie sur le reste.

 

Le truc à éviter absolument : reprendre le gars toutes les 5 minutes... Au bout de 30 minutes, le gars n'en peut plus, pète un câble, éventuellement fait une boulette astronomique (j'ai un exemple précis en tête). 

 

Formalisation : "contrôle de compétence satisfaisant" sur le carnet de vol, c'est à dire exactement les mots de l’arrêté de 81.

 

Pilote étranger à Gap : contrôle "club", c'est à dire en fait vol en DC.

 

++++1


Challes c'est de la balle !!!

#34 FrMz

FrMz

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 207 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Variable
  • Intérêt(s):Les cocotiers sur http:///www.cocotier.org bien sur
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 28 août 2015 - 08:54

Attention la délégation accordée à la FFVV concerne uniquement l'aspect sport, ton message entretient pas mal de confusion.

Citation
Ainsi donc, quand un instructeur testeur procède à un test, un contrôle, une autorisation additionnelle,... il le fait au nom de l'Etat Français.

Oui, mais directement. Il rends des comptes à l'état français, pas à la FFVV.

Citation
De la même manière, quand le RPF s'exprime (ou, si ce n'est pas strictement lui, c'est sa hiérarchie et - in fine - le président de la FFVV), il le fait en quelque sorte par délégation de l'Etat Français. En outre, un club qui adhère à la FFVV (et elle résulte bien d'une "demande d'adhésion") se doit de respecter son règlement intérieur, et d'appliquer les consignes qui en descendent (notes fédérales, etc...) Donc, c'est parole d'évangile...

Non, beaucoup moins. Il définit le programme de formation mais ne peux pas créer de nouvelles consignes.

Quelques exemples:
- Le RPF décide qu'il faut crier "abracadabra" avant de virer à gauche, et crier "peyrorous" avant de virer à droite (un peu fou commme idée mais bon).
- Le RPF décide qu'il faut porter des couches en circuit, suite à une série d'accidents liés à l'usage de sacs.
Il demande aux testeurs de surveiller ces deux points, et de ne pas délivrer de brevet à ceux qui n'appliqueraient pas ces nouvelles consignes.

Que ce passe-t-il si quelqu'un fait son test avec le pilote inspecteur, qui est indépendant ? On ne lui demandera pas d'appliquer de telles consignes.

Des exemples un peu bête, ayant pour unique objet de montrer que l'aspect "brevet" et "qualifs" conserve une certaine indépendance.

Par contre c'est bien la FFVV qui a, tant qu'elle reste délégataire, compétence pour imposer un jour de repos en compétition, etc.

Ce que je constate c'est que, visiblement, tu ne fais pas un examen (le "contrôle de compétence" que je désapprouve car je le trouve inutile) mais plutôt des vols de remise à niveau : l'europe avant l'heure.

#35 JP Bayart

JP Bayart

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 364 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sisteron
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 août 2015 - 10:32

FrMz, il y a un alinéa que tu n'as pas bien intégré : 

- un club demande son affiliation à la FFVV

- la FFVV accepte l'affiliation (parfois provisoirement, avec par exemple demande de modification des statuts).

 

A partir de cet instant, le club doit respecter le règlement intérieur et les consignes émises par la FFVV (RPF ou autre), qu'elles soient d'origine réglementaire (le contrôle de compétences) ou d'origine strictement FFVV (le FLARM obligatoire). Dans un cas extrême, la FFVV pourrait (comme dans un club) prononcer la radiation (je ne pense que ce soit arrivé une seule fois). 

 

Je pense aussi que tu oublies aussi que nos dirigeants fédéraux et l'Etat Français (J&S, DGAC,...) se parlent régulièrement et accordent leurs violons. C'est aussi à çà que sert une fédération.

 

Le contrôle de compétences reste un contrôle de compétences dans la mesure où je ne suis pas obligé de mentionner le fameux alinéa qui va bien sur le carnet de vol...


Modifié par JP Bayart, 28 août 2015 - 10:39.


#36 FrMz

FrMz

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 207 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Variable
  • Intérêt(s):Les cocotiers sur http:///www.cocotier.org bien sur
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITP

Posté 28 août 2015 - 11:04

Le pouvoir réglementaire ne peut prévoir une affiliation obligatoire de certaines associations à une fédération donnée, lorsqu’une telle obligation ne résulte pas de la loi et n’est pas nécessairement impliquée par le bon fonctionnement du service public à l’exécution duquel les associations en cause participent (CE, Ass., 21 octobre 1988, Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public, rec. p. 361, à propos des associations sportives scolaires).

L'affiliation est obligatoire quand une fédération est délégataire (une seule fédération délégataire).

Refuser une affiliation a une association qui ne respecte pas la règle du Flarm obligatoire, ça me semble perdu d'avance (problème de concurrence, entre autre). Les règles édictées dans le cadre d'une délégation ne peuvent pas non plus aller à l'encontre d'autre règles ou normes supérieures, voire même de principes non-écrits. C'est comme un maire qui imposerait une marque de véhicule dans sa ville...

Bref le sujet est peut-être un poil plus complexe.

Modifié par FrMz, 28 août 2015 - 11:04.


#37 JP Bayart

JP Bayart

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 364 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sisteron
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 août 2015 - 20:43

Je n'ai jamais dit que l'affiliation était obligatoire... Je dis seulement que si un club demande et obtient son affiliation à une fédération, il est contraint d'en accepter le règlement intérieur et les consignes édictées par celle-ci.

 

Un club non affilié : 

- ne pourrait pas faire de compétition,

- aurait un résoudre un épineux problème d'assurance (aéronef, pilote, dirigeant, etc...),

- n'aurait certainement pas accès aux subventions diverses et variées,

- peut-être même qu'il ne pourrait pas faire d'école...


Modifié par JP Bayart, 29 août 2015 - 08:12.


#38 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 440 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 28 août 2015 - 21:44

Et ne pourra pas délivrer de licences !

#39 JP Bayart

JP Bayart

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 364 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sisteron
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 09 septembre 2015 - 09:36

S'il y a un carré d'irréductibles gaulois relativement au contrôle de compétences, on en trouve une définition ici :

 

http://www.developpe...xe_au_FCL1-.pdf

 

90930_competence.jpg



#40 CHÉREAU P.

CHÉREAU P.

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 209 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Montigny le Bretonneux (Yvelines)
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 23 juillet 2016 - 08:31

Bonjour, Question : Si le pilote n'a pas encore converti son brevet en LAPL(Sailplane) alors ce sont les anciennes règles qui s'appliquent pour la validité de sa licence(à savoir entre autres un vol de contrôle de compétences avec un instructeur effectué dans les 6 ans précédent). Si par contre le pilote possède une LAPL (S) il lui faudra dans les 2 ans précédents deux vols de contrôle de compétences. Est-ce exact ? D'avance merci de vos réponses et de vos remarques.
Le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui.

Cordialement
Pascal





Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL